France Télécom bondit de 11%

Réservé à la hausse peu avant 16 heures lundi, le titre France Télécom bondissait de plus de 10% à 106,4 euros à sa reprise de cotation. La valeur, qui stagnait en deça des 100 euros depuis le 30 novembre dernier, a franchi ce seuil à la hausse vers 10 heures, la progression du titre s'accélérant depuis jusqu'à 107,3 euros à la clôture.L'annonce dimanche que la repondération des indices d'investissement de Morgan Stanley Capital Investment (MSCI) ne prendra effet qu'à partir du 30 novembre 2001 constitue une excellente nouvelle pour France Télécom. En effet, MSCI, souhaite modifier la pondération de ses indices en fonction du flottant (le nombre de titres détenus par le public) des sociétés. Une telle modification aura un impact direct sur les entreprises dont l'Etat détient toujours une part importante du capital comme c'est le cas pour les opérateurs historiques de télécommunications.Les indices MSCI sont particulièrement suivis par les gérants de fonds dans la gestion et l'évaluation de la performance de leurs portefeuille. "Or, beaucoup de gérants qui anticipaient une application de la nouvelle pondération des indices MSCI dès le début de l'année prochaine ont vendu des titres France Télécom en masse et reviennent aujourd'hui sur la valeur", estime un analyste.Hormis cet élément ponctuel, l'action France Télécom bénéficie d'un rebond technique. La valeur a en effet été particulièrement chahutée en Bourse ces derniers mois. Depuis le début septembre, l'action France Télécom a chuté de près de 30% et effectué deux incursions sous la barre des 100 euros, à la mi-octobre et la semaine dernière. Dans un environnement particulièrement défavorable aux valeurs technologiques cet automne, le titre France Télécom à l'instar de ses homologues européens a souffert des interrogations persistantes sur la capacité des opérateurs télécoms à financer les licences de troisième génération de téléphonie mobile, les fameuses licences UMTS dont l'attribution dans certains pays s'est révélée particulièrement coûteuse. La vente des licences UMTS a en effet rapporté 50 milliards d'euros à l'Allemagne et plus de 38 milliards d'euros en Grande-Bretagne...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.