Macron "totalement sûr" de l'avis favorable de Bruxelles sur le budget 2015

 |   |  148  mots
Le budget de la France fait l'objet d'une discussion qui est normale avec la Commission européenne dans le cadre des traités, a indiqué Emmanuel Macron.
Le budget de la France fait "l'objet d'une discussion qui est normale avec la Commission européenne dans le cadre des traités", a indiqué Emmanuel Macron. (Crédits : reuters.com)
Le ministre de l'Économie s'est dit confiant dimanche sur l'avis que doit rendre dans les prochaines semaines la Commission européenne sur le projet budgétaire 2015 de la France qui prévoit un déficit public supérieur à la limite européenne.

"Je suis totalement sûr à ce stade qu'il n'y aura pas d'avis négatif de la Commission parce que nous ne nous mettons pas dans cette situation", a lancé Emmanuel Macron dans le cadre de l'émission "le Grand Jury RTL-LCI-Le Figaro", dimanche 19 octobre.

Le budget de la France fait "l'objet d'une discussion qui est normale avec la Commission européenne dans le cadre des traités", a-t-il indiqué.

Un déficit public prévu à 4,3% en 2015

Prié de dire s'il pensait que cette discussion aboutirait à un avis négatif de la Commission européenne, il a répondu : "Non je n'ai aucun doute à cet égard."

La France a reconnu fin août et confirmé en septembre qu'elle ne respecterait pas son engagement à ramener son déficit public sous le seuil de 3% du PIB l'an prochain. Le projet de loi de Finances 2015 prévoit un déficit public de 4,3%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2014 à 13:56 :
Des pistes d'économies pour le Gouvernement :
Diviser par deux le nombre de nos représentants élus (ministres, députés, collectivités...)
Mettre en place des centres de contrôleurs, (qui pourront être les anciens représentants dans un premier temps, jusqu'à leur départ à la retraite, ceci évitera de toucher au statut si privilégié de nos FONCTIONNAIRES) (FISCAUX, FAMILLE, SECU...) sur le terrain afin d'éviter tout gaspillage pour commencer.
ET, si le Gouvernement, ne réalise pas ces objectifs, les remercier gentillement sans indemnités..
Pour ma part, je ne connais aucun employeur qui m'est, un jour, donné de l'Argent, alors que je n'effectuait pas mon travail demandé.
a écrit le 20/10/2014 à 11:59 :
Quand tu dis cela alors que tu es un des plus mauvais élèves de la classe alors c'est que soit tu as triché, soit tu t'es arrangé avec la maitresse pour qu'elle te donne une bonne note.
a écrit le 20/10/2014 à 11:25 :
Il le sait de source sure . C est Gattaz qui lui a dit !
a écrit le 20/10/2014 à 10:24 :
La bonne question est de savoir comment il va, avec ses petits camarades du gouvernement, habiller la prune que l'UE va nous imposer pour déficit exagéré récurrent.
a écrit le 20/10/2014 à 9:21 :
On ne respecte pas les traités qu on a signé et en plus il voudrait que la commission lui dise BRAVO
a écrit le 20/10/2014 à 9:01 :
Le premier ministre qui peut agir sans se faire virer. La preuve que pour bouger ce gouvernement a besoin de gros coup de pied aux fesses. 2 ans de sieste qu'il faut payer vite.
a écrit le 20/10/2014 à 8:41 :
4 reformes indispensables pour être credible, le contrat unique pour tous avec en priorité le public ( fin des CDI a vie ) et parapublic, le branche famille au dela de deux enfants, le chomage par point proportionnel au cotisation, la retraite 1 trimestre du plus par an pour revenir a 65 ans minimum.
Réponse de le 20/10/2014 à 9:02 :
Ils ont acheté la commission... ou alors, ils racontent n'importe quoi...
a écrit le 20/10/2014 à 8:31 :
Ce jeune homme n'est-il pas un peu prétentieux ?
Réponse de le 20/10/2014 à 8:41 :
Il est surtout
Beau,
Intelligent et
Modeste (extrêmement modeste)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :