Infogrames : Les investisseurs craignent la dilution du capital

 |   |  320  mots
L'éditeur français de jeux vidéo Infogrames Entertainment a lancé jeudi une émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles ou existantes (Océane) de 370 millions d'euros. Le montant de cette opération pourra être augmenté de 15%, a précisé la Société générale, banque chef de file de l'émission. Les titres, qui porteront jouissance du 30 mai 2000, arriveront à maturité le 1er juillet 2005 et présenteront un taux de rendement actuariel brut compris entre 4,25% et 4,75%. La valeur nominale des Océane, égale à leur prix d'émission, fera ressortir une prime comprise entre 21% et 26% par rapport au cours de référence de l'action Infogrames au moment de la fixation des conditions définitives, indique le communiqué de la Société générale.L'accroissement du potentiel de dilution du capital de la société a provoqué un repli brutal de la valeur. L'action Infogrames Entertainment chutait de 8,25 % à 31,38 euros, jeudi à la clôture du marché. Le capital d'Infogrames est actuellement composé de 68,17 millions de titres, mais pourrait atteindre potentiellement 94 millions de titres avant prise en compte de cette opération. Cette nouvelle émission d'obligations convertibles, pour un montant représentant 17 % de la valorisation actuelle de la société, accroît sensiblement le potentiel de dilution, déjà considérable, du capital.Cette émission a pour but d'assurer la croissance générale du groupe, en particulier aux Etats-Unis, mais aussi en Asie, de lui donner les moyens de financer ses éventuelles opérations de croissance externe, ainsi que son programme d'investissement dans les techniques de pointe. Infogrames table sur un doublement de son chiffre d'affaires pour l'exercice en cours et un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros pour l'exercice 2000/2001. Pour atteindre cet objectif, l'éditeur devra procéder à de nouvelles acquisitions, mais aussi financer le développement de sa filiale "on line" Infogrames.com, qui devrait représenter un investissement total de 200 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :