Fimatex détient plus de 85.000 comptes en ligne à fin septembre

Sur les neuf premiers mois de l'année, le courtier en ligne Fimatex, filiale de la Société Générale, a enregistré une progression de 187,5% de ses comptes titres en ligne dont le nombre s'élève désormais à 85.021 contre 29.570 au 31 décembre 1999."Malgré les conditions moins favorables du 3ème trimestre - des mois traditionnellement plus calmes et un contexte boursier agité en septembre - Fimatex poursuit sa croissance avec l'ouverture de 8.092 nouveaux comptes sur la période", souligne le courtier dans un communiqué. En effet, alors que le nombre de comptes avait progressé de 34,4% entre le premier et le deuxième trimestres. La progression n'est plus que de 10,5% au troisième trimestre.En outre, avec près de 3 millions d'ordres exécutés sur les neuf premiers mois de l'année (2.959.997), le produit d'exploitation cumulé atteint 59,7 millions d'euros contre 29,9 millions en 1999.Sur la période, le nombre d'ordres par compte en rythme annuel atteint 68 en France et 70 en Allemagne. A titre de comparaison, le courtier Self Trade, en cours de fusion avec DAB (Direkt Anlage Bank), a enregistré sur la même période un total de 82 transactions par compte en rythme annuel, pour un nombre de comptes inférieur à celui de Fimatex (36.500).A la Bourse de Paris, l'action Fimatex perdait quelque 1,13% à 13,1 euros à 13h00. Le titre est désormais en recul de près de 17% depuis son introduction en bourse fin mars.S'agissant des perspectives pour la fin de l'exercice, le courtier souhaite poursuivre son expansion européenne, avec l'ouverture de succursales au Royaume-Uni en novembre et en Italie en décembre. Fimatex maintient en outre son objectif d'un résultat net positif en 2002 et du franchissement du seuil d'un million de comptes dès 2003.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.