En Grèce, l'Etat s'unit avec l'Eglise pour tirer parti de son trésor foncier

 |   |  248  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Le gouvernement grec a trouvé un moyen de faire davantage participer l'Eglise orthodoxe grecque à son effort de réduction de la dette. Selon un accord signé ce mardi, il obtiendra la moitié des bénéfices d'une société commune chargée de louer les terres appartenant au clergé orthodoxe.

 L'Etat grec lorgnait depuis longtemps sur les terres du clergé. Ce dernier, premier propriétaire foncier du pays, a finalement consenti à lui en offrir la moitié de son exploitation. L'Eglise orthodoxe grecque a en effet passé un accord avec l'Etat pour créer une entité commune, la "Société pour la valorisation des biens de l'Eglise" (EAAEP). Celle-ci sera détenue à 50/50 par les deux actionnaires sans possibilité de cession des actions.

Des Qataris intéressés par la location

Pour l'heure, le montant des recettes attendues de cet accord est tenu secret. Mais il pourrait être assez élevé. En effet, les revenus tirés de l'exploitation et de la location des forêts, plages, terrains à bâtir ou encore monastères détenus par l'Eglise seront également partagés en deux. Le quotidien Ta Nea évoque le cas d'investisseurs russes, qataris ou encore américains, qui seraient intéressés par la location de terrains pour des projets touristiques.

Redorer le blason de l'Eglise

Une belle perspective pour Athènes, que le FMI et l'Union européennes - ses créanciers - pressent toujours d'assainir ses finances. Quant à l'Eglise, elle tentera ainsi de redorer son blason après des affaires de corruptions. Son chef, l'archevêque Ieronymos présente ainsi cet accord comme une initiative personnelle. Il s'efforce depuis plusieurs mois de rappeler, que depuis 2010, l'Eglise participe à l'effort national par le biais du paiement d'un impôt.

>> L'Église orthodoxe grecque découvre la feuille d'imposition

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2013 à 13:35 :
Que l'on demande aux grecques par referandum leur avis entre imposer l'église ortodoxe ou nationaliser une grande partie de ses biens par exemple ou taxer les armateurs ou autre. Mais qu'ils s'expriment sur ce qu'ils veulent vraiment!
a écrit le 31/07/2013 à 13:18 :
Pas trop tôt que les chrétiens viennent en aide aux plus pauvres.
Réponse de le 31/07/2013 à 14:21 :
On ne peut pas en dire autant des blindés du pétrole...
Réponse de le 31/07/2013 à 14:42 :
????
on ne fait que ca, aider l'afrique ...... aider tout le monde.... il faudrait que toute les religions s'y mettent vous voulz dire. ! !!
Réponse de le 31/07/2013 à 16:00 :
@hades: pour moi, tous ces extrémismes religieux sont un danger pour nos sociétés, et je ne fais aucune exception.
Réponse de le 31/07/2013 à 20:32 :
"...pour moi, tous ces extrémismes religieux sont un danger pour nos sociétés, et je ne fais aucune exception."

Osef de ton avis sur les extrémismes, il y a aucun rapport ni avec l'article ni avec le post auquel tu sembles répondre. Surtout pour dire des banalités.
a écrit le 31/07/2013 à 13:14 :
c'est beau l'altruisme de l'eglise...
a écrit le 31/07/2013 à 13:04 :
Vu les résultats passes de la gestion du pays par les hommes politiques, on peut nourrir quelques craintes sur l'avenir du patrimoine de l'église grecque ! Il y a par contre de beaux détournements de fonds en perspectives......... Rendez vous dans dix ans :-)
a écrit le 31/07/2013 à 12:58 :
Encore et toujours des rentiers...
a écrit le 31/07/2013 à 11:40 :
Létat s'unit avec l'église pour tirer parti de trésor foncier, pendant que le peuple crève! toujours la même histoire, les petits subissent et doivent fermer leurs g..ules!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :