Espagne : le déficit commercial multiplié par 14 en juin

En juin, la quatrième économie de la zone euro a exporté pour 20,60 milliards d'euros, soit 1,2% de moins qu'il y a un an, et importé pour 22,08 milliards, soit 5,4% de plus, continuant de creuser son déficit.
Sur l'ensemble du premier semestre, le déficit commercial s'est creusé à 11,88 milliards d'euros, soit le double de l'année précédente.
Sur l'ensemble du premier semestre, le déficit commercial s'est creusé à 11,88 milliards d'euros, soit le double de l'année précédente. (Crédits : reuters.com)

Près de 14 fois plus important qu'il y a un an. L'Espagne, sortie en 2013 de sa deuxième récession en cinq ans, a vu son déficit commercial grossir de 1.380% en juin atteignant 1,477 milliard d'euros, contre 107 millions d'euros pour le même mois en 2013, a annoncé lundi le ministère de l'Économie, qui met en cause une hausse des importations.

En juin, la quatrième économie de la zone euro a exporté pour 20,60 milliards d'euros, soit 1,2% de moins qu'il y a un an, et importé pour 22,08 milliards, soit 5,4% de plus, continuant de creuser son déficit.

Le déficit commercial doublé sur les six premiers mois de l'année

L'Espagne, très dépendante de l'extérieur dans le secteur énergétique, a pu réduire en juin de 1,2% ses importations de pétrole et de 16,4% ses importations de gaz. Elle a importé en revanche plus en terme de biens d'équipement (+10,9%), dans l'automobile (+17,8%) et de biens de consommation (+19,1%).

Parallèlement, ses exportations ont augmenté pour l'automobile (+6,3%), dans le secteur énergétique et les produits alimentaires.

Sur l'ensemble du premier semestre, le déficit commercial s'est creusé à 11,88 milliards d'euros, soit le double de l'année précédente.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 18/08/2014 à 23:56
Signaler
Je croyais que les réformes étaient un succès. Ce qui est embêtant, ce n'est pas la hausse des importations, c'est la baisse des exportations

le 19/08/2014 à 10:09
Signaler
C'est exact, c'est la baisse des exportations qui est très inquiétante pour l'Espagne dont les salariés se sont saignés pour faire baisser les couts de production ; Il doit y a voir des dirigeants de la finance qui s'en mettent plein les poches ; I...

à écrit le 18/08/2014 à 21:23
Signaler
Il aurait suffi d'un déficit inférieur de 90 millions d'euros l'année dernière pour que vous puissiez titrez : le déficit espagnol multiplié par 140 en un an. Ça se joue à pas grand chose le titre le plus sensationnel de l'histoire.

à écrit le 18/08/2014 à 14:34
Signaler
Ce n'est pas 14 fois mais 12,84 fois donc près de 13 fois plus.

à écrit le 18/08/2014 à 13:50
Signaler
L'Espagne va mal économiquement, et de surcroît ils créent un incident absurde pour récupérer une médaille de bronze au profit d'un piètre coureur aux championnats d’Europe d'athlétisme ; ca fait rire. enfin leur solution aux espagnoles c'est d'emb...

à écrit le 18/08/2014 à 12:34
Signaler
Quand on écrit que l'Espagne sort de la crise c'est du pur bluff !!! Surtout que dans les journaux ou à la tv on nous explique que c'est par les exportations que l'Espagne crée sa croissance, que nenni !!!! La croissance espagnole actuelle provient d...

à écrit le 18/08/2014 à 12:05
Signaler
La Tribune fait le ping pong en trompe l'oeil pour le mirroir aux alouettes du quotidien. Un jour la croissance chinoise va mal, le landemain elle va bien ; de même pour l'Espagne qui un jour "donne l'exemple" de'économie qui marche, le landemain c'e...

à écrit le 18/08/2014 à 11:50
Signaler
*14? Çà fait pas un peu tabloïd, comme titre?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.