La Bourse de Paris au plus bas depuis avril 2000

Cela fait plus de sept mois que le CAC 40 n'était pas descendu aussi bas en séance. Lundi matin, la Bourse de Paris a plongé jusqu'à 5786,2 points, son plancher depuis le mois d'avril. A la mi-journée, l'indice vedette parisien avait légèrement réduit ses pertes, repassant au-dessus des 5.800 points mais accusant toujours une baisse proche de 2%. Par rapport à son sommet historique en séance, 6.944,77 points le 4 septembre dernier, la Bourse de Paris affiche dorénavant une chute de plus de 16%. Depuis le début de l'année, l'indice CAC 40 est en baisse de 2,5%.Une rechute qui affecte également le Nouveau marché, véritable baromètre français des valeurs de la nouvelle économie. Celui-ci perd 2,30% à 2.984,29 points à la mi-journée, effaçant la quasi-totalité de son rebond de vendredi. Depuis son record du mois de mars à 7.867,12 points, l'indice du Nouveau marché a fondu de plus de 60%.Certains experts se veulent toutefois rassurants face à ce nouveau recul des indices parisiens. Le passage sous les 5.900 points "n'est pas très significatif car il n'y a pas beaucoup de volume", a estimé Patrick Certner, opérateur chez ING-Ferri, en début de séance. Le montant des échanges sur le Service à règlement différé (SRD) s'élevait à 965 millions d'euros à la mi-journée.Après la fragile reprise du Nasdaq, qui s'est essoufflé vendredi en fin de séance, le secteur des TMT est une nouvelle fois déprimé, avec notamment TF1 (-2.24%), France Télécom (-5.15%), STMicroelectronics (-1.85%) ou Alcatel (-1.02%). Dans les services informatiques, GFI chute de 5.79%, Sema groupe de 8.37%, Ingenico de 4.38% et Bull de 5.32%.Gemplus, leader mondial des cartes à puce, a revu à la baisse sa fourchette de prix et repoussé à mercredi la clôture de son offre. Il s'agit d'une mauvaise nouvelle pour Oberthur Card Systems (6.98% à 16 euros), spécialiste des cartes à puce dans le domaine financier.Ailleurs en Europe, l'heure est également à la morosité. L'indice Euro Stoxx 50, qui réunit les 50 principales entreprises de la zone euro, perd 1,76% à 4.835,3 points, et s'affiche désormais en baisse de 2% depuis le début de l'année. L'indice DAX 30 de la Bourse de Francfort abandonne 1,62%, à 6.407,21 points à la mi-journée. Pire, l'indice Nemax 50 du Neuer Markt, chute de près de 5% à 2.967,89 points, se rapprochant de son plancher annuel. La Bourse de Londres résiste mieux avec un repli limité à 0,86% à 6.1117,5 points.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.