Quand la BCE recrute 40 personnes pour gérer la crise de la dette

 |  | 174 mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un porte-parole de la Banque centrale européenne a indiqué que 40 personnes devraient être recrutées dans les prochains mois pour prêter main forte aux employés surmenés par la crise de la dette. Un plan qui ne devrait pas suffire aux yeux des syndicats.

La BCE appelle 40 personnes en renfort. Un porte-parole de l'organisation a fait état d'un plan de recrutement visant à soulager des employés surmenés par la crise de la dette, confirmant une information du journal allemand Die Welt

Les employés se plaignent de conditions de travail dégradée. Selon un sondage mené par le syndicat IPSO et cité par le site belge trends.be, 80,1% des employés sondés ont déclaré faire face à "une charge de travail élevée" actuellement, et 74,4% d'entre eux ont estimé que c'était un état "permanent". Une situation que le président de l'institution, Mario Draghi, avait reconnu en juillet et à laquelle il avait promis de trouver une solution.

Toutefois, ces 40 embauches pourraient ne pas suffire. En juillet IPSO, seul reconnu à la BCE et qui représente plus de 40% des 2.600 salariés (dont 1.200 sont des salariés permanents), avait évoqué des discussions portant sur le recrutement de 50 à 60 personnes, et qualifié à l'époque ce chiffre de "seulement minimal", exigeant "un passage en revue complet" de la situation.  

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/08/2012 à 17:33 :
Moi, je propose qu'ils embauchent 18.000.000 de personnes. Draghi les paiera avec ses billets de Monopoly et on aura résolu le problème du chômage en zone euro.
Et voilà, elle est pas belle la vie ? Je crois que je vais me présenter au Nobel d'économie l'année prochaine. Stiglitz et Krugman n'auraient pas fait mieux.
a écrit le 21/08/2012 à 17:23 :
On prend les paris ? Des anciens (ou actuels) de GS ou de JP Morgan selon vous ?
Réponse de le 21/08/2012 à 18:04 :
Les deux mon capitaine ! A moins que quelques génies de chez Barclays ne déposent leurs candidatures !!!!!
a écrit le 21/08/2012 à 14:02 :
suffire?
Réponse de le 21/08/2012 à 14:39 :

la gabegie continue !!! vivre autonome la seule issue (Breton Corse ..)
a écrit le 21/08/2012 à 13:58 :
Encore un bon plan pour les supers diplomés issus des classes aisées !!!! encore des salariés super défendus par les syndicats et super protégés !!! ce divorce entre nos prétendues élites et les classes populaires nous perdra !!!
a écrit le 21/08/2012 à 13:56 :
tiens donc, c'est pas la même bce qui nous explique à longueur de journée qu'il faut faire plus avec moins ?? qu'il faut dégraisser les administrations ?? eh biens montrez donc l'exemple messieurs de la bce!
Réponse de le 21/08/2012 à 17:00 :
+1,je penses que vous parlez a des convaincus.Le mieux serait de leur ecrire pour leur suggerer d'appliquer ce qu'ils imposent aux autres.Ca pourrait etre tres amusant
Réponse de le 21/08/2012 à 17:26 :
comme la commission européenne qui ne parle que d'austérité, mais qui réclame chaque année un budget en hausse substentielle, combien la dernière fois 6 ou 8% (je retrouve pas les chiffres) ?? le même foutage de g...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :