Psion chute après un profit-warning

Les résultats annuels du groupe électronique britannique Psion seront "bien inférieurs" aux attentes du marché. Psion explique cette dégradation de ses comptes par l'évolution défavorable des taux de changes, la hausse des prix de certains composants et le ralentissement des ventes sur certains segments de sa gamme. Les effets de change ont réduit de 4% les marges et ont particulièrement touché la division Psion Computers, qui paie l'essentiel de ses factures en dollars alors qu'il réalise la majorité de ses ventes en euros. En outre, "la hausse des coûts de composants essentiels, particulièrement des mémoires, réduira les marges d'environ 2% durant le deuxième semestre", précise Psion, dont toutes les divisions sont concernées. Le fabricant d'agendas électroniques et de périphériques pour PC va en outre inscrire dans ses comptes une charge exceptionnelle de 2 millions de livres au titre de l'intégration de Teklogix, une société canadienne rachetée en juillet pour 554 millions de dollars canadiens et une charge de 2,5 millions de livres pour la restructuration de sa division Psion Connect.Le chiffre d'affaires global de cette division (qui fabrique notamment des cartes modem pour les PC) recule, mais conformément aux prévisions. En revanche, les activités de cartes modem sont "en net déclin" et Psion veut mettre en place un plan de restructuration pour un retour aux bénéfices de cette division. Mais le PDG du numéro deux mondial des assistants numériques a réaffirmé que l'activité du groupe se portait bien et qu'il restait confiant sur les perspectives à long terme. L'action Psion a chuté vendredi de 29,1% à 407,5 pence, à son plus bas niveau de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.