Paris tutoie les 5.900 points à la mi-journée

La Bourse de Paris affiche jeudi à la mi-journée un gain de 0,58% à 5.891,41 points, flirtant ainsi avec les 5.900 points, niveau inconnu depuis plus d'une semaine. Le marché bénéficie d'achats à bon compte et d'opérations d'habillage de bilan. Le volume des transactions, affecté par l'absence de nombreux intervenants en cette période de fin d'année, totalise 660 millions d'euros sur le SRD. Hésitant, l'indice du Nouveau marché perd maintenant 0,34% à 2.838,67 points. Le CAC 40 poursuit sa progression avec les technologiques alors qu'il ne reste que deux séances avant la fin de l'année. "Le CAC est survendu, nous sommes en période d'accumulation et il faut profiter de cette fin d'année pour faire ses emplettes", commente Pierre Vignaud, de CIC EIFB, qui n'exclut pas un CAC 40 à 6.300 points d'ici à trois semaines.Les valeurs technologiques tirent modestement à la hausse les marchés boursiers européens, dans le sillage de la progression du Nasdaq hier. L'euroStoxx 50 des valeurs vedettes de la zone euro gagne 0,49% à 4.744,82 points. Les marchés continuent d'évoluer sans conviction dans des volumes d'affaires étroits faute d'intervenants, et en l'absence d'actualité sur le front des entreprises. La Bourse de Londres cède un peu de terrain, minée par Vodafone. Francfort poursuit de son côté sa progression, favorisée par la reprise de Deutsche Telekom. Alors que la principale préoccupation des investisseurs reste l'ampleur du ralentissement économique aux Etats-Unis, "la publication aujourd'hui des jobless claims, de l'indice de confiance des consommateurs et des ventes de maisons existantes constituera un nouveau test pour les marchés en cette fin d'année, afin d'évaluer plus précisément le degré d'essoufflement de l'économie américaine", prévient OTC dans son fax du jour.Sur le marché des changes, le yen est tombé à ses plus bas niveaux des ces 16 derniers mois par rapport au dollar et de ces dix derniers mois face à l'euro, réagissant ainsi au pessimisme que suscite l'économie japonaise, alors que les responsables japonais semblent accepter l'affaiblissement de leur monnaie. Le dollar est monté à près de 114,60 yens avant de revenir vers 11h30 à 114,48/53 contre 114,26 en clôture à New York. L'euro s'est traité à près de 106,70 yens puis est revenu à 106,32/35 contre 106,27. La monnaie européenne s'échange à $0,9280/85 contre 0,9304 mercredi aux Etats-Unis.LES VALEURS DU JOUR A PARISLes valeurs technologiques bénéficient de la bonne tenue du Nasdaq et d'achats à bon compte. STM progresse de 1.63%, TMM de 1.80%, VIVENDI UNIVERSAL de 0.72%, dans un volume de 920.000 titres traités, et UBI SOFT de 4.50%. Après un début de séance stable, BOUYGUES progresse de 1.05%, tandis que FRANCE TELECOM (-0.26%) s'oriente dans le rouge.ALCATEL (+1.39%) réagit bien à l'annonce faite hier d'un contrat UMTS conclu avec le principal opérateur de téléphonie mobile portugais. TMN a en effet choisi Alcatel, Siemens et Ericsson pour la fourniture de réseaux de transmission. SAGEM (+2.72%) a annoncé avoir reçu une commande de téléphones portables GSM totalisant 700 millions de francs de la part de Vodafone. Ces terminaux "sont sur le marché britannique à l'occasion de la fin de l'année".En hausse de 3.11%, NRJ Group poursuit la reprise entamée depuis la publication de ses résultats annuels, vendredi dernier. Parmi les valeurs défensives, AVENTIS gagne 1.65%, L'OREAL 1.58%, SANOFI SYNTHELABO 0.15% et CASTORAMA 2.60%. A la baisse, REMY COINTREAU perd 3.22%. TOTALFINAELF (+0,38%) continue de bénéficier du rebond des cours du brut sur fond de vague de froid aux Etats-Unis et d'anticipations de réduction l'année prochaine de la production de l'Opep. GEOPHYSIQUE prend encore 5.74%, tandis que TECHNIP cède 0.68%.LVMH gagne 0.63% au lendemain d'un bond de 5.90%. De Beers s'est refusé à tout commentaire sur une information selon laquelle il devrait annoncer, selon le Wall Street Journal, un partenariat dans la distribution avec LVMH.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.