Bigben Interactive accuse une dégradation de ses comptes

Le groupe de distribution et d'édition d'accessoires pour consoles de jeux vidéo Bigben Interactive affiche une perte nette après amortissement des survaleurs de 450.000 euros au premier semestre de son exercice 2000/2001, clos le 31 mars. Avant amortissement des survaleurs, le résultat net parvient tout juste à l'équilibre. Un an auparavant, le groupe avait réalisé un bénéfice net de 30.000 euros. La société attribue la dégradation de ses comptes à la série d'implantations réalisées à l'international au début de l'exercice en cours, notamment la créations de filiales en Allemagne et à Hong Kong. Sur la période, les ventes de Bigben Interactive s'élèvent à 61,88 millions d'euros, soit une croissance de 88,8% par rapport au premier semestre de l'exercice précédent. La croissance interne s'établit pour sa part à 18,8%. Invoquant l'aspect saisonnier de l'activité des jeux vidéo, le groupe souligne le caractère peu significatif du premier semestre "représentant environ un tiers du chiffre d'affaires annuel, l'essentiel du résultat étant quant à lui réalisé au 2ème semestre". Pour la deuxième moitié de son exercice, Bigben Interactive s'attend donc à une activité très porteuse et confirme sa prévision d'un chiffre d'affaires de 180 millions d'euros.De telles déclarations n'ont pas réussi à soutenir le cours de l'action qui a perdu jusqu'à 9,68% à 34,23 euros en séance vendredi après-midi, avant de remonter 35,94 euros en clôture. La valeur affiche néanmoins une progression de plus de 26% depuis le début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.