Espagne : plus de 1.300 nouveaux chômeurs par jour en un an

 |   |  195  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le nombre de chômeurs espagnols a augmenté de 1,54% entre octobre et novembre indique ce mardi le ministère de l'Emploi du pays.

Pas de répit pour les Espagnols. Au mois de novembre, l'Espagne a connu une progression de 1,54% du chômage par rapport au mois précédent selon le ministère de l'emploi. Sur un an, il y a eu 487.355 demandeurs d'emploi supplémentaires (+11,02%), soit... 1.335 de plus par jour.

Mais le gouvernement tient à prévenir: sur les 75.000 nouvelles personnes inscrites au service de l'emploi le mois dernier, il faudrait compter quelques 40.000 personnes qui ont gonflé le contingent après la suppression d'une convention avec les aides-soignants non professionnels.

Plusieurs calculs, plusieurs chiffres

Le niveau du chômage reste cependant parmi les plus élevés d'Europe. Le pays compte désormais 4,9 millions de chômeurs. Et, selon l'Institut national de la statistique, qui retient des critères différents, le taux de chômage a dépassé le cap des 25% au troisième trimestre. L'organisme européen Eurostat enregistrait de son côté un taux de 26,2% en octobre.

Quels que soient les chiffres ou les calculs, les populations les plus touchées restent les mêmes. Au premier rang, les jeunes. Plus d'un actif de moins de 25 ans sur deux est au chômage en Espagne.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/12/2012 à 5:28 :
L?Europe, surtout du sud, se vide de son sang et agonise.
Dû à l?énorme excédent commercial de l' Allemagne (16 Milliards par mois, je répète : PAR MOIS, en moyenne et ceci depuis 17 ans) l' Euro est surévalué pour la plus part des autres pays de l'Union monétaire. Cela favorise les importations et pénalise les exportations, de la le déficit de la balance commerciale de la plus part des pays de la Zone Euro dont la France, le chômage en général mais surtout des jeunes et les déficits budgétaires qui en découlent par manque à gagner.
Pire encore, les bénéfices réalisé par les entreprises allemandes dans les pays déficitaires de la Zone Euro sont en grande partie réinvestis en dehors de celle-ci, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétique, ce qui en fait n' est autre qu'une fuite de capitaux légale. Conséquence, le centre politique et économique se déplace vers l' est, plaçant ainsi l' Allemagne au centre de celle-ci.
Le chômage surtout des jeunes qui en découle oblige beaucoup de jeunes hautement qualifiées à chercher fortune sur d' autres continents, ce qui est non seulement une tragédie humaines mais équivaut à un drainage de cerveaux qui à long terme s?avérera tragique économiquement pour toute l' UE.
Il faut revoir les traités pour pouvoir arriver à une plus grande convergence des économies de la zone Euro et à une répartition horizontale du travail entre les pays membres si nous voulons réussir l' Europe.
a écrit le 06/12/2012 à 16:45 :
L?Europe, surtout du sud, se vide de son sang.
Du à l?énorme excédent commercial allemand (16 Milliards par mois en moyenne et ceci depuis 17 ans) l'Euro est surévalué pour la plus part des autres pays de l'Union monétaire. Cela favorise les importations et pénalise les exportations, de la le déficit de la balance commerciale de la plus part des pays de la Zone Euro, le chômage en général mais surtout des jeunes et les déficits budgétaires qui en découlent par manque à gagner.
Les bénéfices réalisé par les entreprises allemandes dans les pays déficitaires de la Zone Euro sont en grande partie réinvestis en dehors de celle-ci, souvent dans les pays de l'ancien bloc soviétique, ce qui en fait n'est autre qu'une fuite de capitaux légale.
Le chômage surtout des jeunes qui en découle oblige beaucoup de personnes hautement qualifiées à chercher fortune sur d'autres continents, ce qui est non seulement une la tragédie humaines mais équivaut à un drainage de cerveaux qui à long terme s?avérera tragique économiquement.
Il faut revoir les traités pour pouvoir arriver à une plus grande convergence des économies de la zone Euro et à une répartition horizontale du travail entre les pays membres si nous voulons réussir l'Europe.
Réponse de le 08/12/2012 à 18:02 :
C'est partout comme cela, aucun pays n'est plus à plaindre que les autres.
a écrit le 05/12/2012 à 9:22 :
"Espagne : plus de 1.300 nouveaux chômeurs par jour en un an" Et en France ?
a écrit le 05/12/2012 à 8:06 :
Que vont faire cette jeunesse et ces vieux jeunes sans emploi? Que va t-il se passer dans leur tête? Vont-ils devenir germanophobes, se révolter, crever dans leur coin sans rien dire? Que va t-il se passer? Ce gouvernement est déjà mort alors qui prendra la suite?
Réponse de le 05/12/2012 à 14:06 :
Regardez la jeunesse en Afrique, elle part ailleurs, et bien la jeunesse espagnole fait pareil, elle s'enfuit en France, Allemagne, Amérique, usa, etc. Pareil que la jeunesse africaine ou asiatique.
a écrit le 05/12/2012 à 8:00 :
En France c'est 1500 par jour.
a écrit le 05/12/2012 à 5:39 :
Espagne : plus de 1.300 nouveaux chômeurs par jour en un an. La France en passe de faire mieux.
a écrit le 05/12/2012 à 4:03 :
le gouvernement de mr sarkozy n'a pas fait grand de chose pour sauver la france et les esponsable francais ,ainsi il demeur plainement responsable de la situation dans laquelle
nous nous retrouvons
Réponse de le 05/12/2012 à 7:38 :
Pourquoi pas aussi la faute à Franco en Espagne ?
a écrit le 05/12/2012 à 0:30 :
Faut pas tout voir en noir, c'est aussi la création de plusieurs entreprises, du type resto du coeur :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :