Soditech ne convainc pas

Le groupe de conseil et d'ingénierie Soditech, qui a fait son entrée jeudi au Nouveau marché de la Bourse de Paris, peine décidément à séduire les investisseurs. Déjà, le prix d'introduction de 13,65 euros avait été fixé dans le bas de la fourchette. Qui plus est, la valeur a perdu 15,75% à 11,1 euros au terme de sa première journée de cotation. Fondée en 1990, Soditech compte tirer partie de la tendance à l'externalisation de la recherche et développement des entreprises. Pour l'exercice en cours, le groupe table sur un chiffre d'affaires de 28,96 millions d'euros, pour un résultat net de 1,12 million d'euros, et prévoit de multiplier par deux ces performances d'ici 2003, en misant sur les bonnes perspectives de ses marchés principaux. Dans le domaine de l'espace, qui représente 36 % de son activité en 1999, le groupe prévoit une augmentation de 92 % de son chiffre d'affaires en raison d'une forte demande dans les satellites. Soditech projette par ailleurs de transférer ses compétences en matière spatiale sur son activité aéronautique, également attendue en forte progression grâce au lancement de l'A3XX et des commandes d'Airbus. La progression des branches Energie et Automobile devrait également être importante et confortée par des acquisitions. Autant de perspectives qui expliquent le recours au marché : Soditech motive son introduction par son objectif de devenir leader européen sur ses quatre activités. Une ambition cependant conditionnée par des rythmes de croissances interne et externe élevés.L'émission des 586.080 actions, dont 62,5% provenaient d'une augmentation de capital, a permis à la société de lever 7,9 millions d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.