China Telecom prépare sa mise sur le marché pour juillet

 |   |  341  mots
Morgan Stanley Dean Witter, Merrill Lynch et l'établissement chinois China International Capital (CICC, détenue à 35% par Morgan Stanley) sont les trois banques retenues par China Telecom pour préparer l'entrée en Bourse de ses activités dans six provinces chinoises. L'opération pourrait permettre, selon les analystes, au principal opérateur de téléphonie fixe de la République populaire de lever huit à dix milliards de dollars. Il s'agira de la plus grosse introduction jamais réalisée en Asie (hors Japon), Le record est pour l'instant détenu par un autre opérateur chinois, China Unicom, qui a levé 5,65 milliards de dollars en juin dernier. Le véhicule coté ne sera pas l'ensemble du groupe China Telecom mais le regroupement de ses actifs de téléphonie fixe, réseaux de données et dorsales Internet dans six provinces et métropoles, dont le Guangdong, Shanghai et Pékin. China Telecom, aujourd'hui totalement contrôlé par l'Etat, détient 95% du marché des communications fixes. Le groupe cherche à obtenir une licence de téléphonie mobile, mais il n'est pas certain que celle-ci sera délivrée d'ici juillet, ni que d'éventuelles activités mobiles soient incluses dans l'introduction.Même sans le moteur du mobile, China Telecom peut compter sur sa forte croissance pour attirer les investisseurs : son chiffre d'affaires issu du trafic voix fixe progresse de 25% par an, soit la meilleure performance mondiale dans ce domaine. Une croissance à faire pâlir d'envie les opérateurs historiques européens et américains, dont certains souffrent d'un déclin de leur activité fixe. Autre point rassurant pour les marchés financiers : la décision annoncée cette semaine par China Telecom de réduire fortement ses tarifs longue distance et internationaux, qui lève l'incertitude sur l'évolution des prix pratiqués par le groupe. Ces baisses, qui prennent effet le 1er janvier, peuvent atteindre 50% sur certaines liaisons et s'inscrivent, explique Pékin, dans le cadre de l'entrée de la Chine dans l'Organisation du commerce mondiale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :