Baisse du taux d'occupation des appareils d'Air France

 |  | 294 mots
Lecture 1 min.
Depuis l'ouverture de la Bourse de Paris, l'action Air France évolue dans le rouge. A la clôture, la valeur chute de 2,04% à 23 euros. Une baisse qui doit toutefois être relativisée puisque le titre reste proche de son récent sommet annuel à 23,8 euros.Le fléchissement du titre ce jeudi doit être mis sur le compte des chiffres du trafic passagers pour le mois de novembre publiés mercredi soir par la compagnie aérienne. Aux yeux de la société de Bourse Aurel Leven, ces derniers marquent une rupture avec les mois précédents. En effet, le coefficient d'occupation s'est contracté de 1,7 point, à 74,9%, en raison d'une augmentation de 6,5% de l'offre d'Air France. Résultat: la croissance du trafic passager est limité à 4,2% sur le mois.En réalité, la détente du taux d'occupation des appareils s'inscrit dans la nouvelle politique annoncée par la compagnie aérienne à l'occasion de la publication de ses semestriels, le mois dernier. Cette nouvelle orientation vise en effet à ramener le coefficient d'occupation "à ses niveaux antérieurs déjà élevés tout en cherchant à maximiser la recette unitaire au siège/kilomètre offert", souligne Air France dans un communiqué.Sur les huit premiers mois de son exercice clos au 31 mars, le trafic passagers affiche une hausse de 8,9%, dont une progression de plus de 10% pour les longs-courrier, et le coefficient d'occupation augmente de 2,5 points à 79,7%.Ces derniers temps, des rumeurs ont évoqué la possibilité d'un accord capitalistique avec la compagnie Alitalia en vue d'une dilution de la part de l'Etat dans le capital de la compagnie (56,6%). L'Etat français semble en effet envisager son désengagement du capital d'Air France, le gouvernement ayant récemment fait appel à plusieurs banques d'affaires chargées de le conseiller sur l'avenir d'Air France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :