Systran affiche un CA sur 9 mois dans la lignée des semestriels

Systran, specialisé dans la traduction automatique et récemment coté au Nouveau Marché de la Bourse de Paris, a publié son chiffre d'affaires cumulé sur les neuf premiers mois de l'année. Celui-ci ressort à 2,17 millions d'euros, soit une progression de 30% par rapport à la même période l'an passé. Ce chiffre s'inscrit dans la lignée des résultats semestriels qui avaient fait état d'une croissance du chiffre d'affaires de 31%.Fondée aux Etats-Unis en 1968, la société a fourni pendant plus de trente ans son expertise en matière de traduction automatique à l'administration américaine et à la Commission européenne avant d'opérer un revirement stratégique en 1997 en proposant ses services directement aurès des entreprises et des sites Internet et en développant des logiciels de traduction, nouveaux métiers regroupés sous l'appellation "nouvelles activités". Principal moteur de la croissance de Systran, ces nouvelles activités affichent un chiffre d'affaires sur neuf mois en hausse de 65% à 1,45 millions d'euros. Si ce taux de croissance reste élevé, il affiche toutefois un retrait par rapport au premier semestre 2000. Sur les six premiers mois de l'année en effet, la croissance des nouvelles activités s'était établie à 84%. La progression de cette division a donc été moins soutenue au troisième trimestre. Et Systran de souligner: "Le 3ème trimestre, structurellement plus calme, n'intègre pas d'importantes commandes initiées au cours de cette période mais conclues au 4ème trimestre".A la Bourse de Paris, l'action Systran a reculé de 1,36% à 6,51 euros mercredi. Le 15 septembre dernier, le titre a été transféré du marché libre au Nouveau Marché à un cours de 6,9 euros. Après s'être adjugé 24,35% de hausse lors du premier jour de cotation, l'action chute depuis.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.