Scor : Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2000 déçoit les investisseurs

 |  | 220 mots
Lecture 1 min.
Le groupe explique cette progression limitée de son chiffre d'affaires, "en particulier par la correction d'une surestimation, par Scor US, de 38 M USD de primes se rapportant aux exercices antérieurs." Du fait de cette erreur d'appréciation et d'un renforcement des provisions techniques de 15 M USD rendu nécessaire par "l'alourdissement de la sinistralité portant sur des contrats d'assurance dommages qu'elle a résiliés", la filiale américaine de Scor a accusé une perte nette de 30 M USD au premier trimestre. Scor US maintient cependant qu'elle réalisera un résultat annuel de 5 M USD, stable par rapport à 1999, ajoute le communiqué. A l'issue du premier trimestre le groupe Scor estime "que 2000 sera une année de transition au cours de laquelle la stratégie de croissance plus rentable, engagée vers les secteurs de la réassurance de personnes et de spécialités, continuera à porter ses fruits." "Par contre", ajoute le communiqué, "en matière de réassurance dommages (40% du chiffre d'affaires), l'amélioration des conditions techniques et tarifaires déjà enregistrée reste encore insuffisante, en particulier pour le marché américain, toujours très déprimé."Vers 10h10, l'action Scor cédait 2,65 % à la Bourse de Paris, pour s'établir à 47,7 euros. Depuis le début de l'année, le titre affiche cependant une progression de 8,9 %.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :