Le marché de l'optique semble échapper à la morosité ambiante

 |  | 259 mots
Lecture 1 min.
Dans un marché de la haute technologie morose, les grands noms des télécommunications optiques, qui n'avaient pas échappé aux turbulences boursières ces dernières semaines, semblent pour l'instant résister. Corning, premier producteur mondial de fibre optique, a ainsi confirmé jeudi qu'il s'attend pour le quatrième trimestre à des résultats financiers dans le haut de la fourchette des prévisions, grâce au maintien de ce qu'il appelle "l'appétit mondial en matière de bande passante Internet".Corning prévoit désormais une augmentation des ventes de 30 à 35% sur les trois derniers mois de l'année par rapport à la même période de l'an dernier. De son côté, Nortel Networks, numéro un mondial des équipements pour le marché optique, réaffirme ses prévisions antérieures : le chiffre d'affaires et le résultat par action devraient enregistrer pour l'ensemble de l'année 2000 une croissance de 40 à 45%.Pour le seul quatrième trimestre, Nortel, qui avait publié en octobre des résultats trimestriels décevants, table sur un chiffre d'affaires de 8,5 à 8,8 milliards de dollars et sur un résultat par action de 26 cents. Les ventes de la division optique, elles, devraient bondit de 125% sur l'ensemble de l'exerice, pour dépasser les 10 milliards de dollars. Pour 2001, le groupe canadien prévoit toujours une croissance du chiffre d'affaire et du bénéfice d'exploitation de 30 à 35%. Sur le New York Stock Exchange, les titres des deux sociétés étaient en nette hausse en début de séance : Corning gagnait 3,88% à 75,25 dollars et Nortel bondissait de 7,89% à 39,31 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :