Métaleurop : La hausse du titre s'accélère

 |  | 329 mots
Annoncée lors de l'assemblée générale tenue au mois de mars dernier, la cession de la partie allemande des activités de galvanisation de Métaleurop se fera finalement dans de plus brefs délais qu'initialement prévu. Le producteur français de métaux non-ferreux a en effet annoncé jeudi dernier qu'elle pourrait être effective dès le début du mois de juillet, avec plusieurs mois d'avance sur le calendrier prévisionnel communiqué aux actionnaires par le directoire de la société.Cette opération s'inscrit dans le cadre de sa stratégie de recentrage sur ses trois métiers de base, la production de zinc, de plomb et de matériaux spéciaux, et de désengagement de ses activités aval. Avec 13 usines réparties sur le territoire allemand, l'activité galvanisation a représenté au cours du dernier exercice un chiffre d'affaires de 81 millions d'euros pour un effectif de plus de 900 personnes. Le nouvel acquéreur est le groupe allemand Kopf, qui possède déjà 15 usines en Allemagne, Autriche, République Tchèque, Slovaquie, Hongrie, Italie et Indonésie.Métaleurop a également précisé, dans un communiqué, qu'il réfléchissait à la cession prochaine de la partie française de ses activités de galvanisation. Les négociations, qui se tiennent avec plusieurs repreneurs potentiels, seraient très avancées, selon le groupe.Mardi, l'appréciation du titre s'est accélérée. A la clôture, Métaleurop gagnait 7,48 % à 7,90 euros, après avoir enregistré une progression de 4,26 % vendredi dernier. Cette nouvelle envolée permet à l'action de s'établir au-dessus de son cours du début d'année : depuis le 1er janvier, elle affiche dorénavant une augmentation de près de 7%. Au cours des dernières semaines, l'action Métaleurop avait souffert, comme l'ensemble du secteur du secteur métallurgique, des anticipations de ralentissement de la demande mondiale de métaux, et en particulier de la demande américaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :