La Commission va examiner les aides accordées à Philipp Holzmann

La Commission européenne a décidé d'ouvrir aujourd'hui une procédure d'enquête approfondie sur les aides publiques allemandes accordées lors du plan de restructuration de la firme de bâtiment et travaux publics Philipp Holzmann. Ces aides consistent en des prêts de 18 à 30 mois de la Banque de crédit pour la reconstruction pour 76,7 millions d'euros ainsi qu'une garantie d'Etat pour 63,9 millions d'euros (80% du déficit comptable) pour deux ans.Après une enquête préliminaire, "il y a de sérieux doutes sur la compatibilité de ce plan avec les lois européennes", a indiqué le porte-parole Michael Tscherny. "La Commission doute du rétablissement de la viabilité d'Holzmann, de la nécessité de l'aide ainsi que de l'efficacité des mesures prévues pour prévenir les distorsions de concurrence", a-t-il poursuivi.En novembre dernier, à la suite de l'intervention personnelle du chancelier allemand Gerhard Schroeder qui avait promis des aides publiques, la procédure de faillite de l'entreprise avait été stoppée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.