Après les dégradations de Standard & Poor's, Moody's confirme la note de l'Espagne

 |  | 256 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation financière a annoncé mardi qu'elle maintenait la note attribuée à Madrid ("'Baa3"). Elle évite ainsi au pays d'être abaissé au rang des investissements spéculatifs.

Après avoir essuyé deux semaines difficiles concernant sa note et celle de ses banques, l?Espagne demeure toutefois dans la catégorie des pays en mesure de faire face à leurs obligations de manière adéquate. C?est l?enseignement à retenir de la confirmation de la note de la dette de Madrid par Moody?s ce mardi. De fait, l?agence de notation a confirmé le "Baa3" qu?elle attribue au pays. Ainsi, l?Espagne évite de se voir classé au rang des investissements spéculatifs.

"Evolutions positives"

Pour autant, Moody?s, qui note des "évolutions positives" dans la gestion de la crise espagnole, continue de mettre la pression sur le pays, puisque l?agence associe sa note d?une "perspective négative". Signe qu?un déclassement pourrait intervenir à moyen terme si la situation devait se dégrader.

11 banques dégradées

Madrid peut donc (un petit peu) souffler. Et pour cause, ces deux dernières semaines ont été pour le moins mouvementées. Dans la matinée de mardi, S&P s?en est pris aux notes de 11 banques ibériques, dont Bankia ou Santander : toutes les institutions qui bénéficiaient d?une note de long terme supérieure au BBB- de l?Espagne ont été abaissées. Pour l?agence, il s?agissait donc de la conséquence logique de la dégradation de la note du pays, intervenue la semaine précédente, où S&P a relégué le pays à la limite inférieure des emprunteurs fiables.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :