La Bourse de Paris se reprend à la mi-journée

Malgré la mauvaise orientation des TMT, la Bourse de Paris progresse de 0,42% à 6.010,49 points jeudi à la mi-journée, dans un volume d'échanges de 1,4 milliard d'euros sur le SRD. De son côté, l'indice du Nouveau Marché ne recule plus que de 0,46% à 3.131,96 points. Après une ouverture en baisse de plus de 1% sur des prises de bénéfices dans le sillage des actions américaines, le CAC 40 parvient donc à se redresser grâce à la bonne tenue de certaines valeurs vedettes de l'indice et à la perspective d'un rebond des marchés américains. Dans l'attente de la publication, vendredi, des chiffres américains de l'emploi, les initiatives devraient être limitées. Les investisseurs restent en effet inquiets de l'ampleur du ralentissement de la croissance aux Etats-Unis. Le biais restrictif de la Fed en matière de politique monétaire devrait être levé assez rapidement, après le discours dans ce sens de son président, mais les avertissements continuent : Apple a fait trébucher le Nasdaq de 3,32% mercredi.Les principales Bourses européennes sont irrégulières après avoir reculé en ouverture, suite aux pertes enregistrées hier à New York. L'EuroStoxx50 progresse maintenant de 0,98% à 4.917,41 points malgré la pression des valeurs bancaires et technologiques. A Londres et Francfort, le FTSE 100 perd 0,64%, tandis que le Dax prend 0,28%.Sur le marché des changes, les signes de ralentissement de l'économie US et le revirement de tendance des marchés d'actions américains hier déclenchent une vague de dégagements sur le billet vert. L'euro s'avance également contre le yen, favorisé par sa progression contre le dollar. A 11h00, la monnaie européenne cote 0,8946 dollar contre 0,8912 hier soir à New York et 98,73 yens contre 98,35. VALEURS DU JOUR (cours à 12h09) Les TMT, qui ont poursuivi hier leur rebond engagé mardi, résistent à la rechute du Nasdaq consécutive au "profit warning" émis par Apple Computer. VIVENDI poursuit sur sa lancée (+3,30% à 78.15 euros). Dans la lignée, Canal+, qui va fusionner avec Vivendi et Seagram pour former Vivendi Universal, progresse de 2,92% à 158.80 euros. Sa filiale STUDIOCANAL prend dans le même temps 6,18% à 9.45 euros. Sur le compartiment des étrangères, SEMA GROUP regagne (+4,17% à 4.75 euros) une partie du terrain perdu la veille (-4,8% à 4.56 euros). A contrario, NRJ GROUP perd 5,86% à 27.30 euros. Le groupe entend reprendre son développement à l'international compte tenu du redressement de ses radios étrangères. INFOGRAMES laisse 5,21% à 22.75 euros, après le rachat des activités interactives de l'américain Hasbro pour 100 M USD. Pour financer cette opération, l'éditeur de jeux vidéo émettra 4,5 millions d'actions nouvelles, soit un montant de 95 millions de dollars. Les 5 millions restants seront financés en numéraire. Une augmentation de capital mal accueillie par le marché. Et, LIBERTY SURF abandonne 3,41% à 10.77 euros, INGENICO 3,26% à 32.30 euros. Pour la cinquième séance consécutive, SODEXHO ALLIANCE est en baisse de 4,62% à 185.70 euros. Après la clôture, le groupe français de restauration collective a publié hier un résultat net avant exceptionnel de 152 millions d'euros, en hausse de 27% pour son exercice 1999-2000, mais en baisse de 36% après une provision exceptionnelle de 72 millions d'euros. Enfin, AZEO, détenue à 88,10% par Eurafrance, figure en tête du palmarès des plus fortes baisses (-6,61% à 84.05 euros) un litige aux Etats-Unis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.