Primaire socialiste : six candidats à départager

Le premier tour de la primaire citoyenne a lieu ce dimanche. Un scrutin pour la première fois ouvert à l'ensemble des citoyens. Cinq candidats socialistes, et un radical de gauche, se disputent le droit de participer à l'élection présidentielle de 2012. Quels types de socialisme incarnent-ils ? De qui sont-ils les héritiers?

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Le Parti socialiste peut pavoiser : Jean-Pierre Raffarin reconnaît que la "primaire citoyenne est un succès" et François Fillon a admis mercredi que la droite devrait, à l'avenir, s'inspirer de cette démarche. Dimanche, le Parti socialiste estime à au moins 1 million le nombre de citoyens qui devraient se déplacer pour aller voter en faveur de l'un des six candidats : Martine Aubry, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal, Manuel Valls et le radical de gauche Jean-Michel Baylet. Il faudra qu'un candidat dépasse la barre des 50% des votes pour être élu dès le premier tour. Sinon, un second tour sera organisé dimanche 16 octobre.

[cleeng_content price="0.49" description="test"] Ensuite, l'heureux ou l'heureuse élu(e) sera intronisé(e) lors d'une convention le 22 octobre. Mais la véritable innovation, qui fait la différence avec 2006, ainsi qu'avec la primaire organisée cette année par Europe Ecologie-Les Verts, est que le scrutin à bulletin secret est ouvert à tous les citoyens - comme aux Etats-Unis - et non réservé aux seuls militants. Tous les électeurs inscrits sur les listes électorales au 31 décembre 2010 (ainsi que les jeunes qui auront 18 ans le 22 avril 2012) pourront donc voter dans l'un des 10.000 bureaux (liste sur lesprimairescitoyennes.fr) moyennant une participation minimale de 1 euro et après avoir signé une "charte d'adhésion aux valeurs de gauche".[/cleeng_content]

Cinq héritiers de courants historiques du PS :

- Ségolène Royal, l'écolo-socialo-gaullienne
Sur le plan économique, la présidente de la région Poitou-Charentes est certes une keynésienne, partisane d'une relance par la consommation grâce à une politique volontariste de revalorisation des bas salaires... Lire la suite.

- François Hollande, le deloro-mitterrandien
Le député de la Corrèze a longtemps mis en avant sa filiation idéologique avec Jacques Delors... Lire la suite.

- Martine Aubry, la mitterrando-delorienne
Elle est tombée dans la politique toute petite. Fille de Jacques Delors, la maire de Lille voyait défiler chez elle tous les représentants de la "gauche chrétienne" ainsi que les héritiers du mendésisme et de grands leaders syndicaux, tel Edmond Maire... Lire la suite.

- Manuel Valls, le social-libéral
Il se présente comme l'homme de "la troisième voie", celle théorisée en son temps par l'économiste tchèque Ota Sik qui tente de trouver un chemin entre le socialisme et le libéralisme... Lire la suite.

- Arnaud Montebourg, à gauche toute !
Apôtre de la "démondalisation", il se situe durant cette primaire ostensiblement à la gauche du PS... Lire la suite

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 09/10/2011 à 13:33
Signaler
Je viens de voter sans état d'ame, quand a l'euro demandé je concois tout à fait qu il participe aux frais d organisation de cette consultation ; dans d autres pays il faut risquer sa vie pour faire valoir son opinion ; bien que je sois sans illus...

à écrit le 09/10/2011 à 10:09
Signaler
Il est scandaleux que ces 6 rigolos puissent utiliser les salles des mairies ou autres pour se départager !!! MOI JE (comme Ségo) ne veux pas que les biens de la REPUBLIQUE soit utilisés pour leur primaire OU ALORS LA BANDE DES 6 DOIT PAYER LA LOCAT...

le 09/10/2011 à 13:02
Signaler
Désolé de vous le dire ,mais leurs coup de désinformation médiatique à fonctionné ! attention à la prochaine

à écrit le 08/10/2011 à 14:30
Signaler
SCOOP , Moody's dégrade la note de François Hollande de Ha ha Ha en Hi Hi Hi ..

à écrit le 08/10/2011 à 10:30
Signaler
on peut être sceptique voire méfiant à l'égard des socialistes, une chose est certaine cependant, ils ne peuvent pas faire pire que la droite, et l'antisarkosysme a atteint de tels sommets, qu'un vote à droite est inenvisageable, puisque par bêtise o...

le 08/10/2011 à 12:25
Signaler
Je vote pour un candidat homme. Si jamais le PS me pond une femme candidate, je revoterai pour Sarkozy et je crèverai le déficit de la Sécurité Sociale (médicaments anti-nausée).

le 08/10/2011 à 12:33
Signaler
celthic vous avez bien raison à UMP il est dommage que " l'élite" n'ai rien compris à ce que nous demandons nous electeurs de droite pourquoi en 2012 ferions nous confiance à des politiciens asbin qui refusent de se remettre en cause et qui n'ont qu...

à écrit le 08/10/2011 à 9:26
Signaler
Je veux bien aller voter, mais un taxe de un euro pour ce droit universelle me donne à germer.

à écrit le 08/10/2011 à 8:48
Signaler
Toute le France a pu voir que l'analyse politique des candidats est cent fois meilleur que celle de l'équipe au pouvoir qui s'entête a suivre une doctrine atlantico-economique complètement à la dérive et qui pour se faire élire ne compatit que sur de...

à écrit le 08/10/2011 à 7:03
Signaler
Désinformation et intox réussi au socialistland pour nous la jouer élection style d'importance national !avec la complaisance des journaleux et autres média...alors que ce n'est qu'une élection interne socialo/socialiste ;en plus ils osent quémander...

à écrit le 08/10/2011 à 6:55
Signaler
Enorme intox et campagne de désinfo du socialistland avec la complaisance des média ,ils nous la jouent en copy/collé made in USA ...style élections d'importance nationales,alors que c'est une banale élection socialo/socialiste,de plus il demande de ...

le 08/10/2011 à 8:41
Signaler
Au contraire très bien joué car jusque là les candidats socialistes avaient du mal a passer dans les medias aux mains de nos oligarches (bouygues, Dassault, Bolloré) , ce qui permettait aux moutons de droite manipulés de dire "les socialos n'ont pas ...

le 08/10/2011 à 12:37
Signaler
C'est vrais, c'est bien essayé de jouer! depuis l'ex-urss les socialistes sont experts en propaganda et désinformation,mais le fantastique c'est qu'ils sont toujours dans le même espace temps !

à écrit le 08/10/2011 à 6:31
Signaler
je n'avais absolument pas prèvu de voter aux primaires des socialistes pour une raison simple j'ai voté sarkozy en 2007 1er et 2e tour mais je dois avoué que j'ai regardé ecouté des débats quoi quand que puisse en dire le microcosme médiatique de Mr...

à écrit le 08/10/2011 à 6:30
Signaler
Comme d'habitude,pitoyable les socialistes,un véritable ramassis de loubards à la dérive.

le 08/10/2011 à 8:38
Signaler
les candidats de la primaire des loubards ????? vous ne devez pas sortir souvent de chez vous .....

à écrit le 07/10/2011 à 19:16
Signaler
J'ai écouté d'une oreille discrète ces débats de primaires.Je n'ai pas entendu souvent le mot économies.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.