En Grèce, le taux de chômage dépasse le seuil symbolique des 25%

Plus d'un quart des actifs grecs n'ont pas d'emploi, selon des chiffres communiqués ce jeudi par l'Autorité grecque des statistiques. Depuis le début de la crise grecque, ce niveau a plus que doublé. Une explosion mise en évidence par un graphique.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

25,1% des Grecs sont au chômage. Au mois de juillet, le seuil symbolique du quart d'actifs sans emploi a été dépassé dans le pays. Un an plus tôt, il était de 17,8% et de 24,8% au mois de juin, selon l'Autorité de statistique grecque qui publiait ce chiffre ce jeudi. Depuis le début de la crise de la dette en 2010, ce taux de chômage a plus que doublé.

Ci-dessus : L'évolution du taux de chômage en Grèce depuis 2010 (source: Autorité de statistique grecque)

? 54,2% des jeunes grecs sont au chômage

Les plus durement touchés sont les jeunes avec plus de la moitié (54,2%) des actifs de 15 à 24 ans qui n'ont pas d'emploi. Entre 25 et 34 ans, ils sont un tiers à rechercher un travail.

? Perspectives pessimistes

Les perspectives ne sont guères encourageantes pour l'année prochaine. Le gouvernement tablait début octobre sur 24,7% de chômage en 2013. L'organisme de recherche des grandes organisations syndicales du pays, l'Institut d travail, se montre beaucoup plus pessimiste et prévoit un taux de chômage situé entre 26% et 29%.

? L'austérité mise en cause

Les plans d'austérité imposés par les créanciers du pays en contrepartie des aides financières sont considérés par de plus en plus d'économistes mais aussi par les syndicats du pays comme l'une des causes d'aggravation du chômage. Une nouvelle journée de grève générale doit avoir lieu le 18 octobre prochain pour protester contre ces mesures de rigueur.

--> A lire aussi: La crise grecque, la fin de quelque chose et le début de rien ?

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 22
à écrit le 13/10/2012 à 6:27
Signaler
En tant qu'allemand je me dis que pour le moment, grâce a nôtre excédent de la balance commerciale de 17 Milliards PAR MOIS et ceci depuis 17 ans, nous profitons plus que quiconque de l'UE et de l'Union Monétaire, ceci aux dépens des pays moins favor...

à écrit le 12/10/2012 à 10:08
Signaler
Ben en voilà une bonne nouvelle! Grâce à l'Allemagne et aux solutions qu'elle impose (Wer zahlt bestellt) la Grèce et son économie s'enfoncent de plus en plus. Après leur avoir vendu de l'armement à bras raccourci et à crédit, ils vont pouvoir rache...

à écrit le 11/10/2012 à 18:00
Signaler
25 % de chômage c'est tout simplement insupportable et ne le sera pas longtemps si on se fie à nos cours d'histoire........... Le gros avantage de cette tragique aventure grecque c'est qu'elle nous met sous les yeux ce qui nous attend si nous continu...

à écrit le 11/10/2012 à 14:24
Signaler
Voila le résultat du socialisme: l'élimination des jeunes par les boomers et la dévastation économique. On a fait de l'Europe un champ de ruines... Quand des politiciens s'amusent à faire exploser des pays entiers, il faut les traîner devant un tribu...

le 11/10/2012 à 14:46
Signaler
Manque de chance dans le raisonnement, c'est un gouvernement de droite qui a accepté le swap de dette de la Grèce afin qu'elle entre dans la Zone Euro ... ;-) Goldman Sachs, ça vous dit quelque chose..??

le 11/10/2012 à 15:11
Signaler
Arrêtez avec vos nuances politiciennes inopérantes ! Tout le monde s'en fiche ! Plutôt que "socialisme", peut-être "collectivisme" (ou "étatisme" ou "constructivisme") vous agrée mieux ? C'est pourtant la même chose : à chaque fois, il s'agit d'impos...

le 11/10/2012 à 15:44
Signaler
Qu'on fasse entrer la Grèce pour une raison x ou y importe peu, ce qui compte c'est le résultat. Et quel est-il? La malgouvernance... Prenez n'importe quel livre d'économie, à la première page il est écrit: monnaie forte économie compétitive. Avant c...

le 11/10/2012 à 15:59
Signaler
A mon contradicteur. Croyez-vous que le système soit mieux aux US..?? Alors, allez-y. Courrez. Notez, en Inde ou en Chine, ce n'est pas beaucoup mieux non plus.

le 11/10/2012 à 17:02
Signaler
@Laurent, "Voila le résultat du socialisme: l'élimination des jeunes par les boomers et la dévastation économique." vous allez nous faire croire que les politiques austéritaires ne sont pas responsables de l'état de la dette de la grèce ? Allons allo...

le 12/10/2012 à 13:50
Signaler
Ouvrez vos yeux: la bêtocratie socialiste a dévasté l'Europe, dans la crise Angleterre incluse, seule l'allemagne et un peu la France s'en sont tirées avec des taux de chômage plus faibles, que la France planque par les préretraites et l'emploi publi...

à écrit le 11/10/2012 à 14:18
Signaler
Les socialistes ont conduit cette Europe à la faillite, nous devons sortir de ce système funeste et rétablir la liberté pour les citoyens.

le 11/10/2012 à 14:42
Signaler
Drôle de vision de la réalité et de l'histoire. La Grèce est entrée de force dans la zone euro parce qu'un psdt français (VEG) à la solde des bq françaises et de Goldman sachs, a poussé dans tous les sens pour y parvenir. Le déficit de la Grèce s'e...

le 11/10/2012 à 14:53
Signaler
Un beau discours de socialiste... J'espère au moins que vous arrivez à vous convaincre !

le 11/10/2012 à 15:39
Signaler
Quelle étrange droite qui accumule les dettes et de ce fait méprise le travail des citoyens. On fait là de l'obscurantisme. Les allemands sont à l'équilibre et s'en portent pas plus mal... C'est faire du Keynes un prétexte pour démolir voila tout et ...

le 11/10/2012 à 17:04
Signaler
@kevin "Les socialistes ont conduit cette Europe à la faillite, nous devons sortir de ce système funeste et rétablir la liberté pour les citoyens." l'UK est socialiste alors ? Les USA aussi ? Le Japon aussi ? Trop drôle ces libéraux de comptoirs qui ...

le 11/10/2012 à 17:27
Signaler
Jules les faits parlent d'eux mêmes : la dette avant Sarkozy était de combien ? et apres ? Remontons encore : la dette avant Chirac villepin était de combien et apres ? en 10 ans j'ai pas l'impression que les dépenses de l'état français ait un tant s...

le 11/10/2012 à 18:17
Signaler
Les socialistes sont responsables de çi, la droite de ça. Arrêtons ces prises de position manichéenne. La social- démocratie est une alternance de sociaux démocrates un peu plus étatiques que la droite parfois, un peu plus libéraux que la gauche une ...

à écrit le 11/10/2012 à 13:57
Signaler
Forcément, ça prend du temps de faire des manifs tous les jours. Pour répondre présent, vaux mieux être au chômage. J'ai une bonne idée pour eux, et si... Ils travaillaient ?

le 11/10/2012 à 14:05
Signaler
Faudrait qu'il y ait du travail, en effet, Jules... ;-)

à écrit le 11/10/2012 à 13:53
Signaler
Oui. Tempérons. C'est surtout 50% qui sera symbolique. Avant ça, c'est juste un manque d'occupation. D'ailleurs, ils vont finir par avoir du mal à faire des défilés de grévistes : "3 grévistes ont défilé à Athènes, 300 000 selon les syndicats.

à écrit le 11/10/2012 à 13:10
Signaler
tout ce que raconte les grecs est sujet à caution . Ils prennent leurss chiffre chez Goldman Sachs et les européens font semblant d' y croire ...

le 11/10/2012 à 14:01
Signaler
... se trouvent au siège des principales banques françaises, au Bundestag, au siège du FMI et à celui de la BCE, à l'Elysée, chez Goldman Sachs (qui, initialement, a été "conseillée" aux Grecs par les Français, déjà véreux et mafieux à cette époque !...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.