L'UMP en tête en Rhône-Alpes

 |   |  84  mots
Selon les premières projections, à 27% des suffrages l'UMP devancerait le PS, crédité de 25%.

La liste UMP, conduite par Françoise Grossetête, a devancé en Rhône-Alpes, avec 27% des voix, la liste PS conduite par Jean-Jack Queyranne (25%), ce dimanche au premier tour des élections régionales, selon l'estimation de l'institut TNS-Sofres-Logica.

En 2004, la liste d'union de la gauche PS-PC-PRG, menée par Jean-Jack Queyranne, était arrivée en tête avec 32,19% des suffrages, devant l'UMP-UDF (31,22%), le Front National (18,21%), les Verts (10,09%), l'extrême-gauche (4,47%) et deux autres petites listes. La région avait basculé à gauche au deuxième tour.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2010 à 13:37 :
quand on vois le resultat de l'election de dimanche, ce n'ai pas bon pour le gouvernement, et aussi un rebond du frond national, on vois bien que les français ne sont pas content.Le gourvernement doit revoir toutes ses reformes le chomage les retraites.Pour moi dimanche prochain la gauche reprend des voix mais il a toujours le frond national
pour moi dimanche j'irai voté
a écrit le 15/03/2010 à 16:50 :
quand on voit le siege de la region au confluent a LYON
on et en droits de se dire si des economies se fonts
ces messieurs elus devraients penser a ceux qui dorments sous des ponts a LYON et faires leurs mea culpa , oui des injustices existents bien de nos jours
a +
a écrit le 15/03/2010 à 15:16 :
Ben, si la droite repasse, peut-être que, enfin, la région assurera son engagement sur le désenclavement du Chablais, bloqué jusqu'alors pas des considérations bassement politique: pourquoi une région de gauche financerait le désenclavement d'un département de droite? Lamentable...
a écrit le 15/03/2010 à 9:52 :
après toutes ces depenses somptuaires, l'inflation insensée des effectifs, la region socialiste paie l'inflation subie par les rhonalpins sur les impots qu'il s'est cru devoir augmenter autant ! à quand ajuster les depenses aux recettes supportables par les contribuables subissant la crise mondiale ?
a écrit le 15/03/2010 à 9:11 :
Avec 53 % d'abstension, les élections devraient-être invalidées !
a écrit le 14/03/2010 à 18:52 :
le vote à droite c'est le vote de l'échec et du fric pourquoi avoir coupé la tête du roi, si ce n'est pas de la monarchie actuellement que nous vivons qu'est-ce donc à méditer

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :