FedEx et La Poste signent un vaste accord de coopération

3 mn

Le groupe américain de messagerie Federal Express (FedEx) a signé avec le groupe La Poste un accord de coopération qui porte sur un rapprochement des activités de messagerie, colis et logistique de Chronopost International avec le groupe américain. Cette alliance ne créera pas de liens capitalistiques entre les deux groupes mais entraînera l'imbrication de leurs réseaux internationaux. FedEx deviendra l'opérateur aérien de Chronopost pour l'ensemble de son trafic international en Europe et vers les autres continents, . En contrepartie, Chronopost International assurera la collecte et la distribution des colis FedEx, dans un premier temps en France et en Belgique puis, à mesure que ses filiales seront adaptées, dans le reste de l'Europe. L'alliance a été officiellement signée mardi par le président de la Société holding des filiales colis et logistique de La Poste (SHFCLP), Bertrand de Mascarel, et son homologue de FedEx Europe-Moyen-Orient-Afrique, Robert Elliott. L'accord doit entrer en vigueur au 1er janvier 2001, à l'échéance d'une précédente alliance -- limitée au trafic intra-européen -- qui liait depuis 1992 La Poste à TNT Post, groupe australien tombé trois ans plus tard dans l'escarcelle des anciennes postes néerlandaises privatisées TPG. Ce mariage opérationnel FedEx/Chronopost International présente des avantages indéniables pour les deux parties, souligne-t-on de sources proches du dossier: FedEx est fort dans le monde et dans le transport aérien tandis que Chronopost est fort en Europe et dans le transport au sol. Federal Express, l'un des quatre géants mondiaux de la messagerie avec TNT-TPG, United Parcel Service (UPS) et DHL, avait quitté l'Europe en 1993. Le groupe américain n'est revenu que récemment sur le Vieux continent, en investissant dans un "hub" (plate-forme de correspondance) basé à l'aéroport de Roissy Charles-de-Gaulle. La Poste est quant à elle de longue date à la recherche d'un partenaire de dimension mondiale. Une alliance de cette dernière n'était pas envisageable avec UPS, qui n'a jamais eu pour stratégie de se lancer dans des partenariats. Elle l'était tout autant avec DHL, qui est dans le giron de la Deutsche Post allemande, à laquelle fait directement concurrence le réseau DPD, contrôlé par La Poste. Une prolongation et une extension du partenariat avec TNT a été discutée avec les dirigeants néerlandais du groupe. Mais cette solution s'est heurtée notamment aux réticences des postes du sud de l'Europe (Italie, Espagne, Portugal) que La Poste tente de fédérer et "qui trouvent plus d'intérêt à FedEx qu'à TNT qui souvent est leur concurrent sur le terrain", selon une source proche du dossier. FedEx, qui fait figure de "référence" en matière de messagerie rapide, a aussi été préféré pour sa capacité à "assurer la liaison" avec les marchés américain et asiatique, d'autant que "TNT est faible aux Etats-Unis et n'est pas meilleur que Federal Express en Asie", estime la même source. FedEx a dégagé à l'issue de son exercice 1999/2000 un bénéfice net de 688 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 18,257 milliards de dollars. De son côté, la branche Colis et Logistique de La Poste pèse 13,4 milliards de francs de chiffre d'affaires, soit environ 13% de l'activité totale de La Poste.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.