L'Eurovision paie aussi les frais de la crise

Budget réduit de moitié, pays absents de la compétition... Le concours de l'Eurovision, qui se déroule ce samedi soir, subit les effets de la crise et doit faire face à une cure d'austérité.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : eurovision.tv)

La crise financière touche tout le monde... même l'Eurovision. Austérité oblige, la compétition musicale a subi des restrictions financières. La première concerne le budget attribué à l'organisation de l'évènement : cette année, la Suède lui a consacré 14,4 millions d'euros... Une économie considérable comparée aux 48 millions d'euros investis par l'Azerbaïdjan pour l'édition précédente. Et pourtant, la Suède fait partie des pays les moins touchés par la crise.  Mais les organisateurs de l'Eurovision semblent vouloir changer l'état d'esprit du concours créé il y a 57 ans. Martin Österdahl, producteur exécutif de l'édition 2013, explique cette évolution : "Quelqu'un doit avoir le courage de briser la tendance. La survie de l'Eurovision dépend de la capacité des petites nations à l'accueillir." Ainsi l'année dernière, la candidate suède Loreen avait fait une prestation qui se voulait sobre, sans artifices ni effets visuels couteux... et avait remporté la compétition.

4 pays absents de la compétition pour raisons économiques

Confrontés à une situation économique défavorable, plusieurs pays ont dû renoncer à la compétition. Pour la Bosnie-Herzégovine, le Portugal et la Slovaquie, la participation à l'évènement aurait engendré des dépenses malvenues en ces temps difficiles. L'Union européenne de radio-télévision (UER), qui s'est dite "sensible aux pressions économiques auxquelles sont confrontés ses membres", a expliqué qu'elle cherchait "constamment des moyens de réduire les coûts à la fois pour les diffuseurs participants et pour l'hôte". La Turquie ne participe pas non plus, après s'être plainte  "de modifications du règlement", a précisé l'UER dans un communiqué.

 La Grèce interprétera une chanson... sur la crise

Après avoir déclaré qu'elle ne pourrait pas participer au concours à cause des coupes effectuées dans le budget de la télévision publique, la Grèce a finalement confirmé sa présence, suite à l'intervention d'une chaîne privée. Le pays sera représenté par Koza Mostra et Agathon Iakovidis, qui interpréteront "Alcohol Is Free", une chanson truffée de métaphores sur la crise grecque.

L'année dernière, la chaîne de télévision publique espagnole TVE avait demandé à la candidate Pastora Soler de "ne pas gagner ". Inquiète, la chaîne aurait évoqué le coût pour l'Espagne si la chanteuse remportait la compétition (la tradition veut que le pays gagnant organise la compétition suivante). "Je crois que ce n'est pas le moment, ni pour l'Espagne ni pour TVE" avait alors déclaré la chanteuse. Face aux réactions provoquées par ses propos, elle s'était rétractée, affirmant qu'il s'agissait en fait d'une blague.
 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 20/05/2013 à 17:00
Signaler
L'eurovision = franche rigolade ! y a t-il encore quelqu'un pour regarder cette pathétique mascarade ????

le 21/05/2013 à 16:00
Signaler
Eh bien oui, contrairement à l'esprit dénigrant cet évènement mondial (le 3eme regardé après les jo et la coupe du monde de foot) je regarde chaque année depuis 1975! eh oui j'aime ce concours. Pour ceux qui n'ont pas encore compris, l'eurovision e...

à écrit le 20/05/2013 à 10:02
Signaler
L'eurovision diffusé sur France 3 a attiré 2,7 millions de téléspectateurs, ce n'est tout de même pas extraordinaire pour un évènement musical annuel: effectivement, la question de sa participation Et de son financement pour la France alors que 2/3 d...

à écrit le 20/05/2013 à 9:05
Signaler
L'année dernière j'ai regardé Eurovision et cette année et je n'en ai aucun souvenir de marquant. Cette année j'ai préféré The Voice, au moins je me suis régalée du talent des talents, ayant passé une bonne soirée ayant largué quelques euros pour vot...

à écrit le 20/05/2013 à 5:45
Signaler
pour le rayonnement du français, FRANCE TV ou le ministère de la culture devrait lancer deux manifestations alternatives: -1 un concours Francophone (Québec, Suisse, Luxembourg, Liban, Maroc, Tunisie,Monaco,Sénégal,Belgique, Congo, Côte d'Ivoire,Ha...

le 20/05/2013 à 9:43
Signaler
Le gouvernement français ne s'intéresse pas à la langue de Molière: il reste impassible devant les attaques continuelles de l'anglais et désormais l'UE considère le français dans les faits comme une langue secondaire.

à écrit le 20/05/2013 à 1:46
Signaler
Pourquoi continuer ce machin là qui ne sert à rien. Autant arrêter définitivement les frais en ne participant plus à cette mascarade.

à écrit le 19/05/2013 à 17:28
Signaler
Bonjour, petit remarque même quant il y a beaucoup d 'argent pour cette émission, nous ne Gagnon pas..... Il faut se poser la question du niveau réelle des interprètes français... Le choix des chanssons choisie n'est pas toujours très judicieux.... B...

le 20/05/2015 à 11:45
Signaler
Et écrire correctement le français!!

à écrit le 19/05/2013 à 14:15
Signaler
Lamentable !! Mme Bourgeois ne sait que hurler !! Les paroles de la chansons de très bas niveau !! Nous étions sur de perdre. Mais dans fond heureusement que nous avons perdu, ça nous fera faire des économies, nous n' aurons pas à acceuillir la proch...

le 19/05/2013 à 23:11
Signaler
Non, voir mon commentaire plus bas. C'est un des multiples moyens de "familiariser" les peuples à ce qu'on va leur imposer. Un peu comme la présence de la Turquie en foot ou Israël dans d'autres sports pour les compétitions européennes, ou encore les...

à écrit le 19/05/2013 à 11:44
Signaler
Un professionnel de la communication et de la radio me confia il y a une dizaine d'années que la France ne proposait plus que des artistes n'ayant nulle chance de gagner pour surtout ne pas avoir à organiser l'édition suivante du machin en question. ...

à écrit le 19/05/2013 à 10:51
Signaler
"Plusieurs pays ont dû renoncer à la compétition à cause de leur situation économique défavorable...Portugal...leur participation aurait engendré des dépenses malvenues en ces temps difficiles" On voit que la Grèce et l'Espagne, les deux pays les plu...

à écrit le 19/05/2013 à 9:58
Signaler
La crise finit par se voir .Suivront les JO , coupe d'Europe , Mondial de foot etc ... Je vote pour la suppression du défilé du 14 juillet , je dis çà parce que je l'ai fait , çà m'a bien fait chier ce truc là .2 mois d'entrainement pour une journée ...

à écrit le 19/05/2013 à 8:03
Signaler
Il y a longtemps que je ne regarde plus ... Il n y a à plus aucun rapport entre la qualité musicale et vocale et le résultat final . La suède vote pour la Norvège ou la Turquie pour l azerbaïdjan ... Etc.... C est nul .

le 19/05/2013 à 10:46
Signaler
Sachant que Norvège, Turquie et Azerbaïdjan sont bien évidemment... hors d'Europe... et que UK, France et Allemagne s'étripent a longueur d'année pour savoir qui a la plus grosse pour piloter l'Europe... Le public a surement son avis sur la question ...

à écrit le 19/05/2013 à 1:29
Signaler
L'Eurovision est contrairement aux commentaires un moyen d'ouverture et de connaissance de nos voisins, des styles, des cultures... Le monde entier regarde la France d'un regard moins admiratif que par le passé à cause de notre façon de nous croire s...

le 19/05/2013 à 10:41
Signaler
Je suppose que le VOUS inclus vous même non ? ... vu le ton condescendant de votre commentaire... ;-) Pourquoi ne pas simplement ouvrir les yeux et constater que 1 : cet EuroVision n'a d'Euro que le nom, car un nombre grandissant de pays ne sont pa...

le 19/05/2013 à 14:22
Signaler
MemVou, entièrement d' accord à 100% avec vous. Ne lisez pas les commentaires comme celui deHonte de ma France, pour voir la culture des pays voisins, il n' y a pas besoin de se déplacer, nous avons toute les cultures sur place !!! Et demandez leur ...

le 20/05/2013 à 12:26
Signaler
+1 pour "MemVou". Quant à la chanson représentant la France, personnellement, je l'aurai mise dernière. Pour ma part, mes préférées étaient Danemark, Russie et Ukraine.

à écrit le 19/05/2013 à 0:45
Signaler
Notre Amandine nationale a raté l'objectif qui lui était assigné : Elle n'a pas fini dernière. Lamentable ... (Bon désolé Mandinote.. j'ai pas pu résister... kissses)

à écrit le 18/05/2013 à 22:43
Signaler
Spectacle de commande et d'influence, complètement "has been". Le simple fait qu'il ait été utilisé comme promotion systématique de l'élargissement européen, en nous parlant d'EURO-VISION et en y faisant participer des pays qui n'ont aucune raison de...

à écrit le 18/05/2013 à 22:17
Signaler
Enfin une victoire contre le mauvais goût et l'internationale des beaufs

à écrit le 18/05/2013 à 14:06
Signaler
On devrait plutôt parler d'Anglovision, puisqu'à part la France, tout le monde chante en anglais. A quoi cela sert, si ce n'est pas pour découvrir la culture et les spécificités de chaque pays ?

le 19/05/2013 à 10:51
Signaler
Tout le monde sauf France, Italie, Hongrie, Moldavie ,Biélorussie, Islande, Estonie et Espagne... Je classerait tout de même le Royaume Uni dans ces exceptions, puisqu'eux chantent dans leur langue natale tout de même.. Donc ca fait 8 pays qui chante...

le 19/05/2013 à 14:33
Signaler
Marc, vous avez raison, 18 pays qui chantent en Anglais, il y en a marre !!! Pour ma part, en France c' est pareil, les chanteurs ou chanteuses qui sortent de Star-académy, pop-star etc.. déjà ils sont tous nuls, ils ne savent que hurler, et en plus ...

à écrit le 18/05/2013 à 12:24
Signaler
encore un truc qui coûte pour rien, ou si, qui rapporte pour quelques uns !!!

à écrit le 18/05/2013 à 11:14
Signaler
Par mesure d'économie la cérémonie de l'eurovision aura lieu à la salle polyvalente derrière la mairie de Trifouillis les Oies !

le 19/05/2013 à 18:19
Signaler
Vous ne regardez plus mais vous connaissez bien le fonctionnement.....

à écrit le 18/05/2013 à 10:41
Signaler
Non merci il y a bien longtemps aue je ne regarde plus cette anerie.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.