NEC discute d'une alliance avec AOL Europe et Wanadoo

Le groupe électronique japonais NEC, numéro deux de l'accès à Internet dans son pays d'origine via sa filiale Biglobe, discute d'une alliance avec AOL Europe et Wanadoo. "Il est très important d'avoir des relations avec des fournisseurs d'accès en dehors du Japon", a expliqué le président de NEC, Koji Nishigaki, avant de quitter Tokyo ce matin pour une série de visites qui doit le mener aux Etats-Unis et en Europe. Interrogé sur la possibilité d'un investissement pour sceller une telle alliance, il a précisé que "si cela est nécessaire, c'est possible". Biglobe pourrait profiter de la réorganisation à venir du capital d'AOL Europe, puisque Bertelsmann, deuxième actionnaire derrière AOL, a annoncé son intention de vendre sa participation. Une décision consécutive à la fusion entre AOL et Time-Warner. NEC, de son côté, cherche à développer sa présence en dehors du Japon. Le groupe discute notamment avec des sociétés Internet australiennes. La tournée aux Etats-Unis et en Europe de M. Nishigaki s'inscrit dans le cadre de la préparation de l'introduction de NEC sur un marché boursier américain, prévue pour l'an prochain, avec deux ans d'avance sur le calendrier initial.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.