Chypre : les déposants trinquent plus que prévu

 |   |  545  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
A la demande de la Troïka, les déposants chypriotes vont devoir convertir 47,5 % de leurs avoirs en actions de la Banque de Chypre. Une nouvelle fois, les Européens ne se montrent guère tendres avec l'île méditerranéenne.

C?est finalement une facture plus salée que prévu à laquelle doivent faire face les déposants chypriotes. Nicosie a en effet annoncé ce mardi que la recapitalisation de la Banque de Chypre (Bank of Cyprus, BoC) avait été achevée. Au prix fort.

Une facture plus salée pour les déposants

Les déposants qui disposaient de plus de 100.000 euros dans l?une des deux banques chypriotes avant le mois de mars verront 47,5 % de leurs dépôts transformés en actions de la BoC. En mars, le chiffre évoqué était de 37,5 % et ce week-end, les rumeurs faisaient de ce niveau de 47,5 % un maximum. Apparemment, d?après le quotidien de Nicosie,  Cyprus Mail, cette proportion a été réclamée par la Troïka. Le gouvernement chypriote a même ouvertement estimé qu?il aurait été possible d?imposer une coupe moins forte dans les dépôts pour recapitaliser BoC.

La priorité de la Troïka : le ratio Tier-1

Avec ce taux de conversion de 47,5 %, le ratio de solvabilité Tier-1 de BoC atteint 12,4 %, alors que la réglementation impose un niveau minimal de 9 %. Le gouvernement de Nicosie souhaitait atteindre un ratio de 9 %, officiellement prévu par le mémorandum d?avril 2013 pour 2015, pour limiter le taux de conversion à 42,5 %. Mais la Troïka a voulu jouer la sécurité pour éviter que Nicosie ne vienne à nouveau demander l?aide de l?Europe. L?appel du président chypriote en juin qui s?alarmait des difficultés de recapitalisation aura finalement eu comme conséquence de durcir encore les conditions pour les déposants chypriotes.

>> Lire aussi : Chypre est bien partie pour redevenir le cauchemar des européens

Les déposants devront encore attendre

La conséquence de cette décision, c?est que les sommes qui seront libérées seront moindres. 10 % des dépôts de plus de 100.000 euros avaient été libérés le 3 avril. L?accord passé entre l?UE et Chypre prévoyait alors, une fois la recapitalisation de BoC achevée de libérer encore 22,5 % des montants déposés. Finalement, seulement 12 % supplémentaire seront à nouveau à disposition des clients. Mais sous conditions : la Banque centrale de Chypre divisera ces sommes en trois portions égales qui seront libérables d?ici trois, six et neuf mois, moyennant des taux d?intérêt « supérieurs » au taux du marché. Mais la banque centrale aura la possibilité de renouveler une fois la durée initiale de ces dépôts à terme. Bref, il faudra encore attendre.

Pas de pitié pour Nicosie

Restent 30,5 % qui demeurent gelés et dont le sort n?est pas encore réglé. Encore une fois, la Troïka a montré qu?en ce qui concerne Chypre, la modération n?était pas de mise. Malgré un PIB qui pourrait reculer de 9 % à 10 % cette année, les Européens et le FMI ont voulu faire du zèle pour construire une BoC suffisamment solide afin qu?elle ne réclame plus leur aide. Et peu importe les conséquences sur une économie chypriote qui peine déjà sous le contrôle des capitaux et l?absence de crédits.
 

>> Lire aussi : Chypre : Pourquoi la zone euro ne sera plus jamais comme avant

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2013 à 16:54 :
Les ministres des finances des pays europeens ont signé le mois dernier un accord disant que en cas de faillite d'une banque ce ne serait pas l'état qui la renflourait, ni les contribuables, mais les clients de la banque avec l'argent de leurs dépots. FRANCAIS, préparez vous à etre plumés ! avec la bénédiction de Mr Moscovici, un grand socialiste !
Réponse de le 31/07/2013 à 17:37 :
Faire déjà, ce qu'il faut en 2014 pour qu'ils n'aient plus la majorité, commençons à les VIRER ! et notre président se tate pour passer où, ses vacances?...Tiens "à la Lanterne"! pourquoi pas! prenez garde que cette lanterne ne s'éclaire d'un coup, ça pourrait brûler quelque peu...mais pour cela , faudrait que les Français mettent un peu "le feu".., et ça! c'est pas gagné !mieux vaut se plaindre., qu'agir..
Réponse de le 31/07/2013 à 19:39 :
Oui il nous faut les virer manu militari
a écrit le 31/07/2013 à 13:10 :
A qui le tour dans un règlement de la dette des pays européens par effacement automatique pour une partie l'autre réglé par ponction des comptes courants. Les assurances vie et autres produits (fcp obligataires) seront touchés par l'effacement automatique.
a écrit le 31/07/2013 à 10:23 :
il me semble bien que les gestionaires d'assurance-vie ont la contrainte d'integrer un pourcentage d'obligations d'etat donc de la dette grecque par exemple.
Réponse de le 31/07/2013 à 12:24 :
et ce sont les memes qui cherchent à décourager les gens d'acheter de l'or, alors que toutes les banques centrales du monde sont entrain d'en acheter en masse et de reconstituer leurs stocks, mais ca les gogos comme Patricb..étise et autres, feignent de l'ignorer en comparant stupidement à l'or à n'importe quel autre placement.
Réponse de le 31/07/2013 à 13:04 :
je voulais juste dire que deja, les epargnants francais detiennent des junk bonds "a l'insu de leur plein grés" si on peut dire !
Réponse de le 31/07/2013 à 14:30 :
On t'a reconnu mon cher "libre" alias "miloo" alias...
Réponse de le 31/07/2013 à 17:52 :
N'avez vous pas autre à faire ? Exprimez vous sur le fond de l'article et non sur ma personne, cela n'a aucun intérêt.
a écrit le 31/07/2013 à 10:19 :
les déposants trinquent ... à l' ouzo ... que les grecques ont refilé !
a écrit le 31/07/2013 à 9:35 :
La manière dont sont traités les pays du sud par l'U.E. est une honte ! La troïka exige... Mais qui sont ces gens et quelle est leur légitimité ? On vole l'argent des épargnants et personne n'y trouve à redire ! Il faudra bien qu'un jour les responsables de ce désastre rendent des comptes.
Réponse de le 31/07/2013 à 10:55 :
Tout à fait de votre avis, mais pour ce qui est de rendre des comptes, les "grands banksters et C°, ne payeront jamais, ils font ce qu'ils veulent, détruisent, encaissent à loisir, mais QUI donc, les FERA PAYER, QUI donc leur fera rendre "les comptes" tant attendus? les peuples ne sont que des pauvres pions, que les cupides personnages, manient à loisir d'en "haut" .. ! et c'est de PARTOUT PAREIL, hélas !
Réponse de le 31/07/2013 à 16:53 :
ces "gens" sont ceux qui donnent de l'argent à Chypre pour qu'elle survive.
Les chypriotes ont vécu sur un système bancaires hypertrophié qui servait des taux d'intérêts importants pour attirer les capitaux. Tout le monde à jouer au casino et maintenant personne ne devrais payer ?
On parle ici de "pauvres petits épargnants" qui avaient plus de 100 000 euros d'avoirs !! Ce n'est pas la petite grand mère qui vit à la campagne avec ces chèvres.
a écrit le 31/07/2013 à 9:05 :
Les chypriotes ont vu dans l'euro une tirelire gigantesque, il était possible d'emprunter sans limite en euros et pendant quelques années l'argent est tombé du ciel pour tout et surtout n'importe quoi. Comme la Grèce, l'Espagne ou le Portugal, ce pays doit revenir à la réalité - on doit vivre de son travail et non en empruntant de l'argent en espérant que les voisins rembourseront à votre place. Cela s'applique aussi à l'état français, qu'il soit de gauche ou de droite - le réveil sera difficile.
Réponse de le 31/07/2013 à 9:22 :
Les Pays Bas sont la nation la plus endettée d'Europe (dette publique et dette des ménages). Bizarrement ce sont toujours les pays du sud qu'on pointe comme des "paresseux". De drôles de relents ...
Réponse de le 31/07/2013 à 9:24 :
Pas d l'amalgame si votre raisonnement et bon concernant Chypres et l Espagne qui sont des profiteurs, les autres pays sont victime des politiques libéralismes c est effectivement le cas de la France avec l aire Sarkosy.
Réponse de le 31/07/2013 à 9:32 :
Là, vous tenez des propos très simplistes- et simplificateurs qui arrangent les affaires de certains - Chypre s'est retrouvé piégé par la dette grecque, mais aussi - et surtout- par le fait que son Etat avait apporté sa garantie, demandée par la BCE. Cette mème BCE qui aurait dû prendre ses pertes avec le défaut partiel grec. Cette mème BCE qui a fait un chantage inoui en menacant de bloquer l'ELA, ce qui aurait dû envoyer direct Draghi sinon en prison, au moins en exil professionnel (ces gens là bénéficient de l'immunité juridique)
En cherchant un peu, tout indique qu'il y ait eu une volonté politique de casser Chypre ...
Réponse de le 31/07/2013 à 16:51 :
On a pas fait de libéralisme en Europe ni en France depuis la fin de la seconde guerre mondiale. Le libéralisme c'est accepter de laisser couler ce qui doit couler...Ceux qui ont des pertes à prendre , doivent les prendre. Ce qui doit faire faillite doit faire faillite... Même aux USA, on est assez loin du modèle ultralibéral...(sauvetage de AIG, GENERAL MOTORS...)

Or ce n'est pas ce qui se passe... Pour protéger divers intérêts privés de copains rencontrés sur les bancs de l'ENA (entre autres) et les clientèles électorales, l'Etat intervient en caution, en garantie, en aide , en subventions, en dettes diverses et variées.... Il n'y a rien de libéral là dedans. Dans un monde ultralibéral l'Etat ne fout pas sa grosse truffe partout, ni ne s'endette pour sauver des trucs qui doivent sombrer...

La privatisation des bénéfices et la mutualisation des pertes, ca n'a rien à voir avec le libéralisme. C'est juste de la filouterie, de la spoliation, de l'escroquerie en bande bien organisée et dans ce domaine, à droite comme à gauche, on est expert... mais libéraux certainement pas.
a écrit le 31/07/2013 à 8:57 :
Quand la monnaie est considéré comme un "but" au lieu d'être un simple "moyen" d'échange, c'est là qu'il faut se poser les bonnes questions et adapter sa monnaie a son économie et non l'inverse qui ruine tout dans dogmatisme!
a écrit le 31/07/2013 à 8:48 :
Cela fait des années que les banques Chypriotes accordent des rendements importants sur les dépôts . Fatalement, rendement élevé signifie risque élevé. Sur la durée, la rentabilité reste supérieure aux rendements proposés dans les autres pays d'Europe.
Les gros investisseurs concernés plaçaient leur argent à Chypre en toute connaissance de cause et aussi parce qu'ils appréciaient qu'on ne les interroge pas sur la provenance.
A 100 000 euros sur un compte de dépôt, ce n'est pas vraiment le chypriote moyen qui est concerné.
Réponse de le 31/07/2013 à 9:14 :
Votre raisonnement est bon, mais il y a un bémol les Gros déposants spéculateurs ont eu le temps de retirer leurs fonds, pas les autres résultats il payent pour tous. Maitenant avec des taux de 6,5% net minimum c est certains que c est jouer avec le feu et je suis d accord il y a forcément des risques
a écrit le 31/07/2013 à 8:37 :
J'aime ma reserve en or physique. Vive l'euro de bric et de broc
Réponse de le 31/07/2013 à 9:16 :
Vous avez vu le cour de l or il a perdu 25% en moin d un semestre, la banque suisse à perdu 18 milliards comme valeur refuge !!!!!
Réponse de le 31/07/2013 à 10:37 :
à @sempre. Vous n'avez pas encore compris que la contre valeur en euro ou usd actuel contre l'once d'or n'a aucune importance, l'or est la pour protéger les économies des individus contre les "rafles" bancaires, les dévaluations de la fausse monnaie papier et les possibles disparitions de ce papier monnaies. Peu importe ce que disent les cours car ils sont manipulés par la FED pour que les gens ne fuient pas du papier, cela est deja largement prouvé. L'or est la seule monnaie historique qui vaille, avec 5000 entant que monnaie l'or a déjà fait ses preuves et il en fera encore....Pour info l'or est passé de 250 USD il y a 11 ans à 1350 aujourd?hui, voilla pour le cours....
Réponse de le 31/07/2013 à 12:53 :
@Libre

Si vous consommez de l'or en barre, sa contre-valeur en monnaie fiduciaire ne vous intéresse pas. En revanche, si vous ne souhaitez remplir votre réfrigérateur (salariés) ou acheter des matériaux pour des travaux publics (état) la contre-valeur en monnaie fiduciaire est extrêmement importante. Le refuge de l'or n'en est un que pour les marchand d'or!
Réponse de le 31/07/2013 à 13:53 :
@michel rira bien qui rira le dernier quand vous serez "chypriotisé". On verra bien qui aura son frigo rempli...
Réponse de le 31/07/2013 à 16:59 :
Les échanges d'or sont également "contrôlés" par l'Etat (vous ne pouvez pas payer directement un bien en or il faut le convertir en euro). Si on doit être "chypriotisé" vous croyez sincèrement que l'Etat ne va pas ajouter une taxe spéciale sur les transactions en or ? Vous pourrez toujours tenter de passer les frontières avec votre réserve planqué dans votre linge sale mais attention aux douaniers ....
Réponse de le 31/07/2013 à 17:56 :
à Michel et à alex. Essayer de voir plus loin que le bout de votre nez et sutout commencez par vous faire un début de culture sur l'or et sur les échanges qui se font en ce moment dans plusieurs partie du monde en nation avec de l'or, et de moins en moins en USD. L'or est LA monnaie de référence mondiale depuis des lustres et en ce moment il y a 4 états américains qui sont entrain de récréer des échanges en dollar or. Un signe ? de plus en plus d'échanges recommencent à se faire n or et toutes les banques centrales du monde achétent en masse ce métal car tout le monde perd confiance dans tous les papiers qui se déprécient jour aprés jour. Bon sang mais lisez donc la ou il se doit !!!
Réponse de le 31/07/2013 à 18:22 :
@Libre

Visiblement vous n'avez pas lu que la confiance se déplace vers l'action et c'est pour cela que la Banque Nationale Suisse qui a massivement investie dans l'or a perdu près de 18 milliards de francs soit environ 15 milliards d'euros! Je vous retourne le conseil, informez-vous et arrêtez votre désinformation.
a écrit le 31/07/2013 à 8:03 :
L'Europe c'est le Zimbabwe déguisé la faillite organisée au profit de quelques uns. En dix ans la TROÏKA aura tué un continent. L'Allemagne fait ce qu'elle sait faire étouffer les autres et la France collabore on prend les mêmes et on recommence.
Réponse de le 31/07/2013 à 8:41 :
Vous dites n'importe quoi...
Réponse de le 31/07/2013 à 10:56 :
Tout à fait ! + 1000 !
Réponse de le 31/07/2013 à 17:07 :
C'est peut être rassurant pour vous de croire au complot "allemand", cela permet de ne pas voir les erreurs commises par les pays d'Europe du sud. Mais ce n'est pas comme cela que l'on avancera. Les erreurs ont surtout eu lieu avant la crise lorsque l'on a laissé les pays dilapidés l'argent de l'UE
a écrit le 31/07/2013 à 7:58 :
un vol organisé alors que l'europe du sud explosera bientôt
a écrit le 31/07/2013 à 2:44 :
Demain en France...
Réponse de le 31/07/2013 à 11:00 :
Les "gros" s'en sortiront TOUJOURS ! ils connaissent tous les plans, toutes les ficelles, le non-scrupule aidant, la cupidité en ligne, ils planquent leur fric, pendant que les "petits" se font avoir, et re-avoir parce qu'ils ne disposent pas des mêmes atouts qu'eux, tout simplement, ils ont le pouvoir, et nous devons nous rabaisser POINT !!
a écrit le 31/07/2013 à 2:36 :
Voila ce qui pend au nez de tous les européens et c'est pour cela que quelque soit le prix de l'or actuel il est important de mettre à l'abri ses économies dans ce métal précieux qui est la seule monnaie qui apporte de la stabilité à une économie depuis 5000 ans d'histoire.
Réponse de le 31/07/2013 à 8:26 :
@Toto
Commentaire éclairé! A cause de la chute de l'or, la Banque centrale Suisse a perdu 18 Milliards de $ en seulement UN trimestre. L'or est monté jusqu'au ciel, les gogos ont cru au miracle, ils n'ont pas fini de payer les pots cassés. Ceux qui ont fait monter l'or ont déjà pris leur bénéfice, les autres, la majorité, prendra ses pertes.
Réponse de le 31/07/2013 à 8:28 :
La stabilité du cours de l'or ? Manifestement, vous n'avez guère étudié son cours.
En avoir certes, mais en proportion limitée et ne pas le conserver chez soi.
Par ailleurs, l'or physique ne produit aucun rendement contrairement aux valeurs minières.
Réponse de le 31/07/2013 à 8:42 :
Faut surtout que les pigeons se mettent à acheter de l'or pour que vous fassiez une plus value (quand les cours remonteront après avoir perdu 25%). Les conseils désintéressés, vous savez où vous pouvez vous les mettre ?
Réponse de le 31/07/2013 à 8:58 :
Pigeons ou dindons moi, l'or j'adore ! Et donc j'achète !
Réponse de le 31/07/2013 à 9:20 :
Hum, petit rappel aux mémoires courtes qui détestent l'or : en 2008, le Napoléon 20 F était à 86 euros. Il est actuellement en vente aux alentours de 190 euros. Le seul or qui baisse, c'est l'or papier. D'ailleurs, le département concerné à la JP Morgan vient d'être liquidé. La banque centrale d'Angleterre a vu ses stocks d'or physique (1300 tonnes) disparaître totalement. La Chine, l'Inde et la Russie achètent énormément d'or physique. La perte dont fait état JB38 pour la Suisse n'est que virtuelle car elle ne touche que les cours. De plus, lorsque l'on détient de l'or, ce n'est pas pour le rendement mais pour la sécurité. Aussi suis-je comme Gégé : l'or, j'adore, donc j'achète. Et plus son cours fictif est bas, plus j'achète de l'or physique. Maintenant, chacun est libre de ses choix.
Réponse de le 31/07/2013 à 10:41 :
+ 1 Bastien, cela est évident sauf pour ceux qui ne creusent pas plus loin que la lecture de la Tribune et qui sont ignares de l'histoire. L'or a 5.000 ans d'histoire et il n'a que faire des aléas de cotation manipulés par la FED, seul lui protége les économies de l'inflation, du vol sur les comptes bancaires, comme à Chypre et bientot ailleurs et seul l'or peut s'échanger (comme l'argent) contre n'importe quoi et n'importe ou dans le monde.
Réponse de le 31/07/2013 à 11:56 :
à Eric, je parle de la stabilité économique qu'apporte l'or comme monnaie et non la stabilité du cours de l'or en échange de papier. Si vous vous intéressé à l'histoire de l'or et de son role vous comprendrez, mais pour cela il faut se faire une culture en dehors des articles de la Tribune. Allez un petit effort pour votre culture générale. Cela ne va pas être dur l'or a 5.000 ans d'histoire entant que monnaie à travers toutes les civilisations.
a écrit le 30/07/2013 à 19:35 :
On espere que les chypriotes apprecient leur appartenance a la zone euro :)
Réponse de le 31/07/2013 à 8:40 :
Apparemment, ils ne demandent pas à en sortir...
Réponse de le 31/07/2013 à 9:23 :
@Yves

Apparemment, il n'y a pas eu de référendum pour leur demander ... Quand on refuse la démocratie, on peut difficilement s'en targuer.
Réponse de le 31/07/2013 à 17:19 :
La population n'a pas demandé un référendum (pas de grosse manifestation, pas de pétition, ...) donc on peut difficilement dire que c'est un refus de démocratie. Dans les faits les chypriotes sont déjà en partie hors de l'euro car il y a un contrôle des flux monétaires.
Le problème de la sortie de l'euro pour un pays comme chypre (même si elle est préparée) c'est le fait que la masse monétaire sera très faible et que les spéculateurs pourront déstabilisée la lire chypriote facilement. Du coup la plupart des petits pays accrochent leur monnaie à l'euro, au dollars ou une autre monnaie importante et donc ils ne sont plus maitre de leur politique monétaire. Bref cela revient à rejoindre une union monétaire mais avec moins d'avantages . .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :