Dassault Systèmes entre sur la pointe des pieds au CAC 40

L'action Dassault Systèmes a fait une entrée discrète au sein des valeurs du CAC 40 jeudi en remplacement du titre Canal+ absorbé par Vivendi Universal. Après une ouverture en repli de 2%, la valeur a évolué autour de l'équilibre, soit 74 euros, pendant la majeure partie de la séance pour finir en baisse de 1,96% à 72,55 euros.Ces derniers jours, l'éditeur de logiciels, qui réalise près de la moitié de son activité aux Etats-Unis, a pâti de la chute du Nasdaq et cédé un peu plus de 11% depuis le début du mois de décembre. La variation du titre depuis le début de l'année reste toutefois positive de plus de 12%. En réalité, Dassault Systèmes a plutôt bien résisté à la correction boursière de ces derniers mois. "Dassault Systèmes est l'une des rares sociétés informatiques qui atteindra ses objectifs de croissance comme de rentabilité cette année. C'est le plus bel éditeur de logiciels français", souligne un analyste du CIC-EIFBFondé en 1981, Dassault Systèmes est spécialisé dans le développement de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur (CFAO). En 1999, la société a réalisé un chiffre d'affaires de 504,7 millions d'euros et table sur une croissance de plus de 20% de son activité cette année. A l'inverse de la majorité des sociétés informatiques, le groupe n'a pas souffert d'un effet de saisonnalité et a vu son activité croître trimestre après trimestre. Sur les neuf premiers mois de l'année, les ventes totales du groupe se sont élevées à 435,9 millions d'euros en hausse de 22% par rapport à la même période de 1999. De plus, Dassault Systèmes affiche des niveaux de rentabilité élevés avec un objectif de marge opérationnelle de plus de 35% cette année. L'Etat, qui détient encore 16% du capital de Dassault Systèmes, devrait céder sa part au cours du second semestre 2001, indiquait Bernard Charlès, directeur général de Dassault Systèmes, dans une interview accordée au Financial Times jeudi.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.