Sondage 2012 : Marine Le Pen met Nicolas Sarkozy hors jeu

 |   |  378  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Selon une enquête Harris Interactive à paraître ce jeudi dans Le Parisien, la présidente du Front National éliminerait au premier tour le Président de la République que le candidat socialiste soit DSK, Aubry ou Hollande.

Si l'élection présidentielle avait lieu ce dimanche, il est fort probable que Marine Le Pen réussirait le même exploit que son père en 2002. Selon un sondage Harris Interactive pour le Parisien, la présidente du Front National se qualifierait en effet pour le second tour de la présidentielle quel que soit le candidat socialiste (DSK, Aubry, Hollande ou Royal). Elle parviendrait même à se hisser en tête au premier tour dans trois cas sur quatre: face à Martine Aubry (avec 23% des intentions de vote contre 21% pour la patronne du PS), François Hollande (23% contre 22% pour ce dernier) et face à Ségolène Royal (22% contre 15%). 

Seul DSK devancerait Marine Le Pen au premier tour

Parmi les prétendants aux primaires du PS testés dans ce sondage, seul Dominique Strauss-Kahn arriverait donc devant Marine Le Pen au premier tour (30% contre 21% pour Mme Le Pen). Nicolas Sarkozy serait, de son côté, éliminé dès le 1er tour sauf s'il était confronté à la même candidate socialiste qu'il a affronté qu'en 2007. Le chef de l'Etat arriverait alors deuxième derrière Marine Le Pen, avec 19% des suffrages. Face à Martine Aubry, il obtiendrait 20% des voix, 19% contre François Hollande et 19% face à Dominique Strauss-Kahn.

Borloo peut espérer au mieux atteindre les 10%

Pour réaliser ce sondage, l'institut a opté pour l'hypothèse d'une candidature du président du Parti radical Jean-Louis Borloo (crédité de 7 à 10% des intentions de vote selon les cas de figure) ainsi que celle de l'ancien Premier ministre Dominique de Villepin (entre 3 et 6%). François Bayrou (MoDem) figure également dans la liste des candidats proposés aux personnes interrogées. Il recueillerait entre 4 et 7% des voix selon le nom du candidat du PS.

Hulot sous les 8% quel que soit le candidat du PS

Nicolas Hulot est, lui, crédité de 5 à 8% des voix, Jean-Luc Mélenchon (candidat probable du Front de gauche) entre 4 et 6%, Olivier Besancenot (NPA) entre 4 et 5%, tandis que Nathalie Arthaud (LO) et Nicolas Dupont-Aignan recueillent 1% des intentions de vote.

Enquête réalisée par internet les 19 et 20 avril auprès d'un échantillon national représentatif de 926 personnes âgées de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.
Notice consultable auprès de la commission nationale des sondages.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2011 à 13:37 :
je n'ai jamais voté FM mais aujourd'hui j'ai une envie VISCERALE de voter pour MLP afin qu'ils puissent comprendre à droite, ce que cela représente de l'avoir légitimé comme un partie normal bravo UMP mais surtout honte a vous la au moins CHIRAC il a tenu la baraque vous avez UMP gagné en 2007 grace aux électeurs de droite et les indécis vous allez perdre en 2012 avec les même électeurs de droite, et indécis et cela des le 1er tour !!! vous verrez cela début fevrier 2012 dans les sondages !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :