Blue Circle : Une fusion avec Southdown pour diluer la participation de Lafarge ?

 |  | 381 mots
Lecture 2 min.
Dans un communiqué répondant à des informations de presse publiées notamment dans le Financial Times, Blue Circle a confirmé " avoir tenu des discussions très préliminaires " avec le groupe Southdown, numéro deux américain du marché du ciment. Le directeur général du groupe britannique, Rick Haythornthwaite, a toutefois ajouté qu'il était "bien trop tôt pour dire si Southdown offre une occasion intéressante pour Blue Circle et correspond aux intérêts de nos actionnaires". Cette fusion pourrait néanmoins faciliter la tâche de Blue Circle dans la lutte qui pourrait à nouveau l'opposer à Lafarge.Blue Circle a fait échec, au début du mois de mai, à l'OPA hostile lancée par Lafarge sur son capital. Le cimentier français possède néanmoins 29,6 % des actions de son concurrent britannique, et ne cache pas son intention de lancer une nouvelle offre une fois passé le délai d'un an qui doit séparer deux OPA au Royaume-Uni. La fusion par échange d'actions de Blue Circle et de Southdown diluerait sensiblement la participation de Lafarge dans la nouvelle entité. La capitalisation de Southdown s'élevait en effet à 2,3 milliards de dollars à la clôture des marchés américains vendredi, alors que la valorisation de Blue Circle atteignait plus de 5 milliards de dollars ce matin. La fusion des deux sociétés provoquerait donc un accroissement de près de 50 % de la capitalisation de Blue Circle, ramenant la part de Lafarge aux alentours de 20 % du capital du nouvel ensemble.Le directeur général du groupe se garde toutefois d'envisager la situation sous cet angle. "Notre priorité reste l'amélioration de nos performances et du retour sur capital", a-t-il expliqué lundi. Il ajoute toutefois que Blue Circle " regarde toujours les possibilités dans le monde de développer [ses] activités dans le ciment ". Southdown est à cet égard une proie intéressante : la société présente un excédent brut d'exploitation de 32,4 %, contre 18,1 % pour Blue Circle, et se positionne comme le cimentier américain le plus rentable.A la Bourse de Paris, le titre Lafarge gagnait 1,53 % à 92,85 euros vers 14h30. L'action Blue Circle était quasiment inchangée à 418,50 pence. La cotation du groupe américain Southdown n'était par contre pas encore intervenue sur le marché américain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :