Matsushita confirme la bonne santé des géants japonais

Confirmant la tendance dessinée la semaine dernière par Fujitsu, Toshiba et Sanyo, Matsushita Electric Industrial a annoncé ce matin un bond de 50,7% de son bénéfice net consolidé au premier semestre. L'amélioration, supérieure aux attentes de la plupart des analystes, est due pour l'essentiel à la forte hausse des ventes d'équipements industriels et de composants et à la politique de maîtrise des coûts mise en place par le géant de l'électronique. Le bénéfice net s'est établi à 51,4 milliards de yens (571 millions d'euros) contre 34 milliards un an plus tôt. Le chiffre d'affaires, lui, a progressé de 4% à 3.737 milliards de yens. Le groupe souligne que ses ventes de composants et équipements industriels n'ont cessé d'augmenter aux premier et deuxième trimestres de l'exercice 2000-2001, entamé le 1er avril. Les ventes ont progressé plutôt rapidement au Japon (+7% à 1.883,9 milliards) et à l'étranger (+1% à 1.853,1 milliards, mais +10% en monnaies locales). Les résultats de Matsushita, connu du grand public par ses marques Panasonic, Qasar, Technics et National, sont meilleurs que prévu puisque les analystes prévoyaient un bénéfice imposable d'environ 91/95 milliards de yens. Le groupe a annoncé un bénéfice par action de 24,71 yens contre 16,52 un an plus tôt. Pour la période, il versera un dividende inchangé de 6,25 yens. Pour l'exercice se terminant en mars 2001, Matsushita a légèrement rehaussé sa prévision de bénéfice imposable à 207 milliards (200 précédemment) mais maintenu celle pour le bénéfice net (102 milliards) sur un chiffre d'affaires nettement plus élevé à 7.630 milliards contre 7.300 milliards. A la Bourse de Tokyo, avant la publication de ces résultats, l'action Matsushita avait progressé de 2% à 3.060 yens. A Paris, le titre a terminé quasiment stable lundi, à 32,75 euros. Il a progressé de près de 21% depuis le début de l'année.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.