Qui est le grand perdant du Sommet européen, Hollande ou Cameron ?

 |   |  650  mots
François Hollande est-il sorti vainqueur du sommet européen ?
François Hollande est-il sorti vainqueur du sommet européen ? (Crédits : Reuters)
Le Sommet européen a mis l'accent sur la croissance et a nommé Jean-Claude Juncker. Mais François Hollande est loin d'avoir obtenu la victoire escomptée depuis son alliance avec les socio-démocrates européens

A l'issue du Sommet européen, tout le monde, comme toujours s'est dit vainqueurs. Mais tout le monde n'a pas raison.

Une « flexibilité » pas si souple...

Comme on s'y attendait, le Conseil a reconnu le droit aux États membres à plus de « flexibilité » dans l'application du pacte de stabilité dès lors qu'il réalise les réformes structurelles demandées. Matteo Renzi, le président du Conseil italien, pouvait y voir un accord « très, très bon » et se vanter, affirmant qu'il n'aurait pas voté pour Juncker « s'il n'y avait pas eu d'abord un bon accord politique. » Mais en réalité, rien ne change vraiment et Angela Merkel l'a immédiatement précisé : « la flexibilité, cela signifie que le pacte de stabilité sera appliqué de la meilleure manière possible. » Et d'ajouter que « ce ne sera pas aux Etats de décider eux-mêmes de l'application de cette flexibilité, mais à la Commission. » Angela Merkel a tenu bon.

Une Europe du changement ?

Autrement dit, comme aujourd'hui, c'est bien Bruxelles qui continuera à accorder des délais pour l'application du pacte, moyennant évidemment l'application d'une politique qui, rappelons-le, reste une politique de consolidation budgétaire qui porte en soi des éléments déflationnistes. La victoire de Matteo Renzi est donc d'abord, comme il l'a reconnu lui-même « terminologique » : la croissance est affichée comme la priorité du Conseil. On promet d'utiliser les outils actuels : la BEI, les « project bonds », etc. Mais là encore : rien de plus que l'existant. Pas de montant sur les investissements en œuvre. La BEI, dirigée par l'ancien secrétaire d'Etat aux Finances libéral allemand Werner Hoyer, a prouvé sa frilosité. Les project bonds sont encore dans les limbes. Or, pour relancer la machine économique, il faut de l'ambition. L'existant, même amélioré ne sera sans doute pas suffisant.

La France grande perdante ?

Reste un constat : l'Italie dispose d'une légère marge de manœuvre, étant sortie de la procédure de déficit excessif. Pour Paris, les chaînes du pacte de stabilité demeurent quasiment les mêmes, sans vraie compensation d'envergure. François Hollande devra négocier avec la prochaine commission les modalités de son nouveau délai pour la rdéuction du déficit sous les 3% du PIB et ne gagne pas vraiment de nouvelles marges de manœuvre budgétaire. Le train actuel de la consolidation budgétaire devra simplement se maintenir. Lorsque l'on observe « le plan d'attaque » de l'Elysée publié dans Le Monde du 25 juin, on comprend que, encore une fois, Paris n'a guère pesé et n'a pas obtenu grand-chose. Sa défaite est complète.

David Cameron n'a peut-être pas tout perdu

Dans un sens, elle est plus cuisante encore que celle de David Cameron. Humilié en théorie par sa défaite sur Jean-Claude Juncker, il a pu montrer aux Britanniques sa détermination à refuser l'Europe « à l'ancienne » incarnée par le premier ministre luxembourgeois. « La position de Cameron pourrait avoir été renforcée après cet épisode, étant donné le risque de voir le Royaume-Uni de quitter l'UE et celui de voir Berlin se retrouver seule avec un « bloc Club Med » », souligne le Think Tank eurocritique Open Europe. Les autres postes européens, notamment ceux de la Commission seront déterminants pour mesurer si Londres a perdu ou gagné la partie.

D'ores et déjà, Angela Merkel a répété sa volonté de ne pas abandonner le Royaume-Uni et de le conserver dans l'UE. Elle a ainsi reconnu le droit d'une « Europe à deux-vitesses » pour les Britanniques. Preuve que Londres n'a pas tout perdu. Il n'est donc pas impossible que le Premier ministre britannique s'en sorte bien, avec un Commissaire chargé des dossiers économiques (chargé d'appliquer la "flexibilité" des règles budgétaires et un programme de libéralisation très "Tories") .  Dans ce cas, Paris aura bu sa défaite jusqu'à la lie.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/07/2014 à 18:21 :
La France perd sur tous les tableaux, et c'est encore plus vrai depuis que Hollande et sa bande d'incapables sont au pouvoir.
a écrit le 01/07/2014 à 22:02 :
la france, elle ne brille guère que par son équipe de foot hahahahahahaha,
a écrit le 30/06/2014 à 15:58 :
Très bon article qui montre bien notre perte d'influence.

D'autant que nous n'avons aucun candidat de qualité pour un poste important de Commissaire : Harlem Désir, Moscovici, Guigou, ....

D'après DSK, la moitié de notre Gouvernement est d'ailleurs composé d'incapables !
a écrit le 29/06/2014 à 16:32 :
Une fois de plus les Français démontrent leur non-appartenance ontologique à une Europe minimaliste et virtuelle. Monsieur Juncker, Jean-Claude de son prénom, est un homme d’une grande expérience tacite et il est certainement l’homme de la situation, le Napoléon de Bruxelles, le Grand-Bazar de l'Or-sur-Bleu. Si Monsieur Juncker, un homme vertueux, était français ah! alors tout cela serait différent, tout irait changer comme dans un coup de baguette magique de 5ème génération et on verrait, tous et hébétés, des étoiles en plein jour !

Hmmm… mais malheureusement M. Juncker, le bon M. Juncker, il est Luxembourgeois, ce vénérable pays qui avec la Belgique et les Pays Bas ont créé le Benelux, le premier ensemble historique Européen et qui rayonne dans tout l'univers connu jusqu'aujourd'hui. Pour terminer, et je serai éternellement gré de m'avoir prêté votre insigne oreille, je pense que dans la situation actuelle la France a besoin d’un tuteur, d'un pays souverain, riche et surtout très puissant dans ses forces armées, un tuteur qui va essayer de nous remettre sur le droit chemin et essayer de sauver notre rachitique économie – si ce n’est pas déjà trop tard – car vous ne pouvons pas continuer avec un tel taux de chômage qui s’aggrave jour après jour. Inexorablement.
Réponse de le 29/06/2014 à 17:07 :
Bonjour, Monsieur. Quand vous parlez de ce tuteur pour la France, de ce pays riche et puissant de ses forces armées, est-ce que vous pensez à la Chine ou aux États-Unis, par hasard ?
Réponse de le 29/06/2014 à 17:49 :
Non, ma chère Madame, je songe plutôt à un pays dont le nom dans notre langue commence par "A" et finit par "E", qui ne s'éloigne pas de nos frontières, dont la capitale (qui porte son nom dérivé de l'ancien polabe et veut dire "Ours") se trouve à 52° 31' 0" N et à 13° 24' 0" E. Cependant il se peut que ce soit un autre Ours Protecteur aussi, un plantigrade magnifique originaire d'un pays un peu plus à l'est de l'Europe, si vous voyez ce que je veux dire…. La France, croyez-moi, elle n'aura qu'à gagner.
a écrit le 29/06/2014 à 12:15 :
Aucun des deux, c'est moi le grand perdant, moi qui a parié toutes mes économies sur Christine Lagarde parce qu'elle en tant que Française pourrait faire un geste pour la France.
Réponse de le 29/06/2014 à 14:46 :
Lagarde ?? la gardienne zélée de l'industrie Défense US, faire un geste pour la France ?? un geste de mépris peut-être....
a écrit le 29/06/2014 à 10:22 :
La France n'est pas capable d'être logée à la même enseigne que le Royaume Uni. Le Juncker doit rigoler des vociférations contre la finance des présidents Français, à Davos en 2010 et au Bourget en 2012.
a écrit le 29/06/2014 à 10:01 :
... pourquoi voudriez vous que les dirigeants étrangers l' écoutent ?
Réponse de le 29/06/2014 à 19:18 :
Il a pourtant encore parlé 2 heures avec Poutine aujourd'hui même si Poutine n'est pas toujours une référence !
Réponse de le 29/06/2014 à 21:29 :
Hollande reste un homme d'Etat discret, diamétralement à l'opposé du politicien bling-bling. Et il est un homme productif, cependant les effets de ses décisions ne seront connus que dans quelques années.
Réponse de le 29/06/2014 à 23:24 :
Les seules traces qu'il laissera ce sont celles que l'on retrouvera dans les toilettes de l'Elysée.
Réponse de le 30/06/2014 à 13:08 :
LOL...
Vous êtes en mission commandé? La nouvelle comm Elysennne peut-être?
a écrit le 29/06/2014 à 9:15 :
Je vois que vous choisissez des photos pour essayer de donner de la crédibilité a notre président!
Il faut dire pour ce qui est des compétences on reste sur sa faim!
Réponse de le 29/06/2014 à 19:19 :
Il est moins pire que Sarko et Marine le Pen, c'est déjà cà !
Réponse de le 30/06/2014 à 9:14 :
Vous travaillez certainement dans un musée des horreurs.
a écrit le 29/06/2014 à 9:13 :
Le grand perdant de l'UE c'est l'UE!
a écrit le 28/06/2014 à 23:15 :
Le grand perdant est encore une fois...Romaric Godin, qui se trompe systèmatiquement dans ces articles sur l'UE.
Réponse de le 29/06/2014 à 16:03 :
A quoi sert donner un "carton rouge" à cette élection et critiquer ses dérapages si à partir du moment où elle événtuellement fera les affaires françaises nos médias vont claironner Vive Juncker aux quatre coins du monde ? Sarkozy qui avait fait des compliments pour la "meilleur option c'est Lagarde" quelques jours après quand la cheffe du FMI avait appris qu'elle n'était pas dans la préférence de Merkel, alors il a déclaré que cet élection n'avait plus aucun enjeu, presque aucune valeur. Dépit ou manque de conscience ?
Réponse de le 29/06/2014 à 21:31 :
En s'agissant de Nicolas Sarkozy il n'est jamais question de manque de conscience, mais du dépit et de la mauvaise foi, de la vendetta, du règlement de comptes....
a écrit le 28/06/2014 à 21:56 :
Courage fuyons!
a écrit le 28/06/2014 à 20:59 :
Le perdant de ce jeu de dupes est l'EUROPE, pardon l'ALLEMAGNE.
Tchao
a écrit le 28/06/2014 à 17:41 :
La roue de l'infortune est remportée par ... par .... Mister H !!!!!!!!!
a écrit le 28/06/2014 à 17:38 :
Qui est le grand perdant du Sommet européen, Hollande ou Cameron?... Mister H ! looooooooooooooool à la roue de l'infortune !!!!!
a écrit le 28/06/2014 à 16:54 :
" Pierrot de la Lune".......
a écrit le 28/06/2014 à 14:48 :
Avec le général Cortez on en serait pas là! On fait croitre la pauvreté, le chômage, les droits sont gelés... vive les emplois alimentaires! On fait même des enseignangnans d'illétrisme! Vous êtes pour la zone sud et le chômage ou pour le nord?
a écrit le 28/06/2014 à 14:37 :
On s'en fout des politiques et de leur "ego" sur-dimensionné. Ce qui compte c'est NOUS et rien d'autre. Tout le monde parle de nos politiciens, lais en final la seule chose importante se sont les FRANÇAIS. Ceux qui votent depuis 30 ans regrettent amèrement leur sort. Alors il faut absolument que les français s'organisent pour que les partis politiques perdent leur pouvoir et que les français grâce au référendum arrivent à imposer leur vue. Par exemple, diminuer les salaires des politiques pour que leur ambition d'arriver au pouvoir ne soit pas lié aux aspects pécuniers. Ce qui est le cas depuis plus de 30 (depuis que Mitterand le lendemain de son élection avait augmenté les députés de 30% et personne n'avait rien dit !!)
a écrit le 28/06/2014 à 14:32 :
C'est NOUS car nouas allons continuer à payer l'incompétence de nos politiciens depuis 30 ans car ils ne se sont intéressés qu'à la politique et jamais au développement économique de la France. Quand un pays est étouffé par l'administration, ses taxes et impôts il meure. C'est le supplice du lien de cuir mouillé autour du cou, qui en se séchant vous étouffe. Nos politiciens se sont mis depuis 30 ans dans le rôle du lien de cuir. Il faut donc les éliminer pour respirer.
Réponse de le 28/06/2014 à 16:56 :
donnez nous le mode d'emploi svp, pour réussir ces belles choses , il nous tarde tant !!!
a écrit le 28/06/2014 à 13:48 :
A t'il déjà gagné quel-que chose à part être tombé dans la soupe alors qu'il était déjà grand …..
a écrit le 28/06/2014 à 12:35 :
Autrement dit, comme aujourd'hui, c'est bien Bruxelles qui continuera à accorder des délais pour l'application du pacte,
Petite correction
Autrement dit, comme aujourd'hui, c'est bien Berlin qui continuera à accorder des délais pour l'application du pacte,
Réponse de le 28/06/2014 à 16:57 :
ben, oui! c'est bien Berlin.....et dame Merckel
a écrit le 28/06/2014 à 12:09 :
Les comptes de la France ont été gérés de 2007 à 2012 avec le sérieux que l'on sait : celui avec lequel ont été gérés les comptes de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012, et/ou les comptes de l'UMP. Ce sont les "sarkonomics", qui remplacent la rigueur comptable par des coups de menton.
Mais l'état des finances françaises est tout de même de la faute de l'UE, d'Angela Merkel et du pacte de stabilité.
Comme c'est logique.
Réponse de le 28/06/2014 à 15:00 :
Très bien gérer com la l UMP !!!!

Flambi 1 er est du même niveau aucune réforme depuis 2 ans et de l enfumage quotidien
a écrit le 28/06/2014 à 11:26 :
Article assez nul qui essaie de démontrer assez mal d'ailleurs que c'est toujours Hollande le perdant, quoiqu'il arrive.
a écrit le 28/06/2014 à 11:23 :
Personne n'est perdante car le Royaume-Uni devra quitter l'Union Européenne, finalement ! donc ceux qui y resteront seront naturellement les gagnants, la zone euro se verra à l'abri de la néfaste présence britannique et de ses tentatives de sabotage. Nous devons féliciter Merkel pour sa vision et fermeté, la vraie leader de l'Europe car Hollande et les autres en font que jouer les intérêts des atlantistes. Bye bye, Londres ! l'Ecosse nous rejoindra bientôt, attendez voir.
Réponse de le 28/06/2014 à 13:00 :
Il faut un noyau dur et des votes a la majorité pour aller vers une harmonisation
Les anglais nous cassent les pieds depuis 30 ans qu ils aillent chez les grecs se faire ...
Réponse de le 28/06/2014 à 16:40 :
Les Britanniques (Anglais, surtout) restent le cheval de Troie de Washington en Europe. La preuve, le plus grand centre d'espionnage américain en Europe se trouve en Angleterre. Londres a toujours fait double jeu avec le Continent et essaient de torpiller toute émancipation européenne face aux Américains. Qu'ils s'en aillent alors, l'Europe (je l'espère) ne va pas courir derrière eux.
a écrit le 28/06/2014 à 11:03 :
Les perdants d'aujourd'hui sont souvent les gagnants de demain donc Hollande a toutes ses chances.
a écrit le 28/06/2014 à 10:40 :
...rien que la photo , en dit long , très long....
Réponse de le 28/06/2014 à 12:32 :
Merkel parle en anglais avec Cameron et Hollande qui ne comprend rien pense a ces bonne femmes.
Réponse de le 28/06/2014 à 17:03 :
un chef d'état, ne devrait-il pas se mettre un peu, à cette langue universelle, tout de même? ne serait ce que pour dialoguer avec ses semblables? ! il ne doit SUREMENT PAS, avoir le temps pour cela.....SURBOOKE! Hollande ! hi!hi!
a écrit le 28/06/2014 à 10:20 :
C'est encore le capitaine de pédalo qui a perdu, d'ailleurs les deux autres se parlent en eux, ils l'ignorent et ils ont raison. Au juste il est debout ou assis on dirait qu'il a un problème à un certain endroit.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:15 :
Vous semblez être bien placé comme observateur !
Réponse de le 28/06/2014 à 15:26 :
Compte tenue de son visage, je suppute.
a écrit le 28/06/2014 à 10:13 :
....Sont les citoyens français.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:22 :
Depuis 30 ans ils réclamaient toujours plus de facilités sans voir les réalités. A chaque manif c'est des sous en plus. Ou voter Marine et son programme naze.
Réponse de le 28/06/2014 à 13:08 :
" voter Marine et son programme naze", cette réflexion très pertinente, n'implique que vous, au demeurant....
Réponse de le 29/06/2014 à 17:03 :
Non, non, cette réflexion effectivement très pertinente, n'implique que lui, loin de là !
Réponse de le 29/06/2014 à 19:16 :
Non pas que moi ! Le programme du FN de sortie de l'euro et de casser l'union européenne plutôt que de l'améliorer n'est en rien réaliste. Je ne suis pas le seul à le penser puisque la majorité des français est contre une sortie de l'euro.
a écrit le 28/06/2014 à 9:59 :
Romaric Godin fait du Hollande Bashing alors on ne s'attendait pas à pire ! Sa famille était meilleure dans les poêles !
a écrit le 28/06/2014 à 9:56 :
Un peu bête ce genre d'article où l'on voit des perdants et des gagnants. La réalité est toute autre, le fond des choses se déroule au fil du temps et ne dépend pas que de ce sommet, évidemment. Et comme par hasard c'est Hollande le perdant, c'est tellement facile.
Réponse de le 28/06/2014 à 16:32 :
enfin, ça meuble....
a écrit le 28/06/2014 à 9:47 :
Sur le pacte de stabilité et les dépenses d'investissement pour relancer la croissance, Mme Merkel ne peut pas dire ouvertement non à MM. Hollande et Renzi pour éviter de les humilier, alors elle leur dit oui qui en fait sur l'essentiel signifie non. Ensuite MM Hollande et Renzi doivent faire semblant d'avoir obtenu gain de cause et afficher leur satisfaction. Leurs demandes sont surtout motivées par des questions de politique interne en France et en Italie, mais s'ils ne sont pas stupides ils savent très bien qu'ils ne peuvent pas obtenir grand chose de Mme Merkel. Quant à M. David Cameron, il a lui aussi un problème de politique interne avec l'UKIP qui s'est répercuté sur cette question de la présidence de la commission, ce que Mme Merkel a aussi bien compris, comme pour MM Hollande et Renzi.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:53 :
Ah ben dit donc on croirait du grand décryptage à la BFMTV ou I-Télé n°1 des nuls ! Et çà vous a pris combien de temps pour écrire cette c....rie ?!
Réponse de le 28/06/2014 à 10:39 :
Pourquoi restez vous sur le site de la Tribune, votre savoir devrait vous diriger sur une lecture plus digne de vos compétences. Personne ne vous retient et vous nous manquerez pas.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:10 :
Ce n'est pas la Tribune qui est généralement contestable mais les commentaires comme le vôtre qui sont très (trop) pauvres, suis-je assez clair ?!
Réponse de le 29/06/2014 à 10:30 :
Vous avez une suite on est impatient de lire vos lumières, c'est insoutenable cette attente.
Réponse de le 29/06/2014 à 10:31 :
Éclairez nous, nous avons une coupure de courant, vous pouvez vous mettre une ampoule là ou je pense, ça nous fera des économies.
a écrit le 28/06/2014 à 9:43 :
Cà devient moutonnier comme critiques : chaque fois qu'il doit y avoir un nul, c'est Hollande. Et les sondages seraient l'indicateur clé ! Dans ce cas on peut ressortir des sondages très rigolos et totalement absurdes. Il serait peut-être temps d'analyser sérieusement la politique et proposer les solutions pratiques car on critique mais on ne propose rien de fiable. C'est comme les critique de l'UE et de l'euro, çà fait bien mais c'est absurde, surtout quand on voit la Géorgie, l'Ukraine et la Moldavie signer des accords avec l'Europe et avec enthousiasme non sans raison et malgré les agitations de Poutine.
Réponse de le 28/06/2014 à 10:23 :
Vous touchez combien pour écrire un tel commentaire ou vous ne seriez pas La petite Julie.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:14 :
Je pourrais vous retourner la question et vous demander combien vous paie la grosse Marine ?! J'écris ce que je pense j'espère que vous ne m'en voudrez pas d'avoir la pensée unique qui est de toujours critiquer Hollande à chaque seconde, ce n'est pas mon cas comme ce n'était pas mon cas avec Sarko. Je critique quand çà se justifie mais pas à chaque seconde et sur chaque geste, surtout quand on ne propose aucune solution valable en remplacement.
Réponse de le 28/06/2014 à 13:37 :
Vous êtes pour l'UE et c'est votre droit, mais pouvez me citer quelque chose de positif pour les Français dans cette Europe sans âme, sans leader, sans politique si c'est n'est que nos euro-députés grassement rémunérés discutent sur la taille de la cuvette des WC!
Réponse de le 28/06/2014 à 17:04 :
très bien dit !
Réponse de le 29/06/2014 à 10:33 :
Moi j'ai mieux le clown du cirque Pinder, il est libre après la tournée d'été.
a écrit le 28/06/2014 à 9:36 :
Pouvait-il en être autrement,avec la création de l'Europe et sa monnaie unique,Mitterrand avec une grande naïveté pensait contenir l'Allemagne dans son expansionnisme économique,après quelques décades nous commençons à appréhender l'étendue du sinistre.Il faut reconnaitre à notre cher voisin une grande détermination politique et qui ne se dément pas au fil du temps.Il faut en faire notre deuil,ils sont trop forts pour nous.Mais bon l'angélisme c'est une chose,la réalité c'est autre chose,je regarde les mamours calculés d'Angela envers Cameron et j'en suis un peu jaloux :).
Réponse de le 28/06/2014 à 9:46 :
L'Allemagne ne pose pas de problème pratique si vous analysez sur le moyen terme et non pas à courte vue, ce qui n'a aucune valeur. On parlait du Japon dans les années 80 et aussi de l'Allemagne bien avant alors qu'il y a eu des périodes où la France l'a ensuite devancé.
a écrit le 28/06/2014 à 9:18 :
Le "loser" c'est celui qui ne fait que suivre pour ramasser les miettes...!
Réponse de le 28/06/2014 à 9:47 :
Et l'idiot c'est celui qui voit les miettes et pas les gateaux !
Réponse de le 28/06/2014 à 10:41 :
Et l'idiot c'est celui qui ne voit rien.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:25 :
@ @ de 10.41 : Je ne vous le fais pas dire !!!
Réponse de le 28/06/2014 à 12:22 :
Quand on s'imagine ramasser des gâteaux quand on ne ramasse que des miettes c'est que la vue baisse!
Réponse de le 28/06/2014 à 15:30 :
Tant que c'est que la vue.
Réponse de le 28/06/2014 à 17:01 :
attention à vous, en vous baissant pour ramasser les miettes......
Réponse de le 29/06/2014 à 10:36 :
Vous avez raison je n'y avait pas pensé.
a écrit le 28/06/2014 à 8:51 :
Il faut me dire ou une seul fois Mr le président a briller de sa personne, lorsque qu'il s'éclipser de l'élise pour aller voir sa maîtresse ? Pour le reste il y a des progrès à faire malheureusement pour la France....
Réponse de le 28/06/2014 à 9:49 :
Ou plus exactement ce sont une majorité de français qui doivent progresser au lieu d'attendre toujours qu'Hollande fasse tout pour eux.
Réponse de le 28/06/2014 à 10:24 :
C'est qui monsieur le président, il y en a un en France, c'est nouveau.
Réponse de le 28/06/2014 à 10:43 :
ah! bon, et vous voulez que l'on progresse comment, puisque l'on vient tout nous bouffer? il est marrant celui là! ou alors, ferait il partie de la caste privilégiée???!
a écrit le 28/06/2014 à 8:50 :
Hollande est classé pire président du monde "civilisé" hors Corée du Nord par plusieurs organismes pour investisseurs internationaux. La France inquiète, attriste, surprend depuis que ce Monsieur est arrivé. Il est désastreux pour le pays. C'est historique. Le socialisme, c'est ça.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:39 :
Blabla tout çà. La réalité est toute autre. La plupart aurait fait pire dans la situation dont il a hérité et laissée entre autre par le précédent gouvernement. Quelques 2000 milliards de dettes ce n'est pas rien.
Réponse de le 28/06/2014 à 12:19 :
C'est votre opinion et je ne la partage pas. Le pire Président de toutes ces dernières années en France était un certain Nicolas Sarkozy sont vous avez l'air d'être plutôt admiratif. Sarkozy a ruiné l'économie de notre pays et si on n'en parle pas davantage c'est parce cela va dévoiler des secrets d'Etat liés à certaines puissances dont nous craignons le courroux. Hollande se voit tenaillé par la pression de Wall Street qui veut s'emparer du marché français dans un premier temps, de celui européen dans un deuxième, et la dette colossale héritée de Sarkozy et de l'UMP. Notre Président étant de loin moins vindicatif que Sarkozy et les siens il est devenu facile pour quelques-uns de le classer d'incompétent !
Réponse de le 29/06/2014 à 19:21 :
arrêtez de dire que N;Sarkosy a ruiné l'économie c'est faux, et regardez plutôt ce qui se passe actuellement !
a écrit le 28/06/2014 à 8:32 :
Hollande veut continuer d'endetter le pays car ayant détruit la confiance, il condamne la France au déficit structurel. Il espère tenir ainsi jusqu'en 2017 en évitant l'explosion sociale. Du chômage, oui, mais indemnisé ! Après 2017, le déluge: 100% de dette et 15% de chômeurs. La suite, il s'en balance, il disparaitra.
Réponse de le 28/06/2014 à 9:07 :
euh pas mieux que son prédécesseur , en fait il faudrait quelqu'un qui ai une vision de l'avenir et une volonté de fer pour s'imposer , mais on en est très loin et en évitant la démagogie et l'opportunisme , alors là ce serait miraculeux , en 2017 nous irons au devant de grands périls , rester ou pas dans l'union européenne , car ce système arrive en bout de souffle helàs ..
Réponse de le 28/06/2014 à 9:50 :
En 2008 on parlait déjà de la fin de l'Europe, de l'euro, de la sortie de la Grèce etc. Vous nous pompez les pessimistes ou les manipulateurs du FN !
Réponse de le 28/06/2014 à 9:53 :
@balzac. "euh pas mieux que son prédécesseur". Non mille fois pire car après la grande crise de 2008-2008, la France a commencé son redressement.
