Phonevalley s'associe à Ericsson et VCF pour développer des services UMTS

 |  | 431 mots
Lecture 2 min.
Les licences pour la téléphonie mobile de troisième génération ne sont pas encore attribuées sur le marché français et la date d'ouverture effective des réseaux UMTS est loin d'être connue : printemps 2002, disent les plus optimistes, pas avant 2003, selon certains analystes. Qu'importe ! Même si le WAP est loin de tenir ses promesses, tous les acteurs du marché fourbissent leurs armes, à commencer par les constructeurs de terminaux. C'est ainsi qu'Ericsson vient de conclure un partenariat avec Phonevalley, éditeur d'un portail Web et WAP d'information et de services sur les mobiles, et avec VCF, groupe français de services audiovisuels. L'objectif : développer ensemble un projet pilote autour de l'information sportive mixant voix, données, son et vidéo. Si l'application ne fonctionne dans un premier temps qu'en test interne sur des terminaux Ericsson, elle est destinée à être offerte, à terme, au grand public."Grâce à ce service, tout possesseur d'un terminal Ericsson pourra par exemple, pendant une soirée de football, suivre les matchs, obtenir des détails sur un match en particulier, recevoir les images d'un but, participer à des concours de pronostics, échanger des commentaires avec ses amis, ou acheter un maillot ou un ballon, explique Thierry Fontenay, directeur marketing de Phonevalley. Cela sera d'autant plus facile que l'UMTS offrira une connexion permanente au réseau".Le partage des tâches entre les trois partenaires est naturel. Ericsson fournira les infrastructures, la plateforme technologique et, bien sûr, les terminaux. Phonevalley est chargée pour sa part de définir les services mobiles constituant l'offre, dans le domaine de l'information, de la messagerie ou du m-commerce. VCF, pour sa part, fournira les technologies liées à l'image. Pour Phonevalley, créée au début de l'année, il s'agit du premier partenariat avec un constructeur destiné à déboucher sur le développement d'une offre spécifique. "Nous sommes fournisseur de solutions mobiles en mode ASP [application service provider, fourniture d'applications hébergées sur un serveur distant], explique Thierry Fontenay. Phonevalley est un industriel qui développe des solutions et les revend éventuellement. Le portail d'information qui nous a fait connaître est passé au second plan et n'est plus que la partie immergée de l'iceberg. Il nous permet de tester nos solutions et de diffuser l'information". Disponible sur le Web et en mode WAP, le portail de Phonevalley offre des informations sur les terminaux, les forfaits et tarifs des principaux opérateurs, un annuaire des sites WAP, des services de messagerie et le téléchargement de logos et de sonneries.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :