La vague des reports d'introductions en Bourse s'amplifie

La liste des reports d'introduction en Bourse depuis la rentrée de septembre s'allonge donc. Après Microids, Mediapps et Xiring, c'est au tour d'Itesoft et de Capital Events de repousser leur entrée au Nouveau Marché.Pour Itesoft comme pour Capital Events, les premiers échanges devaient démarrer aujourd'hui. Sans surprises, ce sont des conditions de marché défavorables qui sont invoquées par les deux groupes pour expliquer ce report. Le Nouveau Marché a en effet glissé de 40% depuis le début septembre. Si Capital Events a indiqué que son entrée en Bourse était décalée en début d'année prochaine, Itesoft n'a pas précisé de nouveau calendrier.C'est la seconde fois que Capital Events, agence de communication événementielle, est contraint de reporter son entrée en Bourse, initialement prévue pour juin dernier. La société, qui avait revu ses prétentions à la baisse, comptait émettre près de 1,9 million de titres et lever 15,3 millions d'euros si l'on se base sur le milieu de fourchette de prix retenue pour l'opération. Les fonds levés dans le cadre de cette opération devaient lui permettre d'accélérer son déploiement en Europe, notamment en Allemagne, en Suisse, en Italie et aux Pays-Bas.Financer des opérations de croissance externe en Europe, tel est également l'objectif poursuivi par Itesoft. L'éditeur de logiciels de lecture et de traitement de documents comptait pour sa part lever entre 11,6 et 13,5 millions d'euros.Si l'on considère le sort réservé en Bourse aux sociétés qui s'introduisent malgré tout, on comprend les réticences des deux sociétés à faire leur entrée sur la place parisienne. Ainsi, la première journée de cotation de Soditech, groupe de conseil et d'ingénierie, s'est soldée hier par un échec cuisant, le titre chutant de près de 16%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.