Sarkozy au plus bas dans les sondages, Fillon maintient le cap

 |   |  410  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La cote de popularité du chef de l'Etat a atteint son niveau le plus bas depuis son élection à la présidentielle en 2007, avec 30% de satisfaits contre 36% en février, selon le baromètre mensuel Ifop-Journal du Dimanche. De son côté, François Fillon réaffirme sa loyauté envers le président et précise que le gouvernement va maintenir le cap.

La cote de popularité de Nicolas Sarkozy a atteint son niveau le plus bas depuis son élection à la présidentielle en 2007, avec 30% de satisfaits contre 36% en février, selon le baromètre mensuel Ifop pour le Journal du Dimanche (JDD). Au total, 30% (-6 points par rapport à février) des personnes interrogées se déclarent plutôt et très satisfaites de Nicolas Sarkozy comme président de la république, contre 65% plutôt et très mécontentes (contre 63% en février). 5% des sondés ne se prononcent pas contre 1% le mois précédent.

Les indications de ce baromètre, avec une cote de popularité de Nicolas Sarkozy la plus basse depuis son élection, reflètent la même tendance observée par d'autres instituts les jours derniers.

La cote de popularité du Premier ministre passe sous la barre des 50% qu'il avait atteinte en février reculant d'un point à 49%. 45% des personnes interrogées se déclarent plutôt mécontentes ou très mécontentes de François Fillon, en baisse de 3 points par rapport à février. 6% ne se prononcent pas (+4 points).

Par ailleurs, toujours dans le JDD, François Fillon a affirmé que le gouvernement va maintenir le cap, avec priorité à la réduction des déficits publics. "On ne change pas une politique engagée depuis trois ans, qui commence à peine à produire ses effets, au risque de rater le train de la croissance qui repart", déclare-t-il. "Notre sujet, c'est de renforcer les mesures contre le chômage, de reprendre la lutte contre les déficits, de recentrer et d'amplifier notre action. C'est la leçon que je retiens des régionales. Rien n'existe que cela".

François Fillon n'a aucune intention de remettre en cause le bouclier fiscal ni la réforme des collectivités territoriales, pas plus qu'il ne souhaite solliciter la confiance du parlement sur la politique du gouvernement. "Je n'engagerai pas la responsabilité du gouvernement, et je ne prononcerai pas de discours de politique générale. Il n'y a pas de raison de le faire", dit-il. "Il n'y a pas de nouveau contrat avec le peuple, ni de changement de cap politique, ni de doute sur le soutien de la majorité".

Le chef du gouvernement, qui redit que "Nicolas Sarkozy est le candidat naturel de la majorité enn 2012", doit rencontrer ce lundi à la Maison de la chimie à Paris les parlementaires UMP, qui seront reçus mercredi par le chef de l'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2010 à 12:52 :
A quoi servent ces élus,incapables de maitriser la gestion de la Sté France?
Mais pour leurs propres revenus,lis savent compter.
Quand à la taxe carbone,il a bien fallu se rendre à l'évidence, le plus grand pollueur est le gouvernement,au propre comme au figuré.
Une devise68.Sortons les sortants.C'Est bien vrai.
a écrit le 29/03/2010 à 8:48 :
Et la dette publique qui est en train d'exploser. Eidemment c'est antinomique pour la droite d'augmenter les impôts mais il faudra le faire tôt ou tard. Après 2012 de préférence par une gauche contrainte et forcée.
a écrit le 29/03/2010 à 6:00 :
Je salue le courage politique du président vis à vis de ses prédécesseurs.Les mesures prises sont anti électorale mais il fallait bien qu'un jour un changement de comportement se manifeste ,la France ayant tellement pris du retard.La gauche ayant marqué son passage aux affaires par une gabegie de l'argent public.Mitterrand c'est 1 500 000 postes de fonctionnaires ,très coûteux
a écrit le 28/03/2010 à 17:07 :
Le vrai probleme c'est que le francais a tellement l'habitude d'etre aider par l'etat qu'il est impossible de mener une vrai politique liberale. Au finale on se retrouve le cul entre 2 chaise. Sans changement de la mentalite que tu mette la droite ou la gauche ca ne changera rien au probleme
a écrit le 28/03/2010 à 16:04 :
je continue de faire confiance au president, les gens oublies vite, et ne se rap.rappelle plus dans quel etat la gauche nous avait laissé
a écrit le 28/03/2010 à 11:33 :
En 2008, j'ai fait une perte de la mémoire de sa bien-aimée jardin potager Tour Eiffel Paris 1 / 10, j'ai utilisé un copia. Pariisi symbole et son petit frère en Estonie
Si vous voulez un peu de Voyage dans le virtuel », page Hiiumaa Eiffel 'accueil se trouve à:
http://www.hiiumaaeiffel.ee
Nous vous demandons de bien vouloir visiter.
Chaque année, plus de 50 000 touristes visitent la tour là-bas sous le drapeau à world.Mul françaises et a chanté quelques-uns des élèves de l'été, le français était marseljees.See moment sublime pour moi.
Il a été démontré sur la BBC et toutes les autres nouvelles de world.Aga est désormais désactivée dans le menu si l'ingénieur ne peut pas trouver la pause.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :