La "Troïka" juge le Portugal sur "la bonne voie"

 |   |  369  mots
Le Portugal a opéré début janvier a son retour sur les marchés, une opération couronée de succès. (Photo : Reuters)
Le Portugal a opéré début janvier a son retour sur les marchés, une opération couronée de succès. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les créanciers du Portugal sont présents à Lisbonne pour l'avant-dernière évaluation du pays avant sa sortie du programme d'aide internationale.

La mise en œuvre du programme d'assistance financière accordé au Portugal en mai 2011 "reste globalement sur la bonne voie", mais la reprise économique est encore "fragile" et la dette publique reste "élevée", a prévenu jeudi l'Union européenne. 

La troïka (UE-FMI-BCE) des créanciers du Portugal a débuté jeudi à Lisbonne sa 11e évaluation du plan, l'avant-dernier examen avant la sortie du pays de son programme d'aide internationale prévue le 17 mai.

Le Portugal a perçu une aide de 78 milliards d'euros pour la mise en œuvre d'un programme de rigueur budgétaire et de réformes économiques sur trois ans.

Perspectives fragiles 

Malgré les signes d'une embellie, le rapport prévient que "les perspectives pour l'économie restent fragiles, car le rythme de la reprise sera freiné par le niveau élevé de la dette privée et publique" du Portugal. 

La dette publique du pays représente 129,4% du PIB mais elle est "soutenable à condition que les efforts de réforme se poursuivent durant la période du programme et au-delà", souligne l'UE. Et d'ajouter que le futur du pays reste lié à la croissance européenne. 

"Si la reprise économique dans la zone euro s'avère plus lente et moins vaste que prévu, il y aura inévitablement un impact négatif sur les perspectives de croissance du Portugal."

Retour sur les marchés

Au dernier trimestre 2013, le Portugal a confirmé sa reprise économique avec une croissance de 0,5%, supérieure aux attentes des analystes. Le gouvernement pourrait même revoir à la hausse sa prévision de croissance pour 2014 (0,8%).

L'Union européenne s'attend pour cette année à une "croissance légèrement en dessous de 1%", qui devrait s'accélérer à 1,5% en 2015.

Le pays a opéré début janvier à un retour sur les marchés, une opération couronnée de succès.  En février, les investisseurs ont sur-souscrit à l'emprunt au taux de 5% lancé par le Portugal qui a ainsi pu lever sans problème 3 milliards d'euros à 10 ans.

L'Union européenne estime toutefois que le pays reste "vulnérable à une détérioration de l'humeur des investisseurs" à son égard, en raison des "incertitudes" pesant sur la politique intérieure et les événements internationaux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/02/2014 à 10:16 :
Bonjour : c'est du pur Orwell ! "Le pays reste vulnéable à une détèrioration de l'humeur des investisseurs."...OP CIT . Bonjour vous avez dit démocratie? Bizarre et surréaliste cette page. Ce qui n'est pas dit c'est que ce matin le gouvernement portugais planche sur un gel qui suivra une énième réduction( A VIE) de 5% des salaires. Vous en voulez de la Troïka?
C'est une véritable confiscation de la souveraineté antionale que ces tte "crise" fanriquée par des banques avec la collusion des responsables politiques de haut rang. C'est une véritable curie, qui met à sac les économies des nations, détruit le tissu social et économique pour y susbtituer un règne absolu de l'arbitraire et de la précarité pour tous les peuples. Nous portons tous une loudre responsabilité à ne pas surveiller de près notre éxécutif et législatif, nous devrions demander des comptes à nos députés et surtout ne pas vendre notre vote.
Ces gens là ne sont pas sérieux, ils se prennet au sérieux, mais ils sont cyniques et avides de cet argent qui leur est massivement distribué sur le dos de nos vies...
a écrit le 20/02/2014 à 21:22 :
...en bonne voie pour qui? sûrement pas pour les peuples , mais pour les oligarques c'est évident, ils s'enrichissent sur le dos des "petits"..quel honneur en vérité! à bas cette sorte d'Europe , elle n'est pas pour nous !!
a écrit le 20/02/2014 à 18:22 :
On se demande qui est-ce qui fait des articles pareils. Dans quatre matins on va apprendre que chez eux aussi à Lisbonne c'est comme a Athènes .
Elle fait pas réver cette Europe.........
Réponse de le 21/02/2014 à 14:34 :
Comme a Paris... Ou Madrid!!! Ou tu crois que en France on ne vit pas a crédit!! On se prend pour des riches... Des riches fauchés!!
a écrit le 20/02/2014 à 18:09 :
La troïka fout les peuples à terre, apporte chômage et désespoir! Honte à eux !!
a écrit le 20/02/2014 à 18:04 :
Sur la bonne voie de garage avec la grece et bientot la france

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :