Angolagate : Charles Pasqua met en cause Jacques Chirac

 |   |  337  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le sénateur des Hauts-de-Seine veut prouver que l'ancien président de la République a participé à l'affaire de l'Angolagate. Il réclame la levée du secret défense.

Charles Pasqua ne lâchera pas prise. C'est le message qu'il délivre ce samedi dans le Journal du Dimanche (JDD). Le sénateur des Hauts-de-Seine, condamné à un an de prison dans l'affaire de l'Angolagate ne veut pas tomber seul. Il maintient ses accusations contre Jacques Chirac et son entourage.

Charles Pasqua précise que Jacques Chirac et ses collaborateurs étaient directement impliqués dans la libération de deux pilotes détenus par des serbes. "Avant la libération des pilotes, Jacques Chirac (...) m'avait même débloqué 900.000 francs sur les fonds spéciaux", explique-t-il. Selon lui, c'est Dominique de Villepin qui lui aurait remis l'argent à l'Elysée. "Alors quand je vois que Juppé, Balladur ou même Villepin ne se souviennent de rien, cela n'est pas sérieux !", s'indigne le sénateur. Charles Pasqua avance également qu'il aurait remis personnellement à Jacques Chirac un rapport sur l'affaire.

Accusé par la justice d'avoir touché 1,5 millions de francs en contrepartie de la remise de médaille du mérite à Arcadi Gaydamak, le sénateur précise : "Chirac sait bien que la médaille de mérite (...) était légitime. En tout cas le président était parfaitement au courant".

Pour son procès en appel, Charles Pasqua réitère son souhaite de voir le secret défense levé sur cette affaire. "D'ailleurs, je demande aussi la levée du secret défense sur toutes les affaires de ventes d'armes. On saura que moi, je n'ai jamais rien touché", explique-t-il.

Outre l'Angolagate, Charles Pasqua accuse l'entourage de Jacques Chirac de l'avoir évincé lorsqu'il avait annoncé en 2000 sont souhait d'être candidat à l'élection présidentielle de 2002. "J'ai l'intime conviction que son entourage a voulu m'éliminer".

Tous ces dossiers remontent à la surface au moment même où Jacques Chirac est renvoyé en correctionnelle pour le dossier des emplois fictifs. Un renvoi que Charles Pasqua trouve tout de même "un peu indigne. Ce système judiciaire qui juge plus de quinze ans après les faits me choque".

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2010 à 19:51 :
Charles Pasqua a raison il faut " lever le secret défense " pour quoi ne pas le faire ça intéresse les citoyens, il faut reconnaître que la justice est pitoyable.En 1991, un rapport d'enquête bancaire du Crédit Lyonnais, met à jour un déficit chiffré à 1,8 milliard, de 1994 à 1996, les plans de sauvetage se sont succédés : création d'un établissement public financé par l'Etat et destiné à rembourser les dettes accumulées et à restaurer les comptes : le montant des pertes (130 milliards de Frs.) en fait un scandale financier majeur de la plus grande banque européenne (les plus gros actionnaire : Crédit Agricole, Axa, Allianz ). Le directeur du Trésor, J.C .Trichet, plainte contre lui, entre autres," pour diffusion d'informations fausses et trompeuses et présentations de comptes infidèles ", il est relaxé le 18 juin 2003 - le 1er Novembre 2003 il devient président de la Banque Centrale Européenne !I LS SE TIENNENT TOUS PAR LA BARBICHETTE ! -Chirac, Balladur,( Sarkosy (aux finances)
a écrit le 30/04/2010 à 9:33 :
N'oublions pas que de 1995 à 2007, toute poursuite pénale du Président était interdite, du fait même d'une lecture favorable de la Constitution qu'il avait obtenue du Conseil constitutionnel. Il est donc désormais poursuivi depuis 2 ans, ce qui est un délai normal dans notre système judiciaire. Qui est donc "un peu indigne" ?
a écrit le 28/03/2010 à 8:42 :
que ce soit 15 ans apres, il est temps en effet que la vérité soi dites, que les personnes qui se servent de leur pouvoir pour satisfaire leur ego comprennent qu ils ne sont pas au dessus des lois de leur pays c est juste rétablir l ordre des choses. nul n est sensé ignorer la loi! chaque citoyen le sait , alors?
a écrit le 10/11/2009 à 15:02 :
L'apocalypse non annoncé pourtant là demain , en laissera beaucoup bouche bée , ouvrez bien vos yeux et vos oreilles pour vous réveiller dans une nouvelle dimension d'enfer, enfin du changement qui porte le germe d'un renouvellement salutaire.
a écrit le 01/11/2009 à 9:45 :
Duel mortel entre Jacques et Nicolas
Voilà un clip sur les Présidents Jacques, Nicolas et les autres qui nous fait rire et réflé..chier et qu'on peut voir sur youtube
http://www.youtube.com/watch?v=3P9RLAGs3iE
a écrit le 01/11/2009 à 8:14 :
Toutes ces "hautes personnalités" ne savent rien . Pourtant Juppé, Balladu , le pdg de Paris-Bas ont été entendus par le juge Courroye comme témoins, Ils ont prêté serment , il serait étrange qu'ils aient pu mentir !
a écrit le 31/10/2009 à 17:14 :
c'estfacile mr pasqua, de remercier les gens "vos amis " comme vous le faites ,vous balancez pour 1corse et ancien ministre ca la
fout mal quand meme d'abord "on mange à la gamelle et apres on crache dedans" honte à vous moi qui pensais que les anciens comme vous etaient 1 modele pour nous les 50 60 voyez vous honteà vous non pas de plonger apres 1 connerie mais de trahir
1 homme digne de ce nom "NE DOIT JAMAIS TRAHIR"ces amis et sa famille meme politique
a écrit le 31/10/2009 à 11:38 :
Et bien suite a toutes ces accusations, jacques chirac déclare être marocain et vouloir rester au maroc : http://bit.ly/2va79P

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :