Lockheed Martin vend Aerospace Electronics Systems à BAe

 |  | 187 mots
Lecture 1 min.
Le groupe de défense américain Lockheed Martin a annoncé jeudi la vente de sa filiale Aerospace Electronics Systems au britannique BAe, anciennement British Aerospace, pour 1,67 milliard de dollars. Cette division Aerospace Electronics Systems (AES) comprend les activités de Sanders et celles de Fairchild Systems and Space Electronics and Communications. La cession de cette division porte sur les activités de systèmes de défense des avions, les systèmes intelligents et de surveillance tactique, les systèmes de navigation et de reconnaissance, les systèmes de planification automatique des missions, les capteurs infrarouges et les systèmes numériques et composants pour les applications spatiales. Les activités d'AES regroupent environ 5.300 employés et ont pesé quelque 1,2 milliard de chiffre d'affaires en 99. "Cette cession accélère notre décision stratégique de recentrer le groupe, dégager du cash et réduire l'endettement", a indiqué Vance Coffman, pdg de Lockheed Martin. A Londres John Weston, pdg de BAe, a commenté jeudi l'acquisition en indiquant qu'elle permettrait de "renforcer Bae Systems en tant qu'acteur majeur dans le marché global de la défense".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :