La croissance de l'Allemagne révisée de moitié par le FMI

Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit désormais + 0,3% de croissance en Allemagne cette année, contre 0,6% jusque là. Si Berlin table toujours sur + 0,5%, l'institution de Washington justifie sa nouvelle projection par les incertitudes persistantes de la conjoncture dans l'ensemble de la zone euro en 2013.
Copyright AFP
Copyright AFP (Crédits : AFP)

Le Fonds monétaire international se montre plus pessimiste que le gouvernement allemand sur le dynamisme économique futur du pays. Il abaisse ce lundi sa prévision de croissance à 0,3%, contre 0,6% attendu précédemment. L'Etat allemand, lui, table sur 0,5% de progression du Produit intérieur brut (PIB). Le Fonds a pris cette décision en raison des incertitudes économiques persistantes en zone euro qui pèsent sur la première économie européenne. "La croissance en 2013 devrait être faible", même si un redressement de l'activité est attendu au cours de la deuxième moitié de l'année "grâce à des fondamentaux domestiques solides", soulignent les économistes du FMI, dans un communiqué publié ce 3 juin et portant sur les conclusions de leur mission annuelle sur le pays.

Des investissement trop faibles

Pour 2014, ces économistes attendent une croissance "marginalement plus basse". "La faiblesse persistante des investissements empêche un redressement plus robuste, principalement à cause des incertitudes entourant les perspectives et la politique de la zone euro, malgré les progrès déjà réalisés" précise le Fonds monétaire international, ajoutant que cela pèse aussi sur les exportations allemandes dans la région.

"La remontée progressive de l'activité anticipée à la fin de l'année dépendra de la poursuite de la réduction des incertitudes et (...) d'une reprise progressive attendue dans le reste de la zone euro", ajoute le FMI dans son communiqué.

LIRE AUSSI :
>> Croissance : et si le salut venait de l'Allemagne ?

>> Croissance : l'Allemagne creuse l'écart avec la France


>> Croissance : les Etats-Unis, le Japon et l'Allemagne rient, la France et l'Italie peinent

>> Croissance : l'Allemagne à bout de souffle?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 19
à écrit le 04/06/2013 à 11:23
Signaler
Les clients européens s'endettaient pour acheter allemand. Et les allemands se serraient la ceinture pour produire moins cher. Maintenant les européens ne peuvent plus s'endetter et n'achètent plus allemand. Les allemands doivent moins se serrer la c...

le 04/06/2013 à 12:42
Signaler
C'est vrai, il est temps que les Allemands se serrent la ceinture, il y a trop d'obèses qui coûtent trop chers aux caisses maladies, la boucle est bouclée.

à écrit le 04/06/2013 à 11:01
Signaler
Tout le monde est sur le même bateau mais certain pensent qu'en se réfugiant dans un "coffre-fort" ils sont a l'abri de la noyade!

à écrit le 03/06/2013 à 20:36
Signaler
Alors pour la France cela sera une sévère récession une dépression encore une petite catastrophe au milieu de l'année et moi je prédis la faillite de la France, avec une remontée des taux d'intérêt vous imaginez plus 50% un taux de 3 pour cent et cel...

le 03/06/2013 à 22:35
Signaler
partez avant qu'il ne soit trop tard!!

le 04/06/2013 à 11:15
Signaler
Allez vite en Allemagne !

à écrit le 03/06/2013 à 18:47
Signaler
comme quoi, il y a toujours une "faiblesse", quelque part! eh! oui !! les leçons, ce n'est pas toujours pour les "autres"....

à écrit le 03/06/2013 à 18:42
Signaler
pas de pleurs pour ce pays

le 04/06/2013 à 8:43
Signaler
Honte sur vous jamais un juif n'ecrirais une chose pareille.

à écrit le 03/06/2013 à 18:33
Signaler
oui mdme Lagarde l'allemagne ne peut plus faire cavalier seul ! Merkel doit cesser de rêver.....et de provoquer ses partenaires

à écrit le 03/06/2013 à 17:50
Signaler
Tiens! tiens !!....

à écrit le 03/06/2013 à 17:49
Signaler
l'allemagne devait bien le savoir qu'a force d'enfoncer ses clients par les multiples plans d'austerité, elle finirait par le payer

le 03/06/2013 à 18:07
Signaler
En même temps, les clients qui paient en s'endettant, ce n'est pas non plus une solution. Ils finissent toujours par s'effondrer...

le 03/06/2013 à 18:53
Signaler
qu'il faille reduir les deficits tout le monde est d'accord, mais le faire de facon aussi brutale que l'allemagne l'a imposé etait une grosse erreur que nous payons tres cherement aujourd hui en terme de croissance, ou en terme de recession devrais-j...

le 03/06/2013 à 20:40
Signaler
Rapellez-moi les mésures d'austerité prises (appliquées - pas seulement pensées) en France ... Il me paraît que beaucoup ici pensent toujours que s'endetter encore et encore est une manière intelligente de faire le business ... Cela ferait rire si c...

le 03/06/2013 à 22:17
Signaler
Le pays est lui aussi contaminé par la Merkelite. Une maladie d'austerité qui appauvrie et fait vieillir les peuples!

le 04/06/2013 à 7:13
Signaler
@merkelitaigue: un 1/2 point de manque de croissance en Allemagne c'est 10.000 chomeurs de plus en France.Moins d'exportations,moins d'investissements,etc. C'est la loi de l'économie et pas de l'ironie bon marché des blogueurs de LT. Les plus forts,v...

le 04/06/2013 à 11:19
Signaler
C'est ce même Raffarin qui est dans le parti de ceux qui ont fait prendre dix ans de retard à la France ? Il n'a vraiment pas la carrure ni pour donner des conseils, ni pour montrer des modèles.

le 05/06/2013 à 11:28
Signaler
Je ne sais pas quelle maladie vous avez contracté mais elle semble sévère en tout cas...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.