En 2010 2011, la croissance a été respectivement de 1.5% et 2%, le pouvoir d'achat a été préservé, il a diminué fin 2012 suite à la loi
rectificative des finances de juillet 2012 qui a été le début du matraquage fiscal. Depuis 2012, tous les indicateurs économiques sont au rouge, la France est juste
classée devant la Grèce par l'agence Markit avec son renommé "PMI". La France est devenu l'homme malade de l'UE et inquiète ses partenaires. Hollande,
se voulait le défenseur des états de l'Europe du Sud, caste que nous venons d'intégrer, mais devant son peu de crédibilité, c'est Mattéo Renzi qui a repris
le flambeau. La France de 2014, cest:
record du taux de prélèvements obligatoires avec 46.3% contre 43.9 en 2011.
record du taux de chômage(près d'un 1/2 million supplémentaire en 20ans)
une croissance atone à +- epsilon...
Réponse de le 28/06/2014 à 11:08 :
Normal jjmiller il y a toujours une inertie dans les comptes et taux de chomage, c'est typique à la France qui entre dans les crises avec retard et en sort aussi avec retard. Le gouvernement précédent a bel et bien creusé les déficits, s'il avait agi plus tôt Hollande n'en serait pas là, il n'a aucune marge de manoeuvre depuis 2 ans avec quelques 2000 milliards de dettes dont une bonne part de son prédécesseur quand même malgré la crise.
Réponse de le 28/06/2014 à 23:29 :
Toujours le même excuse pour rien faire: les prédécesseurs et leurs prédécesseurs et leurs-leurs pré........
a écrit le 28/06/2014 à 8:23 :
Francois Hollande cherche des delais des reformes jusqu'a 2017. Parceque il peur les foncieres et le syndicats.
Laissant le pais dans un situation Greque de 2008.
a écrit le 28/06/2014 à 8:02 :
Il faut modifier la constitution et créer un conseil d'administration des grands électeurs afin de remettre en jeu le mandat présidentiel tous les 2 ans. Ce conseil doit être choisi parmi des non politiques et exclure les syndicalistes. Ces grands électeurs devront représenter l'équivalent de l'assemblée nationale, soit 577 grands électeurs choisi par le peuple. Un seul mandat afin d'éviter les coalitions.
Réponse de le 28/06/2014 à 8:28 :
c'est beau ce que vous proposez, mais ça va se réaliser de quelle MANIERE, et surtout COMMENT ?
a écrit le 28/06/2014 à 7:09 :
Cherchez l'intrus ,,,,
Et dire que je n'aimais pas les GB eux au moins ils sont cohérents, avec eux memes.
Tandis que neuneu il vote avec la droite, et après vous voulez qu'on le suive. Lamentable !!!!!
Réponse de le 30/06/2014 à 11:40 :
il ne vous aura pas échapper que des élections européennes ont eu lieu et que les élus du parti populaire sont arrivés majoritaires en Europe. IL est donc normal que Hollande respecte le vote des électeurs européens et qu'il entérine la nomination de Juncker
a écrit le 27/06/2014 à 23:40 :
cet article n est que l expression du point de vue du journaliste,interessant certes, mais contestable. Qu on prenne le probleme de n importe quel cote, le grand perdant est le RU, quelque soit les compensations qui lui sont accordees. Hollande: le grand perdant ? Pas si sur- la reconnaissance meme de flexibilite dans l application des traites, decidee ou pas par bruxelles, va permettre a ce dernier de legitimer le non respect de l engagement d arriver a 3% en 2015....qui ne sera qu un fait accompli.
a écrit le 27/06/2014 à 23:36 :
Hollande est toujours nul d'après les trolls c'est donc bon signe et qu'il n'est pas si nul !
Réponse de le 28/06/2014 à 6:42 :
vous avez raison : HOLLANDE n'est pas nul : il est ARCHI NUL et ceux que vous nommer les trolls représentent aujourd'hui + de 85% des Français
Réponse de le 28/06/2014 à 9:36 :
Les français sont des veaux, normal !
a écrit le 27/06/2014 à 23:35 :
Quand on gouverne un pays que l'on a mis en faillite, on ne prétend pas donner des ordres aux autres pays!
Réponse de le 27/06/2014 à 23:37 :
Hollande n'a certainement pas mis la France en faillite. Soyez au moins objectif à défaut d'être réaliste et intelligent.
Réponse de le 27/06/2014 à 23:57 :
Il est un peu mal pour parler

En france personne ne lui fait confiance il est complètement carbonisé aucune parole aucun résultat
Alors avec super Merkel il est égal a zéro et c est tant mieux
Nous sommes les neuneus de l europe
Réponse de le 28/06/2014 à 8:55 :
@VERT je dirais FAUX VERT plutot gauchiste ,ce qui est le grand maleur de hollande c'est de ne pas faire du socialisme
Réponse de le 28/06/2014 à 10:26 :
Ça existe encore, c'est pas possible c'était en voie de disparition.
Réponse de le 28/06/2014 à 11:28 :
Vous êtes dans les clichés malo et @vert, pas bien sérieux tout çà !
a écrit le 27/06/2014 à 23:33 :
Cameron veut une Europe Anglaise, sous-entendu Américaine néo-libérale. Inexorablement, l'Europe s'éloigne des Anglais, qui ne veulent pas de l'Euro et que ne voulaient pas le Général de Gaulle. Profiter et ne rien payer, typiquement anglais. Qu'ils sortent de l'Europe et les américains avec/ US GO HOME... Et peut-être vive Angela?...
Réponse de le 28/06/2014 à 7:43 :
pour information L'Angleterre est le 2 contribuable net derriere l'Allemagne la France est 3 donc lorsqu'on parle de profit....
a écrit le 27/06/2014 à 23:23 :
Bien entendu le grand perdant c'est notre FRANCE , pas étonnant avec flamby elle ne brille plus !!!
Réponse de le 28/06/2014 à 9:12 :
Elle brillait tellement avec Nicolas, qu'il nous a laissé une ardoise brillante de 600 Millards d'Euros.Bravo la brilliance.
a écrit le 27/06/2014 à 23:12 :
Le plus grand perdant???? c'est NOUS !! comme d'hab! pendant qu'ils parlementent , mangent et boivent pour fêter tout ça, nous, nous trinquons, et ça ne fait que commencer!
a écrit le 27/06/2014 à 23:12 :
"French bashing", en d'autres temps, sous Pétain par exemple, les "mauvais français" étaient pro-allemand, aujourd'hui ce sont les mêmes, certes renouvelés, qui bavent sur la France à longueur de commentaires.. et préférant sans doute un $arkozy de Nagy Bocsa inféodé aux américains, vacciné au néo-libéralisme, cigüe des temps modernes du prochain holocauste.
a écrit le 27/06/2014 à 22:17 :
En fait, il y a beaucoup plus de perdants que les seuls négociateurs : tous les citoyens européens qui ne font pas partie de l'élite dirigeante et ne pourront prétendre bénéficier des bienfaits liés à cette situation dominante...Mais qui se soucie de ces "populistes" qui votent si mal !
a écrit le 27/06/2014 à 22:05 :
"Le Sommet européen a mis l'accent sur la croissance". Chimère !
a écrit le 27/06/2014 à 21:56 :
publie le montant du déficit public sur le 1er trimestre; en forte hausse à 4,4 % loin de l'objectif de 3,8 % sur l'année (objectif qui ne peut plus être atteint) Hollande est peut-être un perdant né, mais il fait perdre du temps à la France et aux français; il ne devrait renoncer à son poste.
Réponse de le 27/06/2014 à 23:20 :
Et pourtant les impôts ont massivement augmente!
a écrit le 27/06/2014 à 21:00 :
J'en suis à envier les Anglais...
Réponse de le 27/06/2014 à 23:27 :
se fèle , il ne devait en etre autrement.
a écrit le 27/06/2014 à 20:44 :
On en a ras le bol de lire vos articles anti français, il faudrait être un peu plus honnête intellectuellement
a écrit le 27/06/2014 à 20:26 :
On est mal...on est mal...on est mal...et c'est pas fini...! Ou est tu, Toi l'homme avec ce que je pense ( pas pour les promener en scooter ) qui nous sortira de cette "mouise" qui nous fera respecter car aujourd'hui avec la bande d'incompétent qui nous dirigent avec leurs pactes " D'irresponsabilité " on avance en s'embourbant de plus en plus au secours on sombre
Réponse de le 27/06/2014 à 23:15 :
trop mou, sais pas quoi faire et comment le faire! par contre, on va avoir droit"normalement", à un mariage en aôut, ça, éventuellement, il saura faire?......
a écrit le 27/06/2014 à 20:01 :
Si le RU quitte l'UE ce sera l'implosion. Merkel ne pourra pas continuer à soutenir des bras cassés. En tout cas à l'heure actuelle il n'y pas photo quand on compare la situation économique ainsi que le chômage en France et outre-Manche. La Perfide Albion a repris du poil de la bête et le coq gaulois est en mauvaise posture.
Réponse de le 27/06/2014 à 20:20 :
Ça permettra de repartir
Les anglais sont le boulet de l europe
Réponse de le 27/06/2014 à 21:01 :
Non, la France est le boulet de l'Europe (Europe avec une majuscule ...)
Réponse de le 28/06/2014 à 10:46 :
ouais! et cette "europe là", est le cancer des peuples! capice?
Réponse de le 29/06/2014 à 17:14 :
La France, boulet de l'Europe ? Affirmation totalement gratuite (et tellement facile !). Si l'on fait un réel inventaire, on va en trouver, des boulets, en Europe (notez que c'est comme sur les "commentaires de lecteurs...)
a écrit le 27/06/2014 à 19:49 :
La photo est éloquente: Hollande ne compte pas, tout se passe entre Merkel et Cameron. De toute façon, il ne comprend pas l'Anglais.. Il ne lui reste plus qu'à regarder le ciel en attendant que les deux autres aient terminé leur discussion.
Réponse de le 27/06/2014 à 22:08 :
La photo a été choisie pour illustrer l'article. Si vous étiez photographié 24/24, je suis sur que j'en trouverais une qui ressemble avec votre belle mère et votre femme qui vous entoure ainsi. De là à en tirer des conclusions!

Par ailleurs Hollande parle très bien anglais!
Réponse de le 27/06/2014 à 23:17 :
sait -il faire quelque chose à part bricoler-mou-mou "?
a écrit le 27/06/2014 à 19:10 :
Vous avez fait de meilleurs articles très chers. Vous vous faites plaisir jusqu'à la lie ...
Réponse de le 27/06/2014 à 20:23 :
navré mais excellent article qui stigmatise l'incompétence du petit chef, mais qui également signifie aux Français la moise dans laquelle l'autre nous a mis avec les valls, moscovici, sapin et autres bras cassés, mais vraiment cassés.
a écrit le 27/06/2014 à 19:08 :
Un président d'un pays en déroute ne pèse que très peu dans ces discussions économiques... Pauvre Hollande, lui qui croyait gouverner le monde et tordre le bras d'Angela Merlel! Hollande est humilie, et la France par contrecoup.
Réponse de le 27/06/2014 à 20:41 :
French baching de m....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :