Kodak résiste malgré un nouveau "profit warning"

Après Intel, dont le cours de Bourse s'était envolé de 10% après un "profit warning", c'est au tour d'Eastman Kodak de rassurer les marchés en ... lançant un avertissement sur ses bénéfices. Mardi soir, le titre du fabricant de matériel photographique clôture à 3,79% à 41 1/16 dollars malgré une réduction de 35% de la prévision de résultat net pour le quatrième trimestre de son exercice 2000. Le groupe table aujourd'hui sur un bénéfice de 65 et 75 cents par action, contre 1,00 à 1,15 dollar auparavant.Les prévisions de bénéfices sont également revues à la baisse pour l'exercice 2001. La société annonce dorénavant 4,50 à 4,90 dollar par action, contre 5,30 anticipé par les analystes. Plus inquiétant encore, Kodak n'exclut pas un bénéfice par action de 4,00 à 4,30 dollars si la croissance descend autour de 2 à 2,5%. La situation devrait commencer à s'améliorer lors du deuxième semestre 2001, espère la société.Les investisseurs semblent toutefois rassurés par le plan de réduction des coûts annoncé par Eastman Kodak. Pour faire face à la dégradation de ses ratios de rentabilité, la société veut notamment réduire ses dépenses de 200 millions de dollars, compresser ses inventaires du même montant et limiter strictement dépenses et embauches. Kodak a par ailleurs annnoncé qu'il allait mettre un frein brutal à son programme de rachat d'actions.A la fin du mois de septembre, Kodak avait lancé un premier "profit warning" en insistant notamment sur les effets néfastes de l'appréciation du dollar et de la hausse de ses coûts intermédiaires. La société avait alors clairement annoncé qu'elle pourrait être amenée à réviser à la baisse ses prévisions pour le 4ème trimestre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.