Vivendi s'apprête à annoncer l'introduction de Vivendi Environnement

 |  | 352 mots
Vivendi tiendra une conférence de presse vendredi après-midi à Paris, à propos de "la prochaine mise en bourse de Vivendi Environnement", sa filiale eau, déchets, transport et propreté. Jean-Messier avait indiqué mardi qu'il comptait mettre en bourse 35% du capital de Vivendi Environnement, numéro un mondial des services à l'environnement, qui a affiché en 1999 un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros, pour un résultat d'exploitation de 1,65 milliards et 171.000 salariés. Au moment de sa formation, il a repris la totalité de la dette des différents métiers qui le composent, soit un peu plus de 16 milliards d'euros, qu'il compte ramener rapidement à 12 milliards. L'opération pourrait permettre à Vivendi de lever 4 milliards d'euros, ce qui valoriserait Vivendi Environnement à environ 11,5 milliards d'euros. Et constituerait l'une des plus grosses introductions de l'année en Europe. L'activité de Vivendi Environnement repose sur plusieurs marques: Onyx dans la propreté, Dalkia dans l'énergie, Connex dans les transports, et Vivendi Water dans l'eau, le métier historique du groupe. La mise en bourse de Vivendi Environnement est une nouvelle étape de la reconversion vers les métiers de la communication et du multimédia du groupe français multiservices, qui vient de s'associer avec le canadien Seagram dans un groupe tourné vers le cinéma, la musique et la télévision. Vivendi Environnement vient, de son côté, de s'associer avec l'opérateur public EDF dans Dalkia Holding (66% Vivendi et 34% EDF) dans les services électriques. Selon le Financial Times de vendredi, Vivendi a récemment refusé une offre informelle du groupe énergétique allemand RWE en vue de l'acquisition de Vivendi Environnement pour 30 milliards d'euros en cash. Mais l'option de vente a été rapidement écartée au profit de la création d'une société commune 50/50 entre les deux groupes, piste à son tour écartée par le conseil d'administration de Vivendi au début de cette semaine. Selon le Financial Times, la possibilité d'une vente de la filiale environnement de Vivendi, ou d'une alliance, pourrait néanmoins de nouveau prendre corps après l'introduction en bourse.A la Bourse de Paris, Vivendi progressait de 0,86% vers 12h30, à 93,60 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :