Mannesmann : Bénéfice net 1999 inférieur de 500 millions d'euros à celui de 1998

Le conglomérat allemand Mannesmann, en cours de rachat par le britannique Vodafone Airtouch, vient d'annoncer que son bénéfice net 1999 a été inférieur d'environ 500 millions d'euros à celui de 1998. Il attribue ce recul à une forte augmentation de son taux d'imposition. Mannesmann a aussi confirmé la plupart de ses résulats déjà annoncés en janvier. Le résultat net avant prise en compte des intérêts minoritaires du groupe s'était élevé à 630 millions d'euros en 1998. Le bénéfice avant impôts, amortissements sur good-will et intérêts (EBITA) s'est élevé à quelque 4,3 milliards d'euros l'an passé, soit une progression de 37% comparé à l'année précédente. Dans les télécoms, la croissance du bénéfice a atteint 65% à 2,1 milliards d'euros, grâce au boom de la téléphonie mobile et une nette réduction des pertes de lancement des activités de téléphonie de réseau fixe, a-t-il dit. Mais l'opérateur de téléphonie mobile britannique Orange n'est plus inclus, contrairement aux chiffres annoncés en début d'année, a souligné le groupe. Mannesmann avait annoncé précédemment un résultat de 2,2 milliards d'euros en 1999, soit un bond de 70% par rapport à 1998 dans ses activités de télécommunications. Orange, l'un des principaux concurrent de Vodafone sur le marché britannique, va en effet devoir être séparé du groupe pour satisfaire aux règles de la concurrence. Le chiffre d'affaires de l'ensemble du groupe a affiché une hausse de 22% à 23,2 milliards d'euros, a aussi rappelé Mannesmann.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.