Le gouvernement allemand va réviser sa prévision de croissance à la hausse

Berlin attendrait désormais une croissance de 1,8 % pour 2014 et 2 % pour 2015. Une croissance qui reposera sur les investissements et la demande externe.
L'Allemagne pourrait connaître une croissance de 1,8 % cette année.
L'Allemagne pourrait connaître une croissance de 1,8 % cette année. (Crédits : reuters.com)

L'économie allemande va encore prendre de la vitesse cette année. Selon un article à paraître demain dans le Spiegel, l'objectif de croissance du gouvernement allemand pourrait être relevé pour 2013 de 1,7 % à 1,8 %. Pour 2014, la croissance du PIB pourrait atteindre 2 %, mais, précise le magazine, ce chiffre ne sera pas publié. La semaine dernière, dans son bulletin mensuelle, la Bundesbank avait maintenu son hypothèse d'une croissance de 1,7 % pour 2013 et de 2 % pour 2014.

Accélération en cours

Les dernières études de conjoncture montrent effectivement une amélioration de la dynamique outre-Rhin. L'indice PMI composite des directeurs d'achat a ainsi progressé de 0,9 point en janvier à 55,9. L'indice Ifo du climat des affaires sera connu lundi, mais le mois dernier, la composante des attentes avait bondi d'un point, compensant la baisse de régime de la situation actuelle. Enfin, en novembre, la production manufacturière allemande a progressé de 2,1 % contre 1,5 % attendu par les analystes.

Reprise des investissements

Après deux ans de croissance faible et une année 2013 atone (+ 0,4 %), l'économie allemande devrait donc repartir, mais sur un mode très classique pour le pays : une croissance des investissements tirés par les exportations. On voit en effet un frémissement des commandes à l'étranger et des exportations qui, en 2013, avait été le point faible de l'économie allemande. Après deux ans de fort désinvestissement, les industriels vont reprendre leurs dépenses pour faire face à la demande externe. Fait intéressant : la perspective de la mise en place du salaire minimum en 2015 ne semble pas gêner, pour le moment, la dynamique économique.

Un excédent encore plus large ?

On le voit, le moteur de l'économie allemande n'est donc toujours pas la consommation des ménages. Cette dernière a permis en 2013 de sauver la croissance et d'éviter la récession, mais elle est demeurée très faible. En 2014, ce ne sera pas, malgré la bonne santé du marché de l'emploi et la progression des revenus, le moteur de la croissance. Les enquêtes de conjoncture montrent encore une faiblesse des ventes au détail et un secteur des services encore peu touché par la nouvelle dynamique. Sans surprise donc, l'excédent courant allemand devrait donc encore s'élargir, alimentant la polémique sur une Allemagne bien trop fourmi…

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 12
à écrit le 27/01/2014 à 17:46
Signaler
L'Allemagne peut écraser ses partenaires européens sans vergogne puisqu'elle bénéficie d'une main d'œuvre à bas coût qui lui vient des l'anciens pays d'Europe de l'est.

à écrit le 27/01/2014 à 17:43
Signaler
J'en ai marre de voir les publicités agressives en provenance des produits allemands à la télé, visuellement et auditivement les images et le son transmettent une violence, une agressivité, j'ai l'impression de subir un envahissement de mon espace. C...

le 28/01/2014 à 13:56
Signaler
J ai bien l impression que " l´occupation" est deja là et se renforce. Non pas par des soldats et des panzers mais paar de tres bon produits et prestations que les " "occupés" sont avides d´acheter.

à écrit le 27/01/2014 à 10:05
Signaler
La fameuse fable ne s'applique pas bien à l'Allemagne, 3eme importateur de champagne, 1er de parfum et cosmétiques français en Europe. L'Allemagne est déjà prospère, elle n'est pas une économie émergente. C'est une société de loisirs (Freizeitgesells...

le 27/01/2014 à 11:17
Signaler
l'allemagne voit aussi une explosion des inégalités et de la pauvreté et l'apparition d'une classe d'ultrariche. l'allemagne profite à fond pour exporter dans la zone euro à des pays qui ne sont plus protégés par leurs monnaies et à fond hors de la z...

le 27/01/2014 à 12:18
Signaler
ineptie: L'allemagne a bien dégagé l'excédent commercial mondialement le plus élevé, encore evant la Chine. Mais, pour la 1ere fois, ce pays serait en équilibre justement avec la zone euro en 2013. Les stats définitives n'ont pas encore été publiées...

le 27/01/2014 à 12:35
Signaler
ineptie: l'Allemagne a connu une détérioation du niveau des inégalités début des années 2000. Plus égalitaire que la France, l'indice GINI qui les mesure, a effectivement atteint le niveau français en Allemagne; mais depuis les dernières années, l'Al...

le 28/01/2014 à 10:35
Signaler
pour la premiere fois l'allemagne serait à l'équilibre avec la zone euro en matière de balance commerciale ??? vous plaisantez ???

à écrit le 27/01/2014 à 9:38
Signaler
Augmentation du PIB due au nouveau mode de calcul du PIB comme aux USA ?

à écrit le 26/01/2014 à 23:04
Signaler
Faut quand même reconnaitre que l'Europe va mal. Même le meilleur élève a seulement 1,8% de croissance quand la Chine court à 8% et les USA à 3%.

à écrit le 26/01/2014 à 18:15
Signaler
"Sans surprise donc, l'excédent courant allemand devrait donc encore s'élargir, alimentant la polémique sur une Allemagne bien trop fourmi…" l'allemagne continue année après année à se nourrir des autres pays grace à l'euro

le 26/01/2014 à 22:21
Signaler
arrêtons d'acheter allemand.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.