La croissance externe pèse sur les comptes d'Integra

En baisse de plus de 3% en début de séance jeudi, le titre Integra accuse une quatrième séance consécutive de repli. La valeur a abandonné 10% depuis lundi, effaçant une partie du rebond connu la semaine précédente à la faveur d'une recommandation positive de Crédit Suisse First Boston. Par rapport à son cours du début d'année, l'hébergeur de sites Web a vu sa valorisation divisée par quatre.Les investisseurs montrent une nouvelles fois leur préoccupation face au gonflement des pertes du groupe. Au troisième trimestre, Integra a enregistré une perte nette de 43,9 millions d'euros, trois fois supérieure à son chiffre d'affaires. Depuis le début de l'année, le résultat net du groupe affiche un déficit de plus de 90 millions d'euros, trente-six fois plus que lors de la période correspondante de 1999.Entre juillet et septembre, les comptes du groupe ont été ponctionnés par d'importantes charges d'amortissement des survaleurs (goodwill), liées à la politique agressive de croissance externe d'Integra. Avant prise en compte de ces éléments, la perte du groupe est ramenée à 13,5 millions d'euros au troisième trimestre et à 28,5 millions d'euros depuis le début de l'année. Presque autant, toutefois, que le montant des ventes réalisées par la société au cours de la période (14,5 millions d'euros).Le creusement des pertes est présenté par Integra comme la conséquence inévitable d'une croissance explosive visant à faire du groupe le leader européen de l'hébergement de sites Internet complexes. Au cours du troisième trimestre, les ventes d'Integra ont d'ailleurs été multipliées par plus de 7, marquant une nouvelle accélération par rapport à un premier semestre déjà mené à tambour battant.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.