EADS gagne plus de 4% dans le sillage de Boeing

 |  | 231 mots
Lecture 1 min.
EADS a avancé de 4,38% jeudi, s'approchant de son plus haut de 19,19 euros atteint lors de son premier jour de cotation le 10 juillet. "Le titre n'a guère bougé depuis son introduction en Bourse, il progresse maintenant avec le reste du secteur", explique un trader, faisant référence à l'appréciation de Boeing sur le marché américain. EADS, qui détient 80% d'Airbus, profite, comme Boeing, de la poussée des ventes d'avions commerciaux. Le titre du géant de Seattle a terminé mercredi en hausse de plus de 4% à 57-7/8 dollars. Il affiche une progression de plus de 40% depuis la tenue, fin juillet, du salon aéronautique de Farnborough (Grande-Bretagne) où Boeing et Airbus ont tous deux annoncé une série de nouvelles commandes représentant plusieurs milliards de dollars. Le titre EADS n'a guère décollé depuis deux mois en raison des craintes nourries par les investisseurs concernant le processus d'intégration d'EADS - né de la fusion d'Aerospatiale Matra, de DaimlerChrysler Aerospace (Dasa) et de l'espagnol CASA. Philippe Camus, codirecteur général d'EADS, a toutefois déclaré la semaine dernière que le groupe devrait dépasser son objectif d'une marge opérationnelle de 8% d'ici 2004 et qu'il profitait de la faiblesse de l'euro par rapport au dollar. Une faiblesse qui s'est confirmé au cours des derniers jours, la monnaie unique plongeant jusqu'à un nouveau plancher historique de 0,8630 dollar.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :