L'Allemagne va rapatrier son or

 |   |  454  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Le stock d'or de l'Allemagne, le deuxième du monde, était jusqu'à présent détenu pour les deux tiers à l'étranger. La Bundesbank souhaite le récupérer pour plaire à la Cour des comptes... et à l'opinion publique

Après le Venezuela, l?Allemagne ? Suite au débat lancé en octobre dernier sur l?état réel des réserves d?or allemandes à l?étranger, la Bundesbank s?apprête ce mercredi le rapatriement d?une partie de celles-ci, avance la Handelsblatt. Contactée, la Bundesbank n?a pas voulu commenter l?information en précisant qu?une conférence de presse sur le sujet était toutefois prévue ce mercredi en fin de matinée. Aujourd?hui, l?Allemagne détient le deuxième stock d?or au monde, derrière les Etats-Unis, pour une valeur de 130 milliards d?euros. Pour des raisons de sécurité liées à la guerre froide et suite à ses excédents commerciaux dans de nombreux pays, 45% du stock d?or allemand est gardé à New-York, 13% à Londres, 11% à Paris et seulement 31% à Francfort. A priori, une partie du stock américain et l?intégralité des lingots gardés à la Banque de France devraient être rapatriés dans les mois qui viennent. Un problème de confiance ? Non, répète la Buba. « Je suis tout à fait sûr que nous pouvons réclamer à tout moment notre or auprès des banques centrales concernées. Nos droits ne sont pas soumis à la moindre restriction » expliquait fin octobre Carl-Ludwig Thiele, membre du conseil de la Buba. La décision vient officiellement de la Cour des comptes allemande qui a demandé dans son dernier rapport à la banque fédérale de mettre au point un nouveau système de stockage et d?inventaire de son or.
Une opération politique
Pour Paris, l?explication est la suivante : la France faisant partie de la zone euro, il est inutile d?y garder de l?or, qui pourra à contrario permettre de soutenir une devise comme la livre sterling à Londres ou le dollar à New-York en cas de crise monétaire. « Si on veut être positif, cela peut traduire une marque de confiance dans la monnaie unique, puisqu?on exclue l?éventualité du retour au franc » explique Ferdinand Fichter, économiste à l?institut berlinois DIW. Mais alors pourquoi rapatrier l?or des Etats-Unis, et pourquoi cette opération intervient-elle maintenant, treize années après la création de la zone euro ? « La question mérite d?être posée. Je ne pense pas qu?il s?agit d?un choix économique mais plus d?une question d?organisation doublée d?une décision politique, destinée à satisfaire l?opinion publique » conclut l?économiste. Au mois d?octobre, l?émoi avait été grand dans l?opinion publique et sur les réseaux sociaux. Deux députés conservateurs avaient même exigé de vérifier eux-mêmes les stocks d?or à l?étranger, sans succès.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2013 à 7:37 :
Espérons que, vu la crise, le temps où l'Allemagne et la France se mettaient d'accord avant un sommet pour imposer leur solution aux autres soit révolu, parce-que c'est bien cela qui a conduit l'Europe au bord du précipice et qui a permis surtout à l'Allemagne, moins à la France, de s'engraisser aux dépens des autres économies européennes, ceci grâce à son excédent commercial chronique avec les pays plus faibles malgré eux, ce qui lui permet d'exporter son chômage vers ces pays qui forcement sont alors déficitaires!
Réponse de le 18/01/2013 à 10:00 :
Le tresor allemand ( 4000 tonnes d´or ) a été acheté par la Bundesbank entre 1950 et 1970. Depuis il est resté stable.
Ca fait 40 ans, donc bien avant les réformes ( Agnedo 2010) et bien avant l´introduction de la monnaie commune, d´abord l´ECU ensuite l´Euro.
Ce trésor n´a donc rien à voir avoir "l´engraissement" actuel et n" l´exportation du chomage".
a écrit le 17/01/2013 à 13:54 :
Ca fait plus de 10 ans que la Bundesbank a commencé a rapatrier son or peu à peu .
A l´Ouest rien de nouveau !
Ce qui m´intrigue un peu : selon une publoication dans la presse allemand d´aujourd hui, se referant à Bundesbank , le trésor en or physique est reparti de zéro en 1946.
Je me pose alors la question , ou est passé le trésor de 3 eme Reich que les GI´s ont retrouvé enmurré dans les mines de potasse à Merkers ( pres de Kassel) !
Prise de guerre ?? partagée entre qui ??
Réponse de le 18/01/2013 à 0:03 :
La Bundesbank a commencé a acheter de l´or a partir de 1950, principalement à New York et a Londres et c´est la raison pour laquelle ces trésors sont restés sur place depuis leur acquisition pour faciliter les transactions de devises.
La France et l´Allemagne ayant une monnaie commune, il n´est plus nécessaire de garder de l´or à Paris à la Banque de France. C´est la raison évoquée.
Le trésor nazi d environ 100 tonnes trouvé par les troupes US dans les mines de Potasse de Thuringe a d´abord été transféré à Francfort mais a disparu par la suite et
Personne ne sait jusqu a aujourd´hui où est passé ce butin.

a écrit le 16/01/2013 à 23:02 :
Comme pour l'effacement des dettes en Grèce, on pourrait dire, vous n'avez pas d'or chez nous.
a écrit le 16/01/2013 à 19:07 :
Si c'était uniquement pour plaire à la cour des comptes, elle n'aurait pas aussi prévu de refondre tous les lingots en provenance des banques étrangères actuelles. La BUBA a bien raison de s'interroger sur la vraie nature des lingots américains. Par ailleurs, la place parisienne va être totalement dépossédée de la garde de ce même or qui servait alors en garantie de collatéraux à nos propres emprunts. Je pense qu'on va bientôt rire jaune.
Réponse de le 16/01/2013 à 19:26 :
Je l'ai déjà cité plus bas, mais je le trouve très a propos suite à votre commentaire: http://www.zerohedge.com/news/2012-11-09/exclusive-bank-england-fed-no-indication-should-course-be-given-bundesbank
a écrit le 16/01/2013 à 15:56 :
C'est pour moitié l'or volé aux juifs d'Europe pendant la 2ème guerre mondiale ?
Réponse de le 16/01/2013 à 17:09 :
relisez l'article.
Réponse de le 16/01/2013 à 19:09 :
Un point Godwin en un seul commentaire, vous faites fort.
a écrit le 16/01/2013 à 15:20 :
bonjour qui pourrait m'expliquer simplement que le fait de faire tourner la planche a billets ne peut pas durer indefiniment ,cela est une vraie question car je ne comprends pas cette histoire de bulle monetaire merci pour vos reponse salutations
Réponse de le 16/01/2013 à 18:55 :
on peut tout à fait la faire tourner à l'infini, le seul problème c'est que la monnaie ainsi créée s'est dévaluée au point qu'elle n'a plus de pouvoir d'achat.Si on double la quantité de monnaie disponible on fait doubler la valeur des biens, ou si vous préférez on fait baisser la valeur de la monnaie de moitié. C'est très sommaire mais assez exact. Il faut se rappeler que toute chose existe par sa fonction. C'est le cas de la monnaie, qui en a 3 essentielles: permettre les échanges, la capitalisation et la comptabilisation. Elle repose sur la confiance que les acteurs économiques (vous, moi etc...) ont de la persistance qu'elle a a remplir ces fonctions.
a écrit le 16/01/2013 à 15:08 :
C'était prévu depuis quelques temps, je doute que l'Allemagne rapatrie son or pour simplement s'en servir d'oreiller. Est-ce à relier avec une faible croissance qui est envisagée pour 2013 malgré un solde positif des exportations ,
a écrit le 16/01/2013 à 15:06 :
Vous ne voyez pas bien que la société française de 2013 est beaucoup plus fragile que celle de 1939, juste avant l'effondrement En quelques semaines de chaos, plus d'eau potable (a moins d'avoir un puits) plus d'énergie (a moins d'avoir une source autonome de production) plus de nourriture (sauf stock et terre cultivable). Vous avez aussi intérêt à être puissamment armé et entouré ...l'or dans le meilleur des cas devient un objet de rapine et sa détention peut provoquer une violence inouïe !
Réponse de le 16/01/2013 à 16:56 :
@ @ libre. Allez savoir ce qui se passera ou pas, mais il est étonnant que pour vous il vaut mieux à avoir à échanger pour vos besoins, que d'avoir le seul actif qui le permettrait si vos prédictions arrivés, dont je vous laisse le soin de leurs spéculations. Quelque soit le cas de figure des éventuels tragiques évènements dont ni vous ni moi pouvez prédire, il est évident que de posséder de l'or sera bien plus confortable que du vieux papier monnaie sans valeur. Au fait pour s'acheter des armes il vous faudra bien une monnaie d'échange, et vous avec quoi comptez vous vous nourrir et vous protéger ? Le reste n'a aucun intérêt et relève de la science fiction, ou bien d'un refus d'avouer ce qui est pour discutailler, donc encore une fois sans intérêt pour moi.
a écrit le 16/01/2013 à 14:24 :
L'or du Rhin.coule tranquillement tandis que les bombes tombent tranquillement sur le Mali.
Réponse de le 16/01/2013 à 15:41 :
Le rapport ?
Réponse de le 16/01/2013 à 16:41 :
surtout que si vous connaissez la legende de l or du Rhin vous savez que c est pas un cadeau et que ça a trés mal fini
a écrit le 16/01/2013 à 13:32 :
Si tout le monde comprend que le dollar est mort et que l'euro est une monnaie zombie, c'est la guerre en quelques semaines ! Quant à ceux qui pensent pouvoir monnayer leur lingot : j'espère que vous êtes déjà équipés de blindés et mitrailleuses lourdes pour aller faire votre approvisionnement au supermarché du coin (combien de jours de stock en cas de panique déjà ?)
Réponse de le 16/01/2013 à 14:06 :
Que ce soit la guerre ou pas, il vaudra toujours mieux avoir de quoi faire des échanges pour acheter de la nourriture, se loger, se vêtir, se déplacer, s'enfuir ailleurs, ou autre, plutôt que rien n'avoir du tout, et ne rien pouvoir donner à manger à ses enfants. De plus je ne crois pas à la guerre, mais sans doute à quelques troubles plus ou moins important. De plus il y aura surement une autre monnaie qui sera mise en place si l'euro disparait, cela à toujours été le cas dans l'histoire, et l'or, qui aura décuplé sa valeur, pourra se change dans cette nouvelle monnaie au fur et à mesure. renseignez vous sur ce qui s'est déjà passé dans l'histoire dans ce genre de cas. Vous verrez que les ruinés sont ceux qui n'ont pas pris leurs disposition prévoyantes pour protéger leurs économies en or, les autres ont passés leur temps à ne rien faire ou à ironiser comme vous le faites actuellement. A vous de voir...
Réponse de le 16/01/2013 à 14:31 :
Ce sont juste les 2 zones qui ont le plus d'actifs physiques et patrimoniaux dans le monde auxquelles il faudrait ajouter le Japon pour être exhaustif bien qu'en net actif/passif ce dernier ne soit pas à son avantage. Conclusion, comme tant d'autres, vous racontez absolument n'importe quoi, trop heureux de jouer les Cassandre de superette.
Réponse de le 16/01/2013 à 14:53 :
Que ce soit la guerre ou pas, il vaudra toujours mieux avoir de quoi faire des échanges pour acheter de la nourriture, se loger, se vêtir, se déplacer, s'enfuir ailleurs, ou autre, plutôt que rien n'avoir du tout, et ne rien pouvoir donner à manger à ses enfants. De plus je ne crois pas à la guerre, mais sans doute à quelques troubles plus ou moins important. De plus il y aura surement une autre monnaie qui sera mise en place si l'euro disparait, cela à toujours été le cas dans l'histoire, et l'or, qui aura décuplé sa valeur, pourra se change dans cette nouvelle monnaie au fur et à mesure. renseignez vous sur ce qui s'est déjà passé dans l'histoire dans ce genre de cas. Vous verrez que les ruinés sont ceux qui n'ont pas pris leurs disposition prévoyantes pour protéger leurs économies en or, les autres ont passés leur temps à ne rien faire ou à ironiser comme vous le faites actuellement. A vous de voir...
Réponse de le 16/01/2013 à 15:28 :
Oui vous avez raison, l'histoire a montré que toutes les monnaies supranationales (comme l'euro) ont disparu et ont été remplacées par des monnaies "locales". Le retour au franc est pour bientôt et on devrait tous s'en féliciter.
Réponse de le 16/01/2013 à 16:50 :
supranationales et nationales, les deux, et si le nouveau "nouveau " Franc revient alors il va sans dire que cela se ferait avec une très forte dépréciation de la valeur de celui ci par rapport à l'euro, c'est à dire entre - 50% ou - 80 %, voir plus. Seul l'or garantit les économies de ceux qui en ont.
Réponse de le 17/01/2013 à 7:53 :
"très forte dépréciation de la valeur de celui ci par rapport à l'euro, c'est à dire entre - 50% ou - 80 %". Quand est passé à l'euro on multiplié 1F par 6.55957 et on a pas été 6.55957 plus riche. Quand on reviendra au franc on fera le calcul inverse et on ne sera pas 6.55957 plus pauvre. Limpide non ?
a écrit le 16/01/2013 à 13:12 :
Le système bretton woods, et l'ancrage forcée d'une devise à des réserves d'or; c'est terminé depuis 1973! Dans ce sens l'or a perdu toute sa valeur depuis...Il faut pondérer 131 milliards d'euro en or contre des actifs allemands à l'étranger d'une valeur d'environ 7 billions d'euro. Un billion, c'est 1 000 milliards.
Réponse de le 16/01/2013 à 14:10 :
Dire que l'or a perdu toute sa valeur parce que les gouvernements ont décidés d'abandonner l'étalonnage aux monnaies papier depuis Bretton woods est stupide. Bien au contraire l'or a toujours garder sa valeur et le gardera toujours, c'est le papier monnaie qui perd de sa valeur, et c'est bien pour cela que la valeur numéraire d el'or monte, et sera décuplé si les choses continuent comme cela, et c'est bien parti pour. Cela fait 5.000 ans que l'or est la seule vraie monnaie, et il faudra bien y revenir pour retrouver la stabilité monétaire et économique.
Réponse de le 16/01/2013 à 15:58 :
@Libre: entre la valeur du papier et la valeur d'une monnaie, il n'y a aucune corrélation. Le cours de l'or est soumis a des fluctuations énormes. Les fluctuations sont plus importantes qu'avec la pluparts des devises. Vous pouvez perdre beaucoup, mais vraiment beaucoup d'argent avec vos positions en "or"! Retour au base: une monnaie est un moyen de paiement. L'étalonnage à l'or est un artifice qui n'a pas de sens économique. Certes, l'or a de la valeur comme réserve anti-crise pour les banques centrales et pour les placements de "sécurisation d'épargne" d'autres agents économiques. L'or est anti-cyclique = quand ça va mal, ça va bien pour l'or ET vice versa, ne l'oubliez pas! Vous ne créez pas de nouvelles valeurs économiques ou de la richesse avec de l'or et même si vous feriez don de quelques lingots à des entreprises françaises en mal de compétitivité, cela ne changera pas grand chose.
Réponse de le 16/01/2013 à 19:07 :
La valeur d'une monnaie est ce qu'elle donne en échange contre des biens ou des services, sans se déprécier, et ce mondialement. et seul l'or, ou l'argent peuvent le faire. Le cours de l'or varie en fonction de la valeur de la monnaie papier, de son inflation, de sa sur impression, et de la confiance que les acheteurs des obligations d'état ont envers elle. Hors l'inflation de l'euro, ou des autres papiers monnaies, fait que celui ci a perdu 45 % de son pouvoir d'achat depuis 2002, par conséquent le cours de l'or a augmenté de 350 % durant la méme période, l'or ne subit pas l'inflation, et de plus en plus d'intervenants sur les marché en achètent, sans parler des épargnants, des fonds d'investissements ou des banques centrales qui sont entrain de reconstituer leurs stocks, en prévision sans doute de la prochaine explosion de la bulle financière papier monnaie. Malgré l'augmentation du prix de l'or face aux monnaie papier ces 10 dernières années est en fait sous évalué, celui ci est manipulé et est contenu vers le bas par des établissements financiers, complices des gouvernements, pour qu'on ne se détourne pas du papier, alors que celui ci ne vaudra bientot même plus la valeur du papier sur lesquels ces monnaies sont imprimées. Si vous croyez que l'or est un artifice, alors c'est que votre ignorance est telle qu'elle est prête à réinventer la roue. Cela fait 5.000 ans que l'or est la seule monnaie qui soit, et en partie l'argent, et le papier monnaie ne fait que facilité les échanges, à condition que la valeur faciale corresponde à une quantité d'or échangeable sur simple demande (étalon or), d'ailleurs la mention "échangeable contre X quantité d'or" était imprimée sur les billets de banque avant 1971. Il n'y a aucun doute que l'escroquerie du remplacement de la monnaie fiduciaire mis à la place de l'or, ou de l'étalon or, prendra fin à l'éclatement de la bulle financière qui arrive actuellement à son terme.
L'or ne sert pas à créer de la richesse, mais il sert à s'échanger, des biens ou des services, sans inflation et sans manipulation à cause de la monnaie fiduciaire papier, donc en quelque sorte il garantit la création de richesse grace à la stabilité économique qu'il apporte à l'économie. Vous portez bien votre pseudo, vous niez ce qui est, et ce qui a toujours était, l'histoire en témoigne.
a écrit le 16/01/2013 à 12:17 :
Mais va t elle rapatrier celui qui est dans les coffres de notre ami Jupiter (je veux dire l'américain)
Réponse de le 16/01/2013 à 14:42 :
Pour information New York est encore aux États Unis d'Amérique.
a écrit le 16/01/2013 à 11:26 :
réflexe de sauvegarde et de pur bon sens qui traduit la grande inquiétude des allemands face à l'inertie européenne et l'incompétence des gouvernements , dont en particulier son premier partenaire en plein nirvanah socialiste , et qui présage des évènements douloureux.
a écrit le 16/01/2013 à 10:16 :
tous les ressortissants d'Europe de l'Est sont sur les dents. Evitez de passer par Marseille avec, c'est plus sage aussi.
a écrit le 16/01/2013 à 9:04 :
Et ensuite, les allemands feront-ils fondre leur or pour créer de nouveaux lingots et en vérifier la pureté ?
Il y a des scandale de faux lingots un peu partout dans le monde, et le coût de vérification est si prohibitif( impossible pour un particulier) qu'il vaut mieux faire tout fondre, donc que seul un état puisse le faire.
La France a t-elle aussi encore de l'or à l'étranger ?
Nous ne sommes plus au temps de la guerre froide ou l'URSS pouvait envahir toute l' Europe de l'ouest, l'or n'a plus de raison d'être entreposé de l'autre côté des mers, il faut le faire revenir.
Réponse de le 16/01/2013 à 14:00 :
@Libre: Faux, des journaliste Americains ont demasqué de faux lingotins Suisse fine avec certificats et tout et tout dans les revendeurs de la place de NewYork. L'arnaque est maintenant connus de tous le trafficants.
Réponse de le 16/01/2013 à 14:56 :
Tout arrive mon cher, dans toute industrie il y a des moutons noirs, cela n'est pas une raison pour tout mettre dans le même sac. L'essentiel n'est pas de savoir qui a tors ou raison, mais de prendre conscience de l'urgence de se protéger grace à l'or physique.
Réponse de le 16/01/2013 à 18:26 :
@xavier-marc: ce que vous ignorez certainement c'est que l'Allemagne a déjà été confrontée à ce problème avec ses réserves aux US et en Grande Bretagne. La pureté n'était pas celle annoncée. L'affaire est peu connue et date un peu (1968 de mémoire), mais...
Réponse de le 16/01/2013 à 19:12 :
Voilà la référence xavier-marc. Je vous conseille fortement de lire cet article de bout en bout afin de vous faire une idée exacte de la réalité "vraie" derrière l'image idéale qu'on peut se faire des transactions entre entités aussi massivement investies de confiance que nos grandes banques centrales et les gouvernements concernés.
http://www.zerohedge.com/news/2012-11-09/exclusive-bank-england-fed-no-indication-should-course-be-given-bundesbank
a écrit le 16/01/2013 à 8:48 :
Ils préfèrent ne pas réclamer la totalité de l'or de NY pour pouvoir soutenir le dollar ? Tout cela est très inquiétant.
a écrit le 16/01/2013 à 8:40 :
Espérons qu'il ne s'agit pas de l'or de la seconde guerre volé aux malheureuses personnes exterminées cruellement !
a écrit le 16/01/2013 à 5:47 :
C'est une simple gestion de bon sens. La décision était prise depuis longtemps, mais impossible de la mettre en oeuvre sans une relative accalmie des marchés, histoire de ne pas trop prêter le flanc aux spéculations. Il y a d'une part le refus permanent et constant de la plupart des banques centrales de permettre aux représentants élus de faire un audit des stocks physiques. Il y a d'autre part les nombreux scandales récents concernant les épargnants floués par les plus grandes banques qui ont loué ou vendu l'or physique que ceux-ci leur avait confié ou laissé en dépôt sur des comptes spéciaux (gold allocated accounts) "non papier" (voir par exemple la condamnation de Morgan Stanley en 2007). Or la quantité d'or achetée depuis des années par la Chine par exemple pose la question de l'origine de l'or concerné. Il y a quelque part un ou de très gros acteurs qui ne déclarent pas leurs ventes (voir ici par exemple: http://www.zerohedge.com/news/2012-10-02/eric-sprott-do-western-central-banks-have-any-gold-left ). Or, les banques centrales ne sont pas obligées de spécifier dans la présentation de leurs comptes ce qui est présent de ce qui est loué. Pour la banque d'Angleterre par exemple, il s'agit de ?Gold (incl. gold swapped or on loan)?. Pour les US: ?Gold (including gold deposits and, if appropriate, gold swapped)? et pour la BCE: ?Gold (including gold deposits and gold swapped)?. On remarquera cette manie géniale des banquiers, fussent-ils centraux, de nous prendre pour des idiots. Que veut dire le fait de préciser quand on parle des réserves d'or d'une banque centrale comme la BCE de préciser "dont les dépôts d'or"... Voilà une terminologie bien suspecte pour ce qui devrait aller de soi. En fait, on sait depuis longtemps que les banques centrales prêtent cet or aux grandes banques et autres intermédiaires. La question est de savoir ce qu'elles ont effectivement en dépôt, et si en cas de coup dur; i.e.la faillite d'un des maillons dans la chaine de prêts et swaps (on se souviendra de l'affaire MF Global), qui serait effectivement propriétaire et où serait l'or physique. Une des considérations primordiales à cet effet est la dénomination exacte de l'or (le fait qu'il soit constitué d'or physique spécifiquement identifiable). C'est très probablement cette absence et l'importance des ventes d'or ordonnées par Gordon Brown qui ont déjà poussé la Buba a rapatrier la majorité de l'or qu'elle entreposait à la Banque d'Angleterre entre 2000 et 2001, passant de 1440 tonnes à 500. En gros la Buba ne veut pas se retrouver dindon de la farce en cas de gros problème systémique, et en particulier si l'Allemagne décidait de sortir de l'Euro ou si celui-ci se désintégrait. En effet, la prévoyance politique (en tout cas pour des acteurs politiques responsables) consiste à ne négliger aucune alternative, et la Buba sait bien que si l'Allemagne devait à nouveau faire vivre le Deutschemark, il lui faudrait son or pour l?y adosser. Un dernier détail pour la route: à ceux qui interprèteraient le fait de ne pas retirer la totalité des avoirs en or d'une banque centrale, mais la totalité d'une autre par une plus grande confiance dans la première, je noterai simplement qu'on ne peut retirer que ce qui est présent. Rapatrier 100% de l'or présent en France veut dire annexement que celui-ci est bien disponible. Il n'est pas non plus exclus de penser que les cours de l'or (et de l'argent) connaissent le même traitement que celui des taux comme le Libor. Une majorité d'experts le pense d'ailleurs (il suffit de voir les manips grossières sur les appels de marge du LME par exemple pour s'en convaincre). Quelle est véritablement la position des acteurs financiers (TBTF) sur l'or et y a-t-il eu un lien entre la manière dont ils ont bénéficié des largesses des banques centrales et l'incapacité de répondre de certaines de leurs obligations sur ce marché, menaçant de le faire exploser et dévoiler une facette désastreuse de plus de ces montages et du laissez-faire de nos politiques?
Réponse de le 16/01/2013 à 16:04 :
En neophyte je me suis mal exprimé. Ce que j'entendais par bulle de l'or c'est que de la meme facon que les pour monnaies il existe plus d'or papier que d'or physique. Ainsi les détenteurs d'or papier ont tout interet à le convertir en or réel c'est ce que fait Bundesbank.
Quant à l'incapacité des Etats à rembourser je suis d'accord avec vous. Nous vivons la fin de modèle qui a 80 ans. La relance par l'endettement des Etats a probablement fonctionné mais c'est fini et la relance permanente aboutit à la catatrophe économique que nous commencons à vivre.
Réponse de le 16/01/2013 à 18:16 :
@Laurent: Bonjour Laurent. Si je comprends bien votre question, vous vous intéressez à la spéculation faite sur l'or papier. Si vous le permettez et sous le contrôle des autres lecteurs, il faut préciser plusieurs choses. D'une part, le fait qu'il y ait spéculation ne veut pas dire qu'il y ait nécessairement création d'une bulle. Le phénomène de bulle est essentiellement la conséquence de comportements humains et de la distorsion de l'information de marché. Les bulles sont assez bien comprises théoriquement, mais leur existence est un peu comme un phénomène naturel du marché. Si vous voulez en savoir plus, de nombreux sites traitent parfaitement bien le sujet, mais on peut y revenir.
Pour revenir à l'or et l'or papier: ce qu'il vous faut bien comprendre, c'est qu'à partir d'un bien physique (ou d'un titre de propriété quelconque) on peut générer tout un tas de contrats de natures très différentes. Les biens financiers n'échappent pas à cette règle, la monnaie non plus. On peut acheter, vendre, vendre à un terme futur, louer, louer avec option de vente, créer un produit dont la valeur dépendra des variations de celle du bien physique (le sous-jascent) etc. L'imagination (et théoriquement la loi) et le besoin sont les seules limites. Un de ceux qui a le plus cours concernant l'or et qui concerne les banques centrales au premier chef est le contrat de SWAP qui est en fait un contrat de liquidité. Vous échangez de l'or (par exemple, mais ce peut-être une devise) contre une devise avec promesse de la résolution par l'opération inverse à l'échéance. Mais il y a un petit détail qui peut faire très mal sur ces contrats: le contrat de SWAP s'effectue par la réalisation de deux opérations de vente. Donc, en cas de pépin en cours de route... vous risquez de vous retrouver avec un gros problème. Prenons un exemple: la Bance Centrale X fait un crontrat de SWAP d'or contre dollar avec la Banque Centrale Y. Cette dernière, alors qu'elle est en possession de l'or, le loue à une tierce partie pour lui permettre de générer des contrats à terme sur l'or (votre or papier) et cette dernière fait faillite... La Banque Centrale X risque de ne jamais revoir son or physique. On appelle or papier en gros l'ensemble des produits dérivés sur l'or, y compris les comptes or non alloués (et à mon avis on devrait y joindre les comptes alloués si on en croit le passé récent).Il faut également comprendre que les banques ne fonctionnent pas tout à fait comme on le croit. En particulier, l'idée commune de ce qu'est l'argent (et donc de l'or) que l'on dépose sur son compte en banque est fausse. Une fois notre argent déposé dans une banque, il ne nous appartient plus. Nous avons un titre émis par la banque, mais celle-ci est libre de faire ce qu'elle veut de notre argent et donc de notre or: ils sont fongibles. Par ailleurs, les produits dérivés peuvent utiliser les effets de levier qu'ils veulent, ce qui explique pourquoi la masse financière qu'ils représentent est sans commune mesure avec celle des sous-jascents. Je suppose également que derrière votre question est celle donc du risque pris en achetant de l'or papier? Eh bien total au sens de celui de votre banque. Quel est-il pour de l'or physique? Egalement total pour les mêmes raisons tant qu'il est déposé auprès d'une banque. Enfin, les détenteurs d'or papier ne peuvent pas convertir comme vous l'avez maintenant compris, ils ne peuvent que réaliser dans une monnaie (fiat) les opérations liées à leurs contrats sur l'or. Si vous lisez l'anglais, je vous suggère un article particulièrement pertinent qui vous donnera une bonne lecture de l'évolution de ce marché et de ses origines: http://www.zerohedge.com/news/2012-11-30/gold-and-potential-dollar-endgame-part-2-paper-gold-what-it-good
Réponse de le 16/01/2013 à 18:17 :
+ 1 !!
Réponse de le 16/01/2013 à 18:20 :
@libre: vous avez tout à fait raison à mon avis. Voici quelques données qui corroborent cette analyse: http://www.zerohedge.com/news/are-energy-prices-pegged-hard-money
a écrit le 16/01/2013 à 4:33 :
"Saviez-vous que l?Allemagne ne conservait pas son stock d?or chez elle, auprès de sa banque centrale à Francfort ? Cette information cruciale était connue de très peu de monde?jusque là. Car des rumeurs étranges et des informations inhabituelles circulent tout récemment à propos des réserves allemandes en métal jaune. De fait, nous assistons depuis quelques petites semaines à la montée en puissance progressive d?une campagne visant à rapatrier ces stocks d?or qui se trouvent physiquement hors du pays, soit à New York, à Londres et à Paris. Cette absence d?Allemagne de ses réserves d?or est un phénomène d?autant plus étrange qu?elle jouit d?un stock monumental de 3?400 tonnes ? le deuxième au monde! -, détenant ainsi bien plus que l?Italie (2450 tonnes) et que la France (2435 tonnes). Un peu d?histoire : c?est en effet sous le système « Bretton Woods » que l?Allemagne ? traditionnellement pays à forts excédents commerciaux ? avait accumulé ces réserves, à une période où l?étalon or avait encore tout son sens. C?est également du fait des aléas de l?Histoire ? cette fois avec un « H » ? que la République Fédérale d?Allemagne avait stocké ces réserves hors du pays, par crainte d?une invasion Soviétique? C?est ainsi que la Réserve fédérale US détient aujourd?hui 66% des réserves d?or allemandes alors que la Banque d?Angleterre en conserve 21% et la Banque de France 8%.

De fait, c?est quasiment l?hystérie collective qui règne aujourd?hui parmi les allemands de toutes classes confondues ? du simple citoyen au responsable politique ? qui exigent le rapatriement de ces immenses réserves du métal précieux. L?équivalent de la Cour des comptes allemande elle-même a requis d?inspecter 150 tonnes de cet or afin de vérifier si sa teneur était conforme à ce qui figure aux comptes publics du pays. Y aurait-il comme de la suspicion dans l?air ? Les autorités allemandes accuseraient-elles les Etats-Unis ou l?Italie ou la France (ou toutes les trois) de diluer leur or ? Quoiqu?il en soit, l?exigence de cet audit par la Cour des comptes allemande démontre l?intensité de cette psychose saisissant actuellement l?ensemble de la population allemande, ayant même nécessité la publication d?une déclaration solennelle par la vénérable Bundesbank qui a affirmé que ses réserves d?or localisées à l?étranger étaient en sécurité !

Toujours est-il que cette rébellion allemande est riche de sens. En effet, elle achève tout d?abord de nous démontrer que l?état d?esprit allemand ayant prévalu depuis 1945 et qui soudait le sort de sa nation à l?Occident ? en tout cas à l?Europe -, que cet état d?esprit a vécu. Pour laisser aujourd?hui la place à l?Allemand farouche défenseur de ses intérêts nationaux, ce qui est certes un réflexe naturel, mais qui en dit long sur le chemin parcouru par les mentalités allemandes, notamment depuis la crise européenne. Pour autant, cette volonté de rapatrier ce trésor à l?intérieur des frontières du pays indique également une perte totale de confiance des allemands envers l?euro. Leur souci étant effectivement de disposer de ces stocks en cas d?implosion de la monnaie unique, afin d?équilibrer et de conforter le retour éventuel du deutschemark. Il va de soi que, dans de telles conditions extrêmes, la présence de cet or dans les coffres de la Bundesbank et sous son contrôle, serait nettement plus rassurante? Autrement dit, cette campagne allemande visant à ramener leurs réserves d?or dans le giron national est également un acte de défiance incontestable vis-à-vis de l?euro, et en faveur d?un actif ? l?or ? inspirant aux allemands bien plus confiance que la monnaie unique. En réalité, l?allemand de base attend avec impatience cette sortie de l?euro."

Source ; http://www.gestionsuisse.com/2012/lor-des-allemands/
Réponse de le 16/01/2013 à 14:36 :
Un immense pavé de n'importe quoi... les réserves stockées en france ne sont pas stratégiques du fait de l'unicité de la monnaie et du caractère secondaire de la place de Paris sur les marchés financiers. Rapatrier cet or c'est au contraire enterriner le fait que la France & l'Allemagne vont faire monnaie commune encore longtemps. Votre exposé est absolument consternant d'incompréhension, de non sens et d'interpretations paranoiaques propres à sidérer tout connaisseur du dossier. Allez prendre l'air, détendez vous passez à des sujets plus léger que vous comprenez un peu, en toute amitié votre prose est tout simplement grotesque.
Réponse de le 16/01/2013 à 15:46 :
L'Allemagne et la France vont faire monnaie commune ? Vos sources ? Admettons mais si cela arrive cela voudra dire que l'euro sera mort n'est ce pas ? Par conséquent il vaudra mieux détenir son or chez soit, dans son pays, qu'à l'étranger. Et s'il y a une nouvelle monnaie celle ci sera surement plus ou moins étalonnée sur l'or, car il ne suffit pas de changer de monnaie pour rétablir la stabilité, encore faut il que la confiance en celle ci soit présente, et seul l'or rassure les utilisateurs, et les acheteurs de nos dettes, ou obligations.
Réponse de le 16/01/2013 à 17:28 :
"Vont faire monnaie commune encore longtemps" implique simplement la continuité de l'Euro.
L'étalonnage Or n'a plus de sens on regarde simplement la valeur des actifs d'un pays, patrimoniaux notament ainsi que les actifs détenus hors territoire. La France est bien notée notamment car l'épargne privée est importante (3000 milliards d'euros) et la valeur des actifs sur le territoire français (foncier, terrains etc..) l'est aussi et que le pays a une excellente capacité à lever l'impôt.
Réponse de le 16/01/2013 à 18:33 :
Ah oui ? Notez par qui ? Par les mêmes qui impriment le papier monnaie ? Et depuis quand "étalonne t'on" une monnaie papier aux "actifs" d'un pays qui seraient, selon vous l'épargne privée des citoyens, ou ce que vous appelez "hors territoires". Au fait c'est quoi ça ? Mais si je suis votre raisonnement l'épargne privée des citoyens est exprimée comment ? En Euro !! Donc plus d'euro, plus d'épargne. CQFD. En bien immobilier ? Et comment faites vous pour les échanger en devises internationales, ou simplement pour acheter du pétrole, ou des matières premieres ? On démonte la maison de votre grand mère et on l'envoi par bateau ? Vous confondez plusieurs choses mon cher, et visiblement vous manquez de culture économique. Le seul étalonnage possible c'est avec l'or, ou l'argent, le reste n'est qu'une vue de l'esprit, ou plutôt une vision Keynésienne, donc collectiviste, qui considère que les biens des autres vous appartiennent. Il est vrai qu'en ce moment un groupe détaché par le gouvernement est entrain de réfléchir à la possibilité d'empêcher les détenteurs de contrat d'assurance vie de toucher leur capital au terme du contrat, mais uniquement sous forme de rente à l'age de la retraite (si vous y arrivez). Ainsi ce gouvernement pourra piocher à volonté dedans, sans avoir besoin de votre permission, pour tenter de boucher les trous des déficits abyssaux. Bref votre épargne même papier ne vous appartient plus. Vous en avez un ? Seul l'or apporte la stabilité à une monnaie papier, empêchant de fait les manipulations, la sur impression et la bulle financière prete à éclater. Et les Allemands sont dans le meme bateau, c'est pourquoi ils commencent à rapatrier leur or, car is savent très bien que ca sera beaucoup plus difficile quand le système monétaire euro/usd sera parterre. L'histoire est pleine d'exemple de genre de scénaris, lisez donc un peu.
a écrit le 16/01/2013 à 0:11 :
Petite correction : la quantité d'or us repose sur la simple déclaration des autorités étasunienne, fort knox ne pouvant être édité " sous peine de mettre en danger les sécurité des états-unis" (dixit bernanke)
a écrit le 15/01/2013 à 22:16 :
Petite correction de détail : c´est le magot qui dort dans les coffres de la banque de France qui a va etre entierement rapatrié a Francfort et seulement une partie de l ór deposé a New York.
a écrit le 15/01/2013 à 21:53 :
Au risque de me répéter consulter ce site www.24hgold.com pour apprendre et comprendre ce qui se passe, il y a longtemps qu'on savait que l'Allemagne s'apprêtait à rapatrier son or, par exemple, et celui ci www.mon-livret-or.com, pour ceux qui veulent remplacer leur livret A par un Livret Or, accessible à partir d'une petite épargne mensuelle de 50 euro. C'est ce que j'ai fait. Et tampis si ça passe pour de la pub.
Réponse de le 16/01/2013 à 23:26 :
Merci mon gars.
a écrit le 15/01/2013 à 21:38 :
C'est quelque part une bonne nouvelle. L'Allemagne sait que la monnaie papier et les "titres" vont s'écrouler. Ce ne sera pas le seul pays a avoir ce réflexe de sauvegarde, mais, en tout cas, le premier pays européen.L'écroulement de la prise en otage par la dette n'est donc plus très loin.
a écrit le 15/01/2013 à 21:28 :
Ils auraient pas un peu peur qu'on le leur vole ?
a écrit le 15/01/2013 à 21:18 :
Ce sont des économistes qui savent très bien que l'euro, comme l'usd, sont sur le point d'éclater tellement on en imprime à tour de bras, et qui ont alerté l'opinion de leur pays, et ont obligé leur gouvernement à demander le rapatriement de l'or. Comme le Vénezuela, et l'Allemagne, de plus en plus de pays pensent que le système monétaire ne tiendra plus très longtemps, et il vaut mieux avoir son Or chez soi. Comme De Gaulle le prédisait en 68, l'USD est très dangereux pour les échanges internationaux, et seul l'or garantit la stabilité économique et financière.
a écrit le 15/01/2013 à 20:52 :
Preparez vous a une baisse des cours de l'or par vente massive de papier or, puis rachat de physique (pour le livrer) et remontée de l'or physique a travers la prime...
Réponse de le 15/01/2013 à 21:22 :
Désolé mais c'est l'inverse qui se passera en cas de la vente de l'or papier, car en face il faudra bien que ce papier ait une valeur, et comme les marchands ce papier ont vendu 100 plus d'or qu'il en avait, ce métal verra sa cote décuplé. Lorsque les épargnants qui croyaient posséder de l'or de par ces ETF apprendront qu'en fait ils étaient bidon, les cours de l'or exploseront, il y a longtemps qu'on le sait. Car l'or ce n'est pas du papier justement.
a écrit le 15/01/2013 à 20:37 :
"...la France faisant partie de la zone euro, il est inutile d?y garder de l?or, qui pourra à contrario permettre de soutenir une devise comme la livre sterling à Londres ou le dollar à New-York en cas de crise monétaire.."
En bref, les "français" (gouv.,nos Zélites, et tous nos vendus) s'affichent plus préoccupés par les crises monétaires dollar ou sterling que celle de leur pays..
La réalité, c'est que l'or - et l'argent- sont les seules vraies monnaies internationales ne dépendant pas d'un etat, d'une banque centrale quelconque... On appelle ça en anglais le "hard money" .
Les allemands jouent encore pour leur pays. Ils ont raison de faire rapatrier leur or. Ils ne sont pas fous, eux.
Quand les banques centrales US, EU, UK , JP inventent des milliers de milliards au clavier, de leur monnaies, vient un moment ou ça dérape..
On y arrive...
Ce serait bien que nos politicards vendus soient un peu surveillés! - ou se réveillent..
a écrit le 15/01/2013 à 20:24 :
vous avez une bien curieuse façon de conjuguer le verbe "conclure".
Voir ici http://la-conjugaison.nouvelobs.com/du/verbe/conclure.php
par exemple.
a écrit le 15/01/2013 à 20:12 :
La raison est simple "INVENTAIRE REEL" on sait très bien que le stock des USA est bidon alors je pense qu'ils veulent surtout voir si leur or est toujours là ! Et puis après tout il n'y a que la France pour croire de manière acharné en cette Europe, l'Allemagne pourrait bien reparler de diviser l'Euro en deux zones ! Dans tout les cas ce n'est surement juste pour le plaisir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :