Plus de fusions, mais plus petites, dans la high-tech en 2001

Les fusions-acquisitions aux Etats-Unis dans les secteurs des technologies de l'information vont continuer à augmenter en 2001, les entreprises ayant besoin de croître dans un environnement incertain, mais auront moins d'ampleur qu'en 2000, selon une étude de PriceWaterhouseCoopers. "Les acquéreurs vont être beaucoup plus sélectifs sur les opérations qu'ils vont réaliser, en raison des changements sur les marchés des actions auxquels vient s'ajouter l'incertitude générale sur l'environnement économique", estime l'auteur de l'étude, Steve Meisel. Pour ce dernier, cela ne signifie nullement que le boom des fusions-acquisitions est terminé mais simplement que les dirigeants d'entreprises du secteur vont uniquement acheter des entreprises qui leur permettent de conquérir des parts de marché et de maîtriser de nouvelles technologies. Le critère du cash-flow devrait également être prépondérant dans l'évaluation des opérations. Autre facteur influant sur le marché des fusions-acquisitions, selon PwC : la difficulté croissante de nombreuses entreprises du secteur à lever des fonds frais auprès de capital-risqueurs. Certes, ces derniers devraient encore favoriser les entreprises présentes dans l'installation de réseaux, l'accès rapide à Internet, les télécommunications mobiles et la fibre optique. En revanche, la chute des prix des actions des sociétés cotées rend les grosses et moyennes opérations moins probables l'année prochaine, "si les conditions actuelles du marché devaient perdurer", la plupart des transactions s'effectuant en actions. Enfin, estime Steve Meisel, les distributeurs en ligne ont peu de chances de trouver grâce aux yeux des investisseurs, alors que le commerce inter-entreprises devrait garder le vent en poupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.