Le projet d'union bancaire au coeur du sommet européen

 |   |  331  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Photo Reuters)
Les chefs d'États européens se sont donné rendez-vous à Bruxelles jeudi et vendredi et travailleront sur le renforcement de la zone euro.

La crise en Grèce ? L'aide à l'Espagne ? Non, les dossiers chauds du moment seront a priori mis de coté pour cette fois et c'est sur l'union économique et monétaire dans la zone euro que les discussions devraient se concentrer. Nombreux sont les désaccords qui subsistent entre les différents dirigeants au sujet du calendrier et plus globalement de la façon de mettre en oeuvre la supervision unique des établissements bancaires européens.

L'Allemagne défend une mise en place pas à pas de ce mécanisme adossé à la Banque Centrale Européenne (BCE), quand Paris pousse à avancer "le plus vite possible". La mise en place d'un superviseur bancaire est d'autant plus importante que c'est la condition d'une recapitalisation directe des banques par le pare-feu de la zone euro, le Mécanisme européen de stabilité (MES). Cette possibilité intéresse au plus haut point l'Espagne, qui craint de voir l'aide financière pour ses banques alourdir sa dette publique.

Impliquer tous les Etats d'Europe

Les dirigeants européens souhaitent réussir à trouver une solution pour impliquer les 10 Etats de l'Union européenne (UE) qui n'utilisent pas l'euro et apaiser leurs craintes qu'ils pourraient être désavantagés par la nouvelle structure. Des responsables de l'Union européenne ont déjà examiné la manière de donner voix au chapitre à ces dix pays dans des décisions relatives à la supervision.

Au programme également, le Pacte de croissance d'un montant de 120 milliards d'euros.

Ce jeudi 18 octobre, Herman Van Rompuy, le président de l'Union européenne, présentera son rapport intérimaire assorti de propositions pour approfondir l'Union économique et monétaire. L'idée est d'aboutir à des décisions lors du sommet programmé en décembre. Le sommet de cette semaine débutera à 17h, heure française et continuera vendredi matin dans le but de s'accorder sur la diplomatie commune face à la situation au Mali, en Syrie et en Iran.

 » Le budget propre à la zone euro : une fausse bonne idée ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/10/2012 à 10:23 :
Bla bla bla...
Tiens? Il paraitrait que ce montage en cours soit illégal:
http://www.zerohedge.com/news/2012-10-17/eurozone-bank-supervisor-plan-found-be-illegal
Mais nos Konducators technocratiques semblent ètre au-dessus de ça!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